29/07/2011

Druide - Oliver Peru

Titre VF : Druide
Auteur : Oliver Peru
Editeurs : Eclipse, J'ai Lu 
1ère Edition : 2010
Genre : Fantasy
Pages : 511


1123 après le Pacte.
Au nord vivent les hommes du froid et de l'acier, au sud errent les tribus nomades et au centre du monde règnent les druides. Leur immense forêt millénaire est un royaume d'ombres, d'arbres et de mystères. Nul ne le pénètre et tous le respectent au nom du Pacte Ancien. Les druides, seigneurs de la forêt, aident et conseillent les hommes avec sagesse mais un crime impensable bouleverse la loi de toutes les couronnes : dans la plus imprenable citadelle du Nord, quarante-neuf soldats ont été sauvagement assassinés sans que personne ne les entende seulement crier. Certains voient là l'oeuvre monstrueuse d'un mal ancien, d'autres usent du drame comme d'un prétexte pour relancer le conflit qui oppose les deux principales familles régnantes. Un druide, Obrigan, et ses deux apprentis ont pour mission de retrouver les assassins avant qu'une nouvelle guerre n'éclate. Mais pour la première fois, Obrigan, l'un des plus réputés maître loup de la forêt, se sent impuissant face à l'énigme sanglante qu'il doit élucider… Chaque nouvel indice soulève des questions auxquelles même les druides n'ont pas de réponses. Une seule chose lui apparaît certaine : la mort de ces quarante-neuf innocents est liée aux secrets les plus noirs de la forêt.


Druide est un livre qui traîne dans ma PAL depuis bien longtemps et que j'avais vraiment envie de découvrir, ce qui est désormais chose faite et j'en suis ressorti avec un seul mot à dire : wahou !
Oliver Peru nous transporte dans un univers magique où se côtoie hommes et druides. Tout commence par un drame dans une garnison d'un citadelle frontalière, véritable massacre, nul ne sait ce qu'il s'est vraiment passé et pour cause personne n'a rien vu, rien entendu. Alors comment les 49 victimes ont-elle perdu la vie ? Les hommes du Sonrygar sont persuadé que le peuple du Rahimir (leur ennemi ancestral) en est la cause, mais pour faire la lumière sur toute cette affaire, ils décident de faire appel aux druides, les sages mages de la forêts. C'est ainsi que nous allons faire la connaissance de notre héros Obrigan qui, accompagné par ses deux disciple, devra trouvé ce qu'il s'est réellement produit là-bas. Est-ce réellement l'oeuvre du Rôdeur ? Mais à mesure que leur enquête avance, ils se rendent compte que tout ceci est d'une envergure bien plus grande qu'ils ne l'aurai cru et toutes leurs suppositions tombent bien vite à l'eau.
C'est un univers passionnant dans lequel nous fait plonger l'auteur dans lequel on s'immerge totalement. Le contexte est très riche et bien développer. On y découvre l'histoire et l'origine des peuples, leurs traditions et leurs façons de vivres et surtout on en apprend de plus en plus sur le fameux pacte lié entre les peuples, il y a des années de cela. Le peuple le plus mis en avant, comme le laisse deviner le titre, est celui des druides. J'ai beaucoup aimé les idée que l'auteur a mis en place, et plus particulièrement le lien avec les animaux que j'ai trouvé très intéressant et bien décrit. J'ai également beaucoup aimé l'histoire autour du Rôdeur et de ses fils, qui mystérieuse dès le départ devient de plus en plus claire et captivante.
Les personnages que nous rencontrons tout au long de cette histoire sont très agréable, mais également assez mystérieux dès le départ pour certains ou jouant carrément un double jeu pour d'autres... Nous faisons ainsi la connaissance d'Obrigan le druide qui se retrouve à résoudre une énigme qui ne concernait pas son peuple, Arkantia la druidesse qui se retrouvera embarquer malgré elle dans toute cette histoire, les souverains Yllias et Jareskson qui seront lus lié qu'on ne le croit et qui ne réserverons de très grandes surprises.
Le style de l'auteur est très agréable à lire. Il nous transporte auprès des personnages à tel point que l'on a l'impression de se trouver auprès d'eux. On notera également une petite quantité de scène assez sombre et même carrément sanglante à la fois ni trop ni pas assez décrite mais qui laisse toute la place nécessaire à notre imagination pour les visualisé. Si le rythme de l'histoire est assez calme et nous donne la sensation que les choses se passent sur une longue période, il n'en est strictement rien puisque tout les événements se déroulent sur 1 petit mois seulement. Enfin, une bataille finale assez épique et surprenante nous est offerte, apportant ainsi une réelle conclusion à toute cette histoire et qui est à la hauteur de l'ensemble du récit.
Mention spéciale pour finir sur le visuel du livre, qui est tout simplement magnifique et qui colle très bien au récit. Je suis désormais très curieuse de découvrir une autre oeuvre de cet auteur et plus particulièrement la saga des 'Hauts Conteurs'.


Un véritable coup de coeur pour ce roman de fantasy plein magie, de mystère et d'aventure. 

27/07/2011

Zouck - Pierre Bottero

Titre VF : Zouck
Auteur : Pierre Bottero
Editeur : Flammarion
1ère Edition : 2004
Genre : Contemporain, Jeunesse
Pages : 154


"La musique était une onde qui me portait. Toujours plus haut. Je me sentais légère, presque éthérée. J'avais la sensation que mes gestes pouvaient s'affiner jusqu'à devenir parfait." 
Anouck, dite Zouck, a une passion : la danse. Qu'elle partage avec sa meilleure amie : Maiwenn. Jusqu'au jour où elle s'éloigne l'une de l'autre. Zouck, obsédée par l'idée de perdre quelques kilos superflus, se coupe du monde. De son côté, Maiwenn, follement amoureuse, devient de plus en plus distante.


Trouvé par (un heureux) hasard à la médiathèque, Zouck et un court roman sur la danse dans lequel nous retrouvons toute la poésie propre à Pierre Bottero. Nous faisons la connaissance d'Anouck, une demoiselle passionnée par la danse dont la vie va peu à peu tourner au cauchemar sans s'en rendre compte, ainsi que de Maiwenn qui découvrira la face caché de l'amour. Suite à la visite du mentor de sa professeur de danse, Anouck n'aura plus qu'une obsession : maigrir. Elle se retrouvera alors confronté à un ennemi omniprésent et finira pas sombré dans une anorexie très sévère dont elle ne peut se sortir seule. Sa meilleure amie de son côté, fait la connaissance d'un homme sur le net et peu à peu s'éprend de lui. Elle délaisse peu à peu Zouck pour se consacré à son amour, oui mais voila : il est marié et pour lui ce n'est qu'une aventure.
Dans ce livre, l'auteur pose alors tout un tas de questions et de problèmes propre à l'adolescence : le premier amour, la relation avec la famille, la scolarité, jusqu'où peut-on aller pour une passion, la perception que l'on a de soi, l'anorexie... Tant de sujets fort traités par le biais d'une adolescente qui ne sait plus où elle en est. En effet, nous suivons plutôt les événements en compagnie d'Anouk et par son biais. Aussi, les informations que nous avons sur Maiwenn sont un peu flou car elle n'est pas au courant de la totalité des événements.
J'ai d'ailleurs beaucoup aimé le personnage d'Anouck qui pourrait être une jeune demoiselle comme les autres. Sa relation à la danse m'a énormément plu, même si cela va mal tourner. Son anorexie est relativement bien menée de part les moyens qu'elle met en place pour ne pas manger, ses mensonges... un vrai cas d'école comme on nous avait apprit en cours x).
La plume de Pierre Bottero est toujours aussi agréable à lire. Certes différente de ses romans fantastiques, mais elle nous transporte auprès des jeunes demoiselles, que l'on se surprend à avoir envie de secouer par moment. On ne ressort pas de ce livre sans une petite réflexion par derrière : aurait-on agit comme Anouck ? Qu'aurions nous fait devant elle pour l'aider ?...


Un roman sur l'adolescence pleins de thème fort qui donne matière à réfléchir.

26/07/2011

Zombie Thérapie (Zombie Therapie, Tome 1) - Jesse Petersen

Titre VO : Married with Zombies (Living with the Dead, #1)
Titre VF : Zombie Thérapie (Zombie Thérapie, #1)
Auteur : Jesse Petersen
Editeur : Milady
1ère Edition : 2010 (VO) - 2011 (VF)
Genre : Fantastique, Chick-Lit
Pages : 284


1. Zombie Thérapie || 2. Zombie Business || 2.5. Shambling with the Stars || 3. Eat, Slay, Love || 4. The Zombie Whisperer.
Série Complète en 4 Tomes + 1 Nouvelle (Parution stoppée au T2 en VF).


Pour sauver leur couple, Sarah et David tentent une thérapie. Mais en arrivant dans le cabinet, ils découvrent que leur conseiller est en train de dévorer les clients précédents. Cannibales, passe encore, mais ils sont tous morts et devraient se comporter comme tels... Qui a dit morts-vivants ? Désormais Sarah et David doivent non seulement sauver leur mariage, mais aussi sauver leur peau au cœur d une apocalypse zombie. Quoi de mieux pour échapper à la routine ? Avant elle ne rebouchait pas le dentifrice, maintenant elle laisse des bouts de cervelle partout. Avant il passait son temps à jouer à Resident Evil, maintenant, ça lui sert !


Comme le titre l'indique si bien, changeons un peu de la Bit-Lit classique avec une histoire de zombie. Si le livre pourrait même se rapprocher d'un roman de chick-lit avec le début de l'histoire : un gentil couple qui a des problèmes et qui se rend chez un psy pour arranger ce qui ne va pas, on bascule bien vite dans une univers complètement chaotique avec un seul but pour Sarah et David, celui de survivre. Jesse Petersen nous offre ici un roman d'apocalypse zombie remplit d'humour vécu par un couple que les évènements vont finalement rapprocher. J'ai pris énormément de plaisir à suivre leurs aventures au fil des pages dont certaines scènes m'ont bien fait rire. L'action est bien entendu au rendez-vous avec les combats contre les zombies, et je l'avoue les premiers m'ont énormément fait rire. Entre la méthode talon-aiguille ou la méthode toilettes, je ne sais pas quel aura été celui qui m'aura plu le plus.
Au fil des chapitres, nous suivons donc Sarah et David dans cet univers sombre, qui tente de fuir la ville pour rejoindre la soeur de ce dernier. Mais comme l'on se doute, ce ne sera pas chose aisée à faire. Entre éviter les zombies, trouver de quoi survivre et s'échapper d'une secte, ils auront des aventures bien remplies. Finalement, ils découvriront que dans l'adversité, ils ne pourront compter que l'un sur l'autre, ce qui va énormément les rapprocher, et fatalement arranger leur histoire de couple... encore mieux que s'ils avaient continuer à voir un psy. Donc finalement la meilleure solution pour se rapprocher de sa moitié, ce ne serait pas de se la jouer survivor ?
Les personnages que nous découvrons dans ce premier volume sont assez sympathique. Même si par moment Sarah me tapait un peu sur les nerf et surtout manquait cruellement de logique. Quand ça lui arrive elle vérifie si les gens qu'elle a en face d'elle sont des zombies, mais étrangement cela ne lui arrive pas si souvent que ça. Un peu dommage de ce côté là car c'est un élément important au fil du livre. David lui est beaucoup plus terre à terre et réaliste, ce que j'ai beaucoup apprécier. Au final, ils forment un couple très sympathique que l'on a hâte de retrouver. Au fil de leurs aventures, notre gentil petit couple croisera le chemin d'un secte qu'ils seront plus ou moins forcé de rejoindre. J'ai trouvé l'idée assez sympa dans l'ensemble, d'autant plus que l'auteur nous les fait découvrir sous un jour assez réaliste.
Le style de l'auteur est assez agréable, simple et sympa. Nous sommes énormément dans l'action, mais l'auteur pense également à nous fournir quelques détails sur l'environnement et beaucoup plus sur les zombies. On se prend d'ailleurs au jeu de deviner si on se trouve face à un mort-vivant ou pas. Mention spéciale également aux petites 'citations' de début de chapitre qui m'on énormément fit sourire et qui résumait assez bien le chapitre qui suivait. Seul petit bémol, j'ai vraiment eu du mal à me rendre compte du temps qui passe au fil des aventures de notre couple. Leur épopée nous semble bien longue, mais au final ne dure pas si longtemps que cela. Néanmoins, cela ne gâche en rien la lecture.
J'ai vraiment donc adoré ce livre du début à la fin et j'ai hâte de poursuivre cette série car je suis très curieuse de voir comment vont tourner les aventures de notre petit couple.


Du fun, du fun et du fun. Un premier tome vraiment excellent, qui est n vrai coup de coeur pour cette série de Zombie. A lire de toute urgence.
Enfin, je tiens à remercier Livr@ddict et les Editions Milady pour m'avoir permis de découvrir ce livre en partenariat.

07/07/2011

Les Enfants de la Porte du Serpent (Les Larmes d'Artamon, Tome 3) - Sarah Ash

Titre VO : Children of the Serpent Gate (Tears of Artamon, #3)
Titre VF : Les Enfants de la Porte du Serpent (Les Larmes d'Artamon, #3)
Auteur : Sarah Ash
1ère Edition : 2006 (VO) - 2007 (VF)
Genre : Fantasy
Pages : 794


Spin-off / Préquelle : Préquelle aux Larmes d'Artamon.


Gavril Nagarian, Drakhaon d'Azhkendir, est mort.
Il a péri dans le feu de la bataille. Du moins c'est ce qu'on croit. En vérité, il vit toujours et s'est vu confié une mission sacrée : secourir Magus, qui a été enlevé et qui détient les cinq rubis inestimables composant les fameuses Larmes d'Artamon. Car il est dit que quiconque possède les pierres a le pouvoir d'imposer sa volonté à l'empire de Nouvelle Rossiya.


Quel plaisir de retourner en Nouvelle Rossiya auprès de tout les héros que l'on a adoré dans les volumes précédents. Les événements de cet ultime volume se déroulent à vitesse grand V. Gavril n'est plus le seul désormais a être posséder par un Drakhaoul, les frères de Kezhef ont tous prit possession du corps d'un des descendant d'Artamon et sont presque tous bien déterminer à libérer leur prince, Nagar, afin que son règne de terreur commence sur le monde des hommes. Commencera alors une véritable guerre fratricide entre tout les seigneurs-dragons qui n'auront pa tous le même souhait final. Le salut de l'empire de Nouvelle Rossiya mais aussi du monde entier reposera sur les enfants des Drakhaouls dispersés un peu partout dans le monde.
J'ai beaucoup aimé ce tome de conclusion où à mesure que l'on avance, l'histoire devient de plus en plus prenante. L'action, les questions d'intérêt politiques et les complots des frères seront au cœur de ce volume Si la fin était au final sans grande surprise (avec quasiment le happy end que tout le monde attendais), je l'ai assez apprécier car dans l'ensemble elle conclue bien cette trilogie, même si à mon gout la bataille finale aurait pu être un peu mieux développait. En effet, par moment les choses allaient un peu trop vite et j'avais parfois du mal à me repérer dans les liens Drakhaoul/Hôte. Néanmoins, cela ne gâche en rien la lecture.
Côté personnage, nous retrouvons avec grand plaisir tous ceux que nous avions rencontrés dans les tomes précédents, même si certains étaient un peu tomber dans l'oubli (encore que pour Lilias, c'était pas trop gênant, je l'ai jamais aimé celle-là x) ), ils joueront tous un rôle plus ou moins important dans le combat final. Gavril et Kiukiu ont droit a la fin que l'on attendait tous et l'on se rend compte qu'il sont ressorti plus grand de cette histoire malgré les pertes qu'ils ont eu à subir. Eugène, que je n'appréciait pas dans les tomes précédent, remonte beaucoup dans mon estime et restera, avec le couple que j'ai cité juste avant, parmi mes personnages préféré. On regrettera également la perte de certains personnages que l'on a adoré tout au long de l'histoire mais que l'on oubliera pas non plus.
Si nous connaissions déjà presque toute la Rossiya, Sarah Ash nous offre dans ce tome des découvertes de nouveaux lieux avec le Khitari (la dernière des 5 régions de Rossiya) et la Francia. Même si cette dernière n'est exploité en surface, elle n'est pas sans nous rappeler un pays que nous connaissons de par son nom, celui de ses régions, ceux de ses souverains et de sa culture...
Le style de l'auteur est toujours aussi agréable à lire. Bien que concentrer principalement sur l'action et les dialogues, il nous transporte complètement auprès de tout ces personnages que l'on adore dans des lieux que l'on aimerais découvrir. Même si ce tome ne sera pas forcément celui que j'ai préféré dans la série (le premier restera toujours mon préféré), j'ai prit beaucoup de plaisir à me plonger dans cet univers et je lirai à coup sur les préquelles de cette série pour retourner en Rossiya (voire peut-être en Francia et en Allegonde qui sait...), et j'espère avoir un jour l'occasion de découvrir d'autres ouvrages de l'auteur un de ces jours.


Un final qui se résume en un seul mot : Wahou. Pour un trilogie qui restera un coup de cœur.

Challenge Magie & Sorcellerie Littéraire : 10/5+

06/07/2011

Code:Breaker, Tome 3 - Kamijyo Akimine

Titre VO : Code : Breaker, #03
Titre VF : Code:Breaker, #03
Auteur : Kamijyo Akimine
Editeur : Pika
1ère Edition : 2009 (VO) - 2011 (VF)
Genre : Shônen
Pages : 192


Tome 1 - Tome 2 - Tome 3 - Tome 4 - Tome 5 - Tome 6 - Tome 7 - Tome 8 - Tome 9 - Tome 10 - Tome 11 - Tome 12 - Tome 13 - Tome 14 - Tome 15 - Tome 16 - Tome 17 - Tome 18 - Tome 19 - Tome 20 - Tome 21 - Tome 22 - Tome 23 - Tome 24 - Tome 25 - Tome 26.
Série complète en 26 Tomes.

Il y a un contrat sur la tête de Sakura, des tueurs se préparent... Ôgami et Toki ne pourront pas la protéger car ils vont perdre leurs pouvoirs ! Mais un troisième code:breaker va entrer en scène...

Dans le nouveau tome de cette série nous en apprenons un peu plus sur nos personnages et plus particulièrement Sakura, autour de laquelle tourne principalement ce volume. Nous allons faire connaissance avec sa (très grande) famille, qui ne sera pas trop étrangère aux ennuis que notre jeune demoiselle. Mais qui heureusement pourra compter sur Toki et Ôgami pour veiller sur elle. Enfin pas vraiment... Les deux code:breaker auront un peu trop abuser de leurs pouvoirs lors d'une de leurs aventures, aussi ne pourront-ils pas s'en servir. Et se retrouveront même dans des situations assez délicates pour empêcher "le specimen rare" d'être assassinée. Ôgami aura une baisse de sa température corporelle qui le clouera partiellement au lit comme une bonne grippe, quand à Toki... il prendra l'apparence d'un enfant d'une dizaine d'année. Ce dernier m'a énormément fait rire sous son état d'enfant, de part ses attitudes mais aussi de par son esprit de compétition avec Koinu, le petit chien. En plus de faire la connaissance de la famille de Sakura, nous allons en apprendre un peu plus sur ses origines mais nous allons aussi découvrir qu'elle serait autre chose qu'un spécimen rare.
Ce nouveau tome est également l'occasion pour l'auteur de faire entrer en scène de nouveaux personnages et d'en savoir un peu plus sur des personnages plus ou moins secondaire. Les parents de la demoiselle m'ont beaucoup fait rire, surtout sa mère adepte du cosplay. Nous allons également rencontrer un nouveau code:breaker, enfin pas exactement mais plutôt un genre de surveillant chargé de leur attribuer des notes. Puis, nous allons découvrir Haruto un chasseur de prime manchot, qui doit la perte de son bras à une ancienne rencontre avec Ôgami. Enfin, nous allons découvrir que Mlle Kanda, le professeur principal de notre bande d'adolescent n'est pas si étrangère à tout les événements qui se déroulent, le mystère planera autour d'elle et on ne demande qu'à le démêler.
Action et humour sont donc au rendez-vous de ce tome, avec quand même de gros clins d'oeil à la précédente série de l'auteur qui prêtent à sourire. Le style est toujours aussi sympathique et l'on se surprend à rire à de nombreuses reprise uniquement à cause des expressions des visages des personnages.

Un troisième tome qui permet d'en savoir un peu plus sur notre héroïne et de mettre en avant de nouveaux protagonistes que l'on espère revoir plus tard.

05/07/2011

Le Château de Hurle (Les Châteaux, Tome 1) - Diana Wynne Jones

Titre VO : Howl's moving Castle (Howl's Castle, #1)
Titre VF : Le Château de Hurle (Les Châteaux, #1)
1ère Edition : 1986 (VO) - 2002 (VF)
Genre : Fantasy
Pages : 340


1. Le Château de Hurle || 2. Le Château des Nuages || 3. House of Many Ways.
Série Complète en 3 Tomes.

ADAPTATION - Film : Le Château Ambulant (2003).


Sophie vit dans le royaume d'Ingary, un univers où la magie fait partie du quotidien. A la mort de son père, la jeune fille reprend la boutique familiale et se voit déjà condamnée à mener une existance insipide, lorsque l'étrange château du magicien Hurle apparaît dans le paysage, changeant de place chaque nuit. Maudite par une sorcière et transformée en vieille femme, Sophie pénètre dans le château, où elle découvre l'étrange séduction de Hurle, apprivoise un démon de feu et provoque catastrophe sur catastrophe en voulant s'initier à la magie. Mais la sorcière n'en a pas fini avec elle...


Le Château de Hurle est le roman qui a inspiré le film de Miyazaki Le Château Ambulant, et je dois dire que j'ai été assez surprise de voir que leurs histoire sont relativement différentes (même si la base reste la même). Néanmoins, l'adaptation en film m'aura permit de mieux me plonger dans l'histoire en donnant des visages plus précis aux personnages.
Dès le début du roman, nous faisons la connaissance de la famille Chapelier et plus particulièrement de Sophie, la fille ainée. Cette dernière n'est vouée à rien de particulier puisque étant l'aînée, rien de bon ne lui arrivera si elle décide de partir trouver la fortune. Elle héritera donc de la boutique de chapeaux familiale où d'ailleurs elle fait des merveilles en découvrant d'innombrables coiffes. Mais voilà qu'un jour, elle a le malheur d'avoir un peu trop de répondant avec une cliente qui n'est autre que la Sorcière du Désert (des Landes, dans le film). Cette dernière jette un sort à la jeune fille qui se retrouove transformée en vieille femme. Sophie quitte donc la demeure familiale pour gagner le Château du magicien Hurle afin qu'il l'aide à lever le sort. Là, elle ira de surprise en découverte et se rendra compte que finalement, même l'aînée d'une famille peut vivre des aventures extraordinaire.
Diana Wynne Jones réussit à nous transporter dans une univers magique où l'on fait la connaissance de personnages fort en caractère et extraordinaire. Si au début j'avais un peu de mal à m'attacher à Sophie par son côté "je suis l'aînée, c'est pour ça que ma vie est si monotone", j'ai prit beaucoup de plaisir à suivre ses aventures et à la voir grandir au fil des pages. Elle m'a fait beaucoup rire de part ses maladresses et au final, elle devient un personnage que l'on apprécie. Mais Calcifer, le démon de feu, reste sans conteste mon personnage préféré. Mystérieux dès le départ, on découvre peu à peu que les liens qu'il a avec Hurle sont profond. Il ajoute s petite touche d'humour à de nombreuses scènes ce que j'ai beaucoup aimé. En revanche, j'ai beaucoup moins aimé le personnage d'Hurle, qui me faisait penser à un gamin capricieux et frivole au possible (A tel point qu'il y a eu quelques passage où j'avais envie de le claquer, c'est dire...). Néanmoins, dans les dernières pages il s'arrange un peu ce qui le fait remonter un peu dans mon estime.
Le style de l'auteur est très agréable à lire. Simple et fluide, il nous plonge directement dans son univers si particulier que j'ai beaucoup aimé. J'ai notamment adoré l'idée de la porte donnant sur différentes dimensions parallèles. En revanche, l'idée des origines de Hurle m'a beaucoup moins convaincue. Je suis malgré tout assez curieuse de lire le second tome de la série.
Pour finir, petite note sur les éditions, à ce jour la série entière est introuvable en France. Les deux premiers tomes sont sortis chez nous il y a de cela quelques années mais ne sont plus du tout édité. Quand au troisième et dernier, il n'est tout simplement jamais sorti chez nous. Pour trouver ces livres, il faut donc avoir beaucoup de chance (ce que j'ai eu en les trouvant à la médiathèque, et je ne le regrette pas).


Un premier tome sympathique, une héroïne passive qui grandit bien vite, un magicien qui tape un peu sur les nerf, mais un univers complètement captivant.