30/03/2011

La Novice (La Trilogie du Magicien Noir, Tome 2) - Trudi Canavan

Titre VO : The Novice (The Black Magicien Trilogy, #02)
Titre VF : La Novice (La Trilogie du Magicien Noir, #02)
Auteur : Trudi Canavan
Editeurs : Bragelonne, Milady
1ère Edition : 2002 (VO) - 2007 (VF)
Genre : Fantasy
Pages : 758


0. L'Apprentie du Magicien || 1. La Guilde des Magiciens || 2. La Novice || 3. Le Haut Seigneur.
Série Complète en 3 Tomes + 1 Préquelle.


Tout les novices de la Guild des magiciens viennent de familles puissantes... sauf Sonea. Mais elle sait bien qu'elle peut se tourner vers ses maîtres Dannyl et Rothen pour leur demander de l'aide. En tout cas, jusqu'à ce que d'infâmes rumeurs commencent à courrir sur elle - et que Akkarin, le haut seigneur, intervienne. Nommé ambassadeur de la Guilde, le seigneur Dannyl part pour la cour d'Elyne où il entreprend une mission secrète : reprendre la quête que le haut seigneur lui-même entama puis abandonna il y a longtemps, à la recherche d'anciens savoirs magiques. Cependant, ignorant les motivations réelles de sa mission, Danny fait bientôt face à des dangers inattendus... Sonea, quant à elle, a presque oublié le sombre secret d'Akkarin; mais cacher la vérité est peut-être une grave erreur...


Quel plaisir de retourner dans le monde créer par Trudi Cannavan. Nous retrouvons Sonea peu après que cette dernière ait accepté de suivre les enseignements des magiciens de la guilde. Lors de la cérémonie d'entrée, la demoiselle se rend compte qu'elle aura du mal à se faire vraiment accepter par ses camarades du fait de ses origines. Même si elle fait tout pour ne pas trop y penser, ses camarades ne se priveront pas de lui rappeler qu'elle n'est qu'une vulgaire traîne-ruisseau, voleuse et probablement tueuse. La demoiselle pourra donc compter que Regin, l'un de meilleures élèves de sa promotion pour lui rappeler tout ça. Ce dernier n'hésitera pas à réunir bon nombre de partisants à ses côtés afin de tourmenter la jeune fille : brimades, rumeurs, attaques magiques et j'en passe. Nous suivons donc le calvaire et la vie difficile que mène Sonea au sein de la guilde. Mais les choses ne s'arrêteront pas là, lorsqu'Akkarin, le haut-seigneur, décide de la choisir comme pupille. Les choses vont aller de pire en pire pour la jeune fille qui se retrouvera confronté à une vingtaine de novices chaque soir.
Le secret du haut seigneur ayant été découvert par hasard par Sonea, ce dernière n'hésitera pas à mettre au pied du mur les 3 personnes au courant de ce dernier. Si l'un d'eux fait un faux pas, les autres en pâtiront. Un rôle sombre que joue donc Akkarin, même si presque personne au sein de la guilde ne semble s'en être rendu compte. Après tout qui oserait s'en prendre à lui. Et si c'était lui l'assassin mystérieux dont tout le monde parle dans la cité d'Imardin ? Celui qui tue en ne faisant de de légères blessures à ses victimes ? Lorlen, l'administrateur de la guilde compte bien y voir plus clair là dessous.
De son côté, Dannyl a reçu une promotion qui va l'envoyer à des kilomètres de la guilde. Aussi Lorlen, va-t-il profiter de la situation en lui demandant de retracer les recherches qu'Akkarin avait réalisé des années auparavant, prétextant de l'aider à les terminer. Mais ce que Dannyl ignore, c'est que l'administrateur de la guilde a une toute autre idée en tête sur le but de ce voyage au travers des nombreux pays. Ce sera également pour nous l'occasion de découvrir un peu plus de choses sur le passé de Dannyl, dont certaines qu'il aurait préféré oublier.
Ce second volet nous fait donc suivre 2 histoires qui avancent l'une en parallèle à l'autre et qui sont très liés même si tout les personnages ne sont pas forcément au courant de ce qu'il se passe réellement. D'un côté, grâce à Sonea, nous faisons la découverte de la guilde ainsi que de la magie en elle-même puisque nous suivons son apprentissage au jour le jour. Même si elle se révèlera par la suite plus douée que la moyenne, au grand dam de Regin, son ennemi. De l'autre côté, grâce au voyage de Dannyl nous en apprenons plus sur les différents pays que compose cet univers ainsi que leurs peuples.
Ce second volume est également l'occasion d'introduire de nouveaux personnages dans la série, que ce soit au sein de le guilde avec les professeurs et les camarades de Sonea, les bibliothécaires avec qui elle se lie d'amitié et Dorrien, le fils de Rothen, qui ne laissera pas la jeune demoiselle indifférente (même si ce dernier vit très loin de la Guilde); ou bien dans les différents endroits que visite Dannyl en compagnie de Tayend comme les dem et les bel ou encore les équipages de navires Vindo.
En parlant de navire, l'une des scènes que j'ai le plus aimé dans ce livre a été le passage avec les sangsue de mers, Dannyl ayant toujours cru que c'était une blague raconté par les marins. En même temps, j'avoue que je n'aurais pas aimé être à leur place cette fois-là. L'autre scène ou plutôt passage que j'ai le plus aimé a été le combat final entre Sonea et Regin, dans l'optique de mettre fin une bonne fois pour tout (?) à leur rivalité.
Néanmoins, de nombreuses question restent en suspend à la fin de ce livre, et l'on a qu'une hâte une fois refermé : découvrir comment les choses vont se terminer. Akkarin sera-t-il démasqué par la guilde ? Que va découvrir Dannyl ? Et Sonea dans tout


Une suite captivante, bourré de nouveaux personnages et de nouveaux horizon qui nous donne très envie de connaître le fin mot de cette histoire.

26/03/2011

Qadehar le Sorcier (Le Livre des Etoiles, Tome 1) - Erik L'Homme

Titre VF : Qadehar le Sorcier (Le Livre des Etoiles, #1)
Auteur : Erik L'Homme
Editeurs : Gallimard Jeunesse, Folio Junior. Existe aussi en Intégrale regroupant les 3 Tomes de la saga paru chez Gallimard Jeunesse.
1ère Edition : 2001
Genre : Fantasy, Jeunesse
Pages : 259


1. Qadehar le Sorcier || 2. Le Seigneur Sha || 3. Le Visage de l'Ombre.
Série Complète en 3 Tomes.


Guillemot est un garçon du Pays d'Ys, situé à mi-chemin entre le monde réel et le Monde Incertain. Mais d'où lui viennent ses dons pour la sorcellerie que lui enseigne Maître Qadehar ? Et qu'est devenu Le Livre des Etoiles, qui renferme le secret de puissants sortilèges ? Dans sa quête de vérité, Guillemot franchira la Porte qui conduit dans le Monde Incertain, peuplé de monstres et d'étranges tribus...


A vrai dire, cette LC n'étais pas tellement une découverte pour moi, j'avais déjà lu ce roman il y a quelques années, et je me rappelait que je n'avais pas trop accroché, sans pour autant parvenir à me rappeller pourquoi. Aussi lorsque Marmotte a proposé cette lecture commune sur Livr@ddict, je me suis dit que ce serait l'occasion ou jamais de voir ce qu'il en était vraiment.
Au final, je ressort de cette lecture (que j'ai trouvé un peu laborieuse... 250 pages en 4 jours, c'est énorme surtout pour un roman jeunesse) avec un avis assez mitigé et malheureusement la magie n'a pas trop trop opérée sur moi. Nous suivons les aventures de Guillemot, un jeune garçon du Pays d'Ys, pays à mi-chemin entre notre monde et un monde plus fantastique. Ce dernier, souffre-douleur de ses camarades, se révèlera être porteur d'un grand pouvoir magique pour lequel il deviendra l'apprenti d'un maître sorcier : Qadehar. Jusque là, tout va bien, l'idée de base est assez sympathique, on se plait à suivre l'apprentissage de notre jeune héros. Mais hélas, j'ai eu la sensation que tout allait vite dans cette apprentissage... beaucoup trop vite. Certes la magie des étoiles nous est relativement bien expliqué dans le livre (et je doit avouer que le carnet de notes de notre héros en fin de livre était une idée amusante), mais les choses semble trop facile pour notre apprenti. En effet, que ce soit de façon consciente ou pas, il arrive toujours à trouver le bon sortilège au bon moment et ce même si il ne devrait pas le maîtriser avant des années et des années de pratiques de la magie. Bon d'accord, je veux bien que cela se produise une fois, deux fois à la rigueur... Mais tout au long du roman, j'ai trouvé ça assez lourd. Ce qui me cassait un peu l'envie de poursuivre l'histoire (après tout, tout se termine très bien pour lui à chaque fois).
Outre le personnage de Guillemot (qui je l'avoue m'a assez énervé du fait de ses facilités), j'ai assez aimé toute sa bande d'amis. Tous aussi différents les uns que les autres et avec de fortes personnalité. J'ai eu par moment la sensation de m'embrouiller un peu avec les jumelles, mais cela ne m'a pas gêner outre mesure. Enfin, pour ce qui est de Qadehar, je ne sais pas trop quoi penser de lui. Dès le début du roman, je l'avais trouvé assez sympathique de par son attitude mystérieuse et l'apprentissage qu'il offre à Guillemot (ses histoires sont intéressante, faut l'avouer), le fait qu'il soit là toujours au moment où il faut à la superman, m'a un peu plus gêner. J'avoue que j'aurais bien aimé savoir ce qu'il serait arrivé à la bande d'amis à la fin sans l'intervention du sorcier. (Moi, sadique envers les personnages ? Jamaiiiis x) ).
Mention spéciale en revanche au Monde Incertain. Ca a été ce que j'ai le plus aimé dans cette histoire, les peuples que l'on y découvre sont tous plus intéressants les uns que les autres, même si l'on ne reste pas forcément longtemps en leur compagnie (ce qui est dommage, j'aurai aimé suivre plus les Hommes des Sables =3). Par contre, j'ai été assez étonnée de la rapidité avec laquelle nos petits héros ont parcouru ce monde jusqu'à leur destination finale. C'est quelque chose qui me laisse assez dubitative.
Enfin, un petit mot sur le style de l'auteur, dans l'ensemble je l'ai assez apprécier. Simple et efficace, tout en ne perdant pas de vue les descriptions afin de nous immerger dans l'univers qu'il a créer. Après, il ne faut pas perdre de vue que l'on se trouve dans un roman jeunesse, aussi l'histoire se déroule de façon rapide et il arrive parfois qu'on ait la sensation qu'il y ait des manques dans l'histoire (j'avoue que cela m'est arrivé à plusieurs reprises).
Le seconde volume de cette série est dans ma PAL depuis très longtemps, à voir si un jour je me décide à me plonger dedans. Je serais bien tenter du fait de la révélation finale d'Agathe, mais j'ai peur d'en ressortir relativement déçue.


Un avis mitigé pour cette relecture, un univers très riche mais peu exploiter et un héros pour qui la vie est (trop) facile.
Anasthassia - Jotman - JuNa62 - Love-of-book - Lyra Sullivan - (Mamzellebulle) - Marmotte - Minidou - PommetteSetsuka - Sisol

25/03/2011

Spirales - Tatiana de Rosnay

Titre VF : Spirales
1ère Edition : 2010
Genre : Thriller
Pages : 185


Hélène, la cinquantaine paisible, mène une vie sans histoire auprès de son mari, de son fils, de sa fille et de ses petits-enfants. Hélène est une épouse modèle, une femme parfaite. Un jour d'été caniculaire à Paris, sur un coup de tête, elle cède aux avances d'un inconnu. L'adultère vire au cauchemar quand, au lit, l'amant sans nom meurt d'une crise cardiaque. Hélène s'enfuit, décidée à ne jamais en parler et, surtout, à tout oublier. Mais, dans son affolement, elle laisse son sac à main... avec ses papiers. Happée par une spirale infernale, Hélène ira très loin pour sauver les apparences. Très loin, mais jusqu'où ?


Spirales nous emporte dans la vie calme et paisible d'une femme au foyer parisienne. Épouse d'un éditeur reconnu elle mène une vie tranquille, trop tranquille à son gout. Elle n'ignore pas que son époux l'a déjà trompé avec d'autres, et finira par passé elle aussi à l'acte, mais elle sera bien loin de se douter où cette histoire la mènera. C'est avec beaucoup de suspense que nous suivons donc l'histoire de cette femme, Hélène, qui en aura gros sur la conscience tout au long du livre et qui fera tout pour préserver les apparences qui l'entoure. Si son histoire d'adultère se savait, les commérages iraient bon train et la réputation de son mari en pâtirai également, à plus forte raison si l'on venait à découvrir qu'Hélène est indirectement la cause de la crise cardiaque du malheureux. Quelques mois plus tard, alors qu'elle pense que tout va pour le mieux et que cette histoire est derrière elle, voila que cet épisode de sa vie la rattrape, la lui rendant invivable. J'ai beaucoup aimé cet enchaînement des événements avec l'évolution du comportement d'Hélène qui fait tout ce qui est en son pouvoir afin que personne n'apprenne la vérité : mensonge, corruption, déguisement. Tout les moyens sont bons pour elle pour préserver les apparences, mais sans pour autant être suffisant.
Si l'on peut trouver étrange que la famille ne se rende pas compte des cachotteries de la dame (j'avoue qu'à quelques reprises je me suis posée la question de savoir s'ils étaient vraiment aveugle), cela ne gâche en rien le plaisir de la lecture, bien au contraire. On se surprend à se demander quelle réaction aurait la famille si elle venait à apprendre la vérité des agissements de la dame. Hélène est un personnage très simple dès le début de l'histoire, chez lequel on suit l'évolution d son caractère au travers des événements qui lui arrive, même si elle ne s'en rendre compte elle-même que à la fin.
On regrettera en revanche que l'histoire soit si courte et la fin un peu en queue de poisson, où l'on a l'impression qu'il manque un petit quelque chose pour tout bien comprendre au final. Certes, le prologue aide beaucoup à comprendre, mais je sais pas, pour moi il manquait un ou deux chapitre (qui il faut l'avouer sont extrêmement court, ce qui rend la lecture encore plus captivante).
Le style de l'auteur est très agréable, fluide sans aucune fausse note, parfois empreint d'un fond de poésie au travers de phrases extrêmement court. J'ai beaucoup aimé la description du cauchemar d'Hélène dans l'un des derniers chapitres. Ça a été ma première expérience avec cette auteure et j'en ressort conquise, à l'occasion, je pense que je me pencherais sur certaines de ses autres œuvres. (Et je ne regrette pas d'avoir choisit ce livre-là lors de la dernière opération 2 achetés - 1 offert de l'éditeur, sans ça je ne me serait probablement jamais essayé à cet auteur).
Ça a également été ma première tentative de thriller, un genre dont je ne suis pas tellement friande et qui ne m'attire pas des masses. Finalement, j'ai trouvé ça assez sympathique, même si cela ne m'a pas motivée à en lire davantage, mais à l'occasion, pourquoi pas.


Un court roman haletant et captivant où notre héroïne est prête à tout pour masquer la vérité à ses proches.

22/03/2011

Maudit Karma - David Safier

Titre VO : Mieses Karma
Titre VF : Maudit Karma
Auteur : David Safier
1ère Edition : 2007 (VO) - 2008 (VF)
Genre : Comédie
Pages : 342


Animatrice de talk-show, Kim Lange est au sommet de sa gloire quand elle est écrase par une météorite. Dans l'au-delà, elle apprend qu'elle a accumulé beaucoup trop de mauvais karma au cours de son existence. Non seulement elle a négligé sa fille et trompé son mari, mais elle a rendu la vie impossible à son entourage. Pour sa punition, Kim se réincarne en fourmi. Et le pire reste à venir : de ses minuscules yeux d'insectes, elle voit une autre femme la remplacer auprès de sa famille. Elle doit au plus vite remonter l'échelle des réincarnations. Mais de fourmi à bipède, le chemin est long et les obstacles nombreux...


Après avoir lu de nombreuses chroniques positive sur ce roman, j'ai moi aussi voulu tenter l'aventure. En pleine semaine d'exam, Maudit Karma a été la lecture idéale pour se détendre un peu sans se prendre la tête.
Nous faisons la connaissance de Kim Lange et de sa famille dès le premier chapitre. La jeune femme nous narre son histoire dont le point de départ sera pour la énième fois une dispute entre elle et Alex, son mari. En effet, le jour de l'anniversaire de sa fille, Kim préfère assister à la remise d'une récompense télévisuelle, plutôt que d'organiser la fête des 5 ans de sa fille. Mais elle est bien loin de se douter que ce sera la dernière fois qu'elle verra sa famille... Du moins, la dernière fois qu'elle les verra en tant qu'humaine... Lors de la soirée qui suit la cérémonie, elle tombe dans les bras de Daniel, le bel animateur avec qui elle rêverai de tromper son mari, ce qui aura effectivement lieu... Mais sa soirée idyllique se terminera de façon tragique pour elle à cause du lavabo d'une station spatiale. Lorsqu'elle se réveillera par la suite, elle se retrouvera coincé dans un corps de fourmi, devant Bouddha qui lui expliquera qu'elle n'a pas toujours fait les bons choix dans sa vie.
J'ai trouvé l'idée de base de l'histoire assez originale. L'idée des réincarnations qui dépendent du karma obtenu au cours de la vie d'une personne m'a bien plu. De plus, ce en quoi notre héroïne se réincarne dépend donc de ses agissements au cours de son aventure. On se surprend à sourire à de nombreuses reprises à mesure que l'on découvre les réincarnations successives de Kim, et on se demande bien à quoi elle ressemblera lors de la prochaine. Malheureusement, on ne nous raconte pas à chaque fois la totalité de sa "nouvelle vie". En effet, si l'auteur insiste plus particulièrement sur les stades de fourmi, de cochon d'inde, de chien et enfin d'humaine, on regrettera que seul un chapitre soit consacré à d'autres réincarnations qui auraient pu nous faire mourir de rire. (J'avoue que j'aurai aimé en savoir un petit peu plus sur celle en lombric).
Kim représente donc la femme de notre époque qui doit jongler entre vie familiale et vie professionnelle. Nous la verront donc osciller entre ces deux aspects au cours de sa première vie. Par la suite notre héroïne comprend donc l'intérêt du bon karma et essayera par tout les moyen de changer le sien mais cela ne se fera pas de façon désintéresser puisque son seul objectif est de récupéré son homme et sa fille. Mais Kim n'est pas la seule héroïne de cette histoire. Dès les premiers chapitres des notes de bas de pages ponctuent le livre, ces dernières regroupent les "Mémoires de Casanova" que notre héroïne rencontrera dans la fourmilière et grâce à qui elle parviendra à ses fins. Coincé dans sa condition de fourmi depuis plusieurs siècles, Casanova nous amusera tout au long de cette histoire, tant par ses courtes mémoires que par sa découverte de notre univers (rappelons qu'il s'agit DU Casanova d'il y a 500 ans, entre temps le monde a bien évolué) que par son caractère qui ne changera pas puisqu'il n'hésitera pas à convoiter Nina, la femme qui peu à peu prend la place de Kim auprès de sa famille.
Le style de l'auteur est assez frais et se laisse lire, accessible à tous. Les chapitres sont relativement court ce qui rend la lecture assez agréable. Un petit point que j'ai beaucoup aimé, c'est que le livre prend place en Allemagne, j'ai trouvé ça assez sympathique ce qui change un peu des autres romans que j'ai pu lire jusqu'à présent. Je pense que à l'occasion je me laisserais tenter par d'autres titres de l'auteur car même si Maudit Karma n'est pas un coup de cœur, j'ai été assez séduite.


Un roman très frais et sans prise de tête, idéal pour se détendre.

15/03/2011

Ellana, la Prophétie (Le Pacte des Marchombres, Tome 3) - Pierre Bottero

Titre VF : Ellana, la Prophétie (Le Pacte des Marchombres, #03)
Auteur : Pierre Bottero
Editeur : Rageot, Le Livre de Poche. La saga existe également en Intégrale paru chez Rageot.
1ère Edition : 2008
Genre : Fantasy, Jeunesse
Pages : 628

Série complète en 3 Tomes.


Ellana est face à son destin et doit livrer une ultime bataille pour tenter de retrouver ce qu'elle a de plus précieux au monde : son fils, enlevé par les mercenaires du Chaos. Mais où se trouve la cité des mercenaires ? Est-il encore temps de sauver Destan et l'Empire, promis tous deux à un terrible avenir ?


Retour en Gwendalavir pour suivre les dernières aventures de la jeune Ellana. Ce volume prend place quelques années après la fin de l'Envol, Ellana n'est plus une adolescente insouciante mais une femme et qui plus est une mère de famille comblée par son petit Destan, âgé seulement de 4 mois. Depuis notre dernière rencontre, la jeune fille a nouer de nouvelles amitiés avec de nouveaux personnages : Salim, Ewilan, Siam, Mathieu, Liven, Kamil... Beaucoup de noms inconnus pour moi, je l'avoue. Mais ce n'est pas une trop grande surprise. En effet, ce dernier volume du Pacte des Marchombre est à lire (chronologiquement parlant) APRES les sagas d'Ewilan du même auteur ("La Quête d'Ewilan" et "Les Mondes d'Ewilan"), ce sont dans ces sagas que nous faisons la connaissance de ces nouveaux personnages. Je reconnais que ce petit détail m'a un peu dérangé au début, mais la magie du livre opérant tellement bien, on passe vite l'éponge à mesure que l'on avance dans le livre. Ceci dit, cela m'a donné très envie de découvrir ces deux autres séries un de ces jours.
Mais revenons-en au livre. Nous retrouvons donc, notre jeune héroïne comblée par sa vie actuelle et heureuse. Mais hélas, les choses ne dureront pas, les mercenaires du Chaos viendront troubler sa vie paisible afin de garantir l'accomplissement de leur prophétie (dont on a déjà entendu parler précédemment). Après le coup dur vécu par la demoiselle en début de volume (je n'en dit pas plus pour ne pas vous spoilé), cette dernière aura l'occasion de faire un retour arrière sur certains événements de sa vie qui ont eu lieu entre les évènements actuel et ceux du tome précédent, nous permettant ainsi de faire un peu plus connaissance avec les nouveaux personnages, qui joueront des rôles importants par la suite.
Mais ce que j'ai le plus aimé dans ce dernier volet est que les personnages principaux sont scindés en deux (malgré eux) et chacun visent la même chose mais sans savoir que l'autre sera sur le coup. Ce qui nous a offert de nombreuses scènes mémorables, le tout associé à une bataille épique que j'ai trouvé très sympathique. Ce que j'ai le plus adoré dans ce dernier tome, c'est le retour de personnages que nous avions rencontrés dans les deux tomes précédents et que j'avais beaucoup aimé : les Thuls, Eejil et Doudou entre autre.
Tout au long du livre, le style de Piere Bottero nous emporte dans cet univers fait de magie et de poésie que l'on aime toujours autant. Même si, je l'avoue, j'ai trouver les petits passage de poésie moins nombreux que dans les précédents. Ce qui nous les fait apprécier encore plus.


Un final en apotéose, pour une série de fantasy captivante, toujours avec autant de magie et de poésie. 

Marmotte - (milou) - naki2164 - Snow

11/03/2011

Les Vacances de Jésus & Bouddha, Tome 1 - Hikaru Nakamura

Titre VO : Sei Onii-san - Saint Young Men, #1
Titre VF : Les Vacances de Jésus & Bouddha, #1
Auteur : Hikaru Nakamura
Editeur : Kurokawa
1ère Edition : 2008 (VO) - 2011 (VF)
Genre : Seinen
Pages : 150


Tome 1 - Tome 2 - Tome 3 - Tome 4 - Tome 5 - Tome 6 - Tome 7 - Tome 8 - Tome 9 - Tome 10 - Tome 11 - Tome 12.
Série en cours de parution en VO.

ADAPTATION - Film : Les Vacances de Jésus & Bouddha (2013).
ADAPTATION - OVA : Saint Onii-san (2 Ep.)


La divine colocation de Jésus et Bouddha.
Après avoir oeuvré au bonheur de l'humanité pendant 2000 ans, les deux amis décident de prendre quelques vacances en louant un petit appartement sur Terre. Ils vont découvrir un mode de vie bien éloigné du paradis et vous offrir un regard inédit sur notre quotidien. Vous apprendrez ce que ressent Jésus quand on le prend pour Johnny Depp, ou ce que pense Bouddha de ces status à son effigie, qui ont tant de succès dans les magazines de décoration.


Les Vacances de Jésus et Bouddha est un manga humoristique nous relatant les aventures de deux personnages religieux connus de tous. Sans pour autant tourner en dérision les religions, l'auteur nous offre ici des aventures concassent pour ces deux personnages qui apprennent à vivre dans notre monde après avoir tant fait pour lui. On ne peut s'empêcher de sourire à ces différentes péripéties mettant en scène le duo divin : Jésus fier d'avoir été confondu avec Johnny Depp, Bouddha et sa crainte des grand-huit etc...
Ce premier volume (relativement court, puisqu'il ne comporte que 150 pages) est découpés en courts chapitres chacun se terminant avec une chute toujours plus drôle que la précédente.
Bien entendu l'auteur ne peut passer à côté de diverses références au christianisme, au bouddhisme et au shintoïsme qui restent malgré tout très présent tout au long de l'histoire. Mais il nous offre une vision de certains événements connus à sa sauce. Ainsi l'on apprendra que l'origine du rituel du baptême résultait d'une certaines phobie de Jésus envers l'eau.
On prend énormément de plaisir à voir comment nos héros appréhende notre monde et la façon dont il se sont adapter ou plutôt de la façon dont ils s'y adaptent, y comprit lorsque les nouvelles technologies s'y mêlent, sans oublier bien sur les différentes miracles dont sont capable nos deux compères et ce dans des situation où on ne s'y attend pas forcément. Et pour accentuer le tout, Jésus et Bouddha ne roulent pas sur l'or et économise yen après yen pour profiter à fond de leurs vacances.
Le style graphique est assez réussit, et très agréable à l’œil. Nos deux personnages ont es styles qui leur ressemble bien et son reconnaissable au premier coup d’œil dans chaque scène (l'un avec sa couronne de ronces, l'autre avec ses longues oreilles et sa coiffure en chignon). Mention spéciale au passage aux répliques imprimés sur les t-shirt de nos héros qui varient d'un chapitre à l'autre et qui nous font agréablement sourire (il suffit de jeter un œil à la couverture pour se donner une idée).
J'ai hâte de me plonger dans la suite.


Un excellent premier volume, bourré d'humour sans pour autant dénigrer les thèmes abordés.

06/03/2011

Le Mec de la Tombe d'à côté (Désirée & Benny, Tome 1) - Katarina Mazetti

Titre VO : Grabben i graven bredvid (Grabben i graven bredvid, #1)
Titre VF : Le Mec de la Tombe d'à côté (Désirée & Benny, #1)
Auteur : Katarina Mazetti
Editeurs : Gaïa, A Vue d'Oeil, Babel, Audiolib 
1ère Edition : 1999 (VO) - 2006 (VF)
Genre : Contemporain
Pages : 253

Série Complète en 2 Tomes.


Désirée se rend régulièrement sur la tombe de son mari, qui a eu le mauvais goût de mourir trop jeune. Bibliothécaire et citadine, elle vit dans un appartement tout blanc, très tendance, rempli de livres. Au cimetière, elle croise souvent le mec de la tombe d'à côté, dont l'apparence l'agace autant que le tape-à-l’œil de la stèle qu'il fleurit assidûment. Depuis le décès de sa mère, Benny vit seul à la ferme familiale avec ses vingt-quatre vaches laitières. Il s'en sort comme il peut, avec son bon sens de paysan et une sacrée dose d'autodérision. Chaque fois qu'il la rencontre, il est exaspéré par sa voisine de cimetière, son bonnet de feutre et son petit carnet de poésie. Un jour pourtant, un sourire éclate simultanément sur leurs lèvres et ils en restent tous deux éblouis... C'est le début d'une passion dévorante.


Deux personnage que tout oppose, et que rien ne prédestinait à être ensemble, vont grâce à un sourire vivre une belle histoire d'amour. J'ai eu envie de me plonger dans ce livre suite à de très nombreuses critiques positives sur Livraddict, t je ne regrette pas du tout mon choix.
Nous faisons la connaissance de Désirée et Benny au cimetière où chacun vient fleurir une tombe. Chacune différente tout comme eux. Chaque chapitre nous offre le vécu de l'histoire du point de vue de l'autre. Divergeant au départ, ils vont peu à peu se retrouver sur la même longueur d'onde pour finir par vivre une très belle aventure ensemble, sur leur petit nuage. Mais le retour à la réalité leur sera dur, l'un vivant à la ferme sans pouvoir l'abandonner, l'autre ne pouvant se résoudre à abandonner ce pour quoi elle s'est battu et ses rêves.
Tout au ong de l'histoire, nous partageons la vie de ces personnages : on rit avec eux, on pleure avec eux. Le style de l'auteur est très efficace et nous immerge complètement dans l'histoire de laquelle on a du mal à décrocher. J'avoue avoir beaucoup souri au cours de ma lecture et certains passages m'ont fait énormément rire, du pur plaisir.
La fin m'a beaucoup surprise, quand j'en était à la moitié du livre, j'étais bien loin de me douter que les choses alleitn tourner de la sorte, mais cela reste malgré tout très agréable et ne gâche en rien l'histoire. Un suite est également paru il y quelques jours (le 2.03 pour être précise), j'avoue que je suis curieuse de savoir comment l'histoire va évoluer. Une chose est sure, je m'y plongerais dedans à l'occasion, ansi que dans les autres romans de l'auteur, dont certains me tentent bien.
Pour finir, mention spéciale pour la couverture de l'édition poche (Babel), que je trouve magnifique.


Un vrai petit bijoux, qui est un vrai coup de cœur pour moi en ce début du mois de Mars.

04/03/2011

L'Alchimiste (Les Secrets de l'Immortel Nicolas Flammel, Tome 1) - Michael Scott

Titre VO : The Alchemyst (The Secrets of the Immortal Nicholas Flamel, #1)
Titre VF : L'Alchimiste (Les Secrets de l'Immortel Nicolas Flamel, #1)
Auteur : Michael Scott
Editeur : Pocket Jeunesse 
1ère Edition : 2007 (VO) - 2008 (VF)
Genre : Fantastique, Jeunesse
Pages : 386


1. L'Alchimiste || 2. Le Magicien || 3. L'Ensorcelleuse || 4. Le Nécromancien || 4.5. The Death of Joan of Arc || 5. Le Traître || 5.5. Billy the Kid and the Vampyres of Vegas || 6. L'Enchanteresse.
Série complète en 6 Tomes + 2 Nouvelles.


Un manuscrit ancien a disparu. La monde moderne court à sa perte. Seuls Josh et Sophie sont capables de sauver l'humanité. Les voilà sur le point d'entrer dans la plus grande légende de tout les temps.


Cela faisait quelques temps que cette série me faisait de l’œil, aussi lorsque le premier volume est sorti en poche je m'y suis jeté dessus, sans aucun regret.
L'Alchimiste nous transporte à San Francisco et plus précisément dans une librairie et un salon de thé qui se font face où travaille Sophie et Josh, des jumeaux. En ce 31 Mai, des événements étranges vont avoir lieu dans la librairie qui vont faire basculer leur vie à jamais. Ils vont ainsi découvrir que leurs employeur ne sont autre que Nicolas et Pernelle Flamel, alchimistes entre autre et surtout âgés de plus de 500 ans.  Le livre d'Abraham le Juif (aussi appelé Le Codex) leur a été dérober, enfin presque il ne leur reste désormais plus que 2 pages qu'ils devront protéger à tout prix faute de quoi le monde sombrera dans le chaos, et les seuls à pouvoir empêcher cela sont les jumeaux.
Tout au long de l'histoire nous suivons donc les péripétie de Sophie et Josh, accompagné de Nicolas Flamel, qui chercheront à échapper à John Dee. En lisant le titre du livre, on s'attend à à ce que l'Alchimie prenne une part importante de l'histoire, malheureusement ce n'est pas du tout le cas. Certes elle n'est pas totalement absente puisque l'on nous en parle brièvement à quelques reprises mais sans plus. J'avoue avoir été un peu déçu par ça lors de ma lecture. Néanmoins, ce qui fait remonter le livre dans mon estime est la présence importante de figures mythologiques appartenant à diverses légendes et religions, on retrouvera entre autre : Bastet, Hécate, Morrigan et Scathach. Ces derniers joueront un rôle assez important dans ce premier volume. Bien sur, on notera qu'il ne s'agit pas du tout d'histoire de réincarnation ou autre. Uniquement de personnes immortelles, qui ont du s'adapter à l'évolution des mode de vie. C'est quelque chose que j'ai beaucoup aimé.
Autre petite chose assez sympathique dans ce livre, c'est la durée de l'histoire en elle-même. Présenté au départ sous la forme d'un petit journal, les événements de ce premier tome ne se déroulent qu'en seulement 2 petits jours. J'avoue au début avoir cru mal suivre car cela me paraissait aberrant que tant de choses se passent en si peu de temps (y comprit dans un roman fantastique) mais au final, on s'y fait et on se laisse prendre dans l'histoire.

Le style de l'auteur est assez simple (on ne perd pas de vu que l'on est dans un roman jeunesse, hein), mais cela n'empêche pas la magie de prendre et on se retrouve happé dans cet univers. Les événements et personnages connu font sourire et parfois même nous donnent envie d'en savoir un peu plus sur eux.


Un premier tome accrocheur, pauvre en alchimie mais très riche en mythes, légendes, personnages et événements célèbres.