23/08/2011

La Princesse Maudite (Les Royaumes Invisibles, Tome 1) - Julie Kagawa

Titre VO : The Iron King (The Iron Fey, #1)
Titre VF : La Princesse Maudite (Les Royaumes Invisibles, #1)
Auteur : Julie Kagawa
Editeur : Darkiss
1ère Edition : 2010 (VO) - 2011 (VF)
Genre : Fantasy, Young Adult
Pages : 548

1. La Princesse Maudite || 1.5. Le Passage Interdit || 2. La Captive de l'Hiver || 3. Le Serment d'une Reine || 3.5. Dangereuse Faerie || 3.6. Ash's Letter to Meghan || 4. Le Prince Exilé || 4.5. Iron's Prophecy.
Série complète en 4 Tomes + 4 Novella.
Série spin-off (suite) : L'Appel des Oubliés : Les Nouveaux Royaumes Invisibles - Julie Kagawa.

Ethan a disparu... A la veille de son seizième anniversaire, Meghan découvre qu'on a enlevé son petit frère. Dans le même temps, elle apprend qu'elle est une fille fée, la princesse maudite d'un royaume invisible dont il lui faut franchir la porte si elle veut retrouver Ethan. Prête à tout, Meghan accepte de passer de l'autre côté du miroir au risque de sa vie. Et, sitôt transportée dans la forêt magique, elle voit se dresser en travers de sa route le prince Ash, le plus dangereux des êtres dangereux qui peuplent les royaumes invisibles...

'La Princesse Maudite' traînait dans ma PAL depuis quelques temps déjà et avec l'arrivée le mois prochain du second tome, je me suis dit qu'il faudrait peut-être que je me décide à le lire et l'occasion s'est trouvé avec Thalia d'en faire une petit LC puisqu'on avait toute deux ce livre dans nos PAL et que l'on avait envie de l'en sortir.
Nous faisons la connaissance de Meghan Chase, une demoiselle ayant perdu son père alors qu'elle été plus jeune. Sa mère s'est remariée et mène une vie paisible avec sa nouvelle famille. Meghan est une fille totalement normale, qui va au lycée, aimée de sa famille et appréciée par son meilleur ami. Mais le jour de ses 16 ans des évènements étranges se produisent et le pire n'arrivera qu'une fois rentrée chez elle : Ethan, son petit frère de quelques années a été enlevée et remplacé par un changelin. Accompagnée par Robbie, son meilleur ami qui va lui cacher bien des choses, elle décide de partir pour Les Royaumes Invisible, le pays des Fées, afin de ramener son petit frère à la maison et de faire fuir la créature qui a prit sa place.
J'ai toujours beaucoup aimé les histoires mettant en scène des fées ou des habitants du petit peuple et j'ai beaucoup aimé cette histoire de part la situation politique dans Les Royaumes Invisibles. J'ai beaucoup aimé l'idée des fées qui existent parce que l'on croit en elles. On y retrouve les 2 cours des Fées que tout le monde connait : les Seelies et les Unseelies. Nous allons faire la connaissance des têtes couronnées de chacun de ces clans et nous découvrirons que Meghan ne leur est pas étrangère... surtout en ce qui concerne la cour d'Eté, celle des Seelies. Mais au fur et à mesure que la recherche d'Ethan avance, la demoiselle va découvrir que les coupables ne sont pas forcément ceux que l'on croit. Grâce au soutien de Puck (alias Robin Goodfellow alias Robbie, le meilleur ami de la jeune fille) et d'Ash (l'un des princes de la Cour d'Hiver des Unseelies), elle retrouvera son petit frère mais découvrira aussi que la menace concerne l'ensemble des Royaumes Invisibles, car une autre Cour veut sa part du gâteau : celle des Fées de Fer.
Côté personnages, ils sont assez sympathique dans l'ensemble. Meghan prend les devant pour retrouver son petit frère et malgré tout ce qui lui tombe dessus, elle n'en reste pas moins une jeune fille fille déterminée qui ne subit pas tant que cela les événements. Cependant, je trouve assez dommage qu'elle ai un petit côté naïve un peu trop poussé de par le grand nombre de marchés qu'elle passe avec les habitants des Royaumes Invisible. Elle sait qu'elle ne doit pas donner sa parole à la légère et pourtant elle n'hésite pas à passer de nombreux contrats. Puck, qui au départ semble être un personnage qui cache bien son jeu (car il sait plus de chose sur la jeune fille que elle-même), apparaît plus comme un élément amusant de l'histoire qu'autre chose à mon sens. Bien sûr, il sera aussi un élément déclencheur car sans lui Meghan n'aurais jamais pu mettre les pieds dans les Royaumes Invisibles. Je reste assez curieuse quand à nos retrouvailles avec lui. Ash reste sans contexte mon personnage préféré, froid et distant dès le départ, il s'ouvrira peu à peu à la jeune fille (ce qui pour notre plus grand plaisir fera naître le fameux triangle amoureux de l'histoire x) ). Chevalier servant par excellence, Meghan pourra toujours compté sur lui dans les moments difficile (et heureusement pour elle dans le fond).
Le style d'écriture de l'auteur est très agréable et nous transporte auprès des personnages, avec une alternance adéquate entre action, dialogue et description. (Après, je reste assez sceptique sur l'édition en elle-même avec des caractères assez gros... est-ce réellement utile ?). Néanmoins, je reste charmée par les couvertures de la série que je trouve superbes. Je lirai à coup sûr la suite car je suis curieuse de voir ce qui va arriver à Meghan dans la cour d'Hiver. (J'ai réussit à me dégotter la nouvelle 1.5 qui n'est dispo qu'en format numérique, que je devrait lire dans pas trop longtemps je pense).

Une excellente découverte, une univers des fées assez riche. Je suis curieuse de voir ce que ça va donner. 

15/08/2011

La Croix des Ossements (Mercy Thompson, Tome 4) - Patricia Briggs

Titre VO : Bone Crossed (Mercy Thompson, #04)
Titre VF : La Croix des Ossements (Mercy Thompson, #04)
Auteur : Patricia Briggs
Editeur : Milady
1ère Edition : 2009 (VO) - 2010 (VF)
Genre : Bit-Lit
Pages : 382


1. L'Appel de la Lune || 2. Les Liens du Sang || 3. Le Baiser du Fer || 4. La Croix des Ossements || 5. Le Grimoire d'Argent || 6. La Marque du Fleuve || 7. La Morsure du Givre || 8. La Faille de la Nuit || 9. Fire Touched || 10. Silence Fallen || 11. *Pas de Titre*.
Série en cours.

SPIN-OFF : Alpha & Omega.


Mercy Thompson a compris pourquoi sa race avait failli être exterminée de la façon la plus brutale qui soit. Quand les vampires ont quitté l’Europe pour immigrer en Amérique du Nord, ils ont trouvé que les membres de sa race avaient un talent caché... pour trucider des vampires. Malheureusement pour Mercy, la reine du repaire de vampires de sa ville a découvert qui elle est. Elle est de plus furieuse parce que Mercy s’est mise en travers son chemin et a tué l’un de ses vampires. Mercy pourrait avoir besoin de la protection de la meute de loups-garous et tout particulièrement de celle de son mâle alpha mais cela ne suffira peut-être pas à éloigner Marsilia qui a plus d’un tour dans son sac. Mercy ferait alors bien de surveiller ses arrières.


Cela faisait un peu plus d'un an que je n'avais pas lu de tome des aventures de Mercy, et j'en avais assez envie ces derniers temps. Aussi lorsque j'ai vu cette LC sur Livraddict, je n'ai pas pu résister. Et finalement, je me suis régalée.

Retour dans les Tri-cities peu de temps après les événements du tome 3, notre héroïne a du mal à se remettre de certains événements qui lui sont arrivés. Si les précédents tomes étaient l'occasion de nous présentés chacun des peuples présent dans cette ville, ici nous les retrouvons tous à graviter autour de la demoiselle, chacun ayant des raisons différentes : les vampires veulent la tuer, les loup-garous veulent la protéger tout en l'incluant dans la meute, quand aux fée ils restent assez indifférents dans cette histoire et n'y feront que de brèves apparitions. Par dessus tous ça viendra s'ajouter la présence d'un fantôme que Mercy doit exorciser, le vampire de la ville voisine qui la veut pour casse-croûte et enfin une histoire de complot dans l'essaim des Tri-Citiez. On mélange tout ça et on obtient une histoire qui nous tiens en haleine de bout en bout. On est captivé par l'histoire et l'on s'amuse a essayer de démêler tout les événements que l'on voit se dérouler sous nos yeux, et qui finalement ne se terminent pas comme on le pensait. Cela nous apporte ainsi beaucoup de surprises, ce qui nous fait encore plus adoré l'histoire.

Côté personnages, nous retrouvons donc Mercy qui, fragilisée par son viol dans le volume précédent, tente de remonter la pente peu à peu. Si elle peut compter sur le soutien de ses amis, ce ne sera pas si facile quand ses sentiments pour Adam (l'Alpha local) s'en mêleront. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé la construction de leur relation au travers de ce tome et je suis très curieuse de découvrir comment les choses vont évoluer pour eux. Au travers de cette relation, nous suivons également l'introduction de Mercy au sein de la meute de loup locale qui n'est pas si facile que cela, la jeune femme n'étant pas une louve-garou à proprement parler, il est difficile pour elle de s'y faire accepter, aussi nous allons découvrir comment elle s'est malgré tout imposer dans le groupe. Stefan et Marsilia resteront les deux personnages clé dans ce volume. Le premier par la série de malheur dont il est à l'origine et qui seront le vecteur de toute l'histoire. La seconde pour son ingéniosité dans son plan, qui honnêtement m'a bluffé. J'ai été très surprise qu'elle aille si loin pour obtenir ce qu'elle voulait, et je suis curieuse de voir comment cela va se poursuivre dans les prochains tomes.

Le style de Patricia Briggs est toujours aussi agréable à lire, principalement situé dans l'action et les dialogue, les événements se déroulent à vitesse grand V. On est curieux de découvrir la suite des événements que ce soit au fil des pages ou bien une fois ce tome refermé. Je n'ai qu'une hâte : me plonger dans le volume suivant.


Toujours aussi captivant, on est emporté par l'histoire et l'on a hâte de découvrir la suite.

Anasthassia - Azilys - Book'A'Croc - Ceinwin - Furby71 - Korto - Novalis - Petitepom - Styx2005 - Tigrouloup - Yumiko

Challenge ABC Special Bit-Lit & Fantasy : 14/26

12/08/2011

Magi The Labyrinh of Magic, Tome 1 - Shinobu Ohtaka

Titre VO : Magi The Labyrinth of Magic, #1
Titre VF : Magi The Labyrinth of Magic, #1
Auteur : Shinobu Ohtaka
Editeur : Kurokawa
1ère Edition : 2009 (VO) - 2011 (VF)
Genre : Shônen
Pages : 206


Tome 1 - Tome 2 - Tome 3 - Tome 4 - Tome 5 - Tome 6 - Tome 7 - Tome 8 - Tome 9 - Tome 10 - Tome 11 - Tome 12 - Tome 13 - Tome 14 - Tome 15 - Tome 16 - Tome 17 - Tome 18 - Tome 19 - Tome 20 - Tome 21 - Tome 22 - Tome 23 - Tome 24.
Série en cours en VO.


Aladin est un jeune garçon étrange qui ne se sépare jamais de sa flûte. En effet, elle abrite Hugo, un géant à la force surpuissante. Aladin va faire la connaissance d'Ali Baba qui voit en cette flûte magique un chemin rapide vers la fortune et la gloire. Les deux compagnons partent explorer de mystérieux labyrinthes qui attirent les aventuriers de tout le pays.


Avec Magi, le nouveau manga de Shinobu Ohtaka (auteur de Sumomomo Momomo, que j'avais complètement adoré), nous partons direction les milles et une nuit revisité avec beaucoup de magie et de fantasy. Nous faisons la connaissance d'Aladin, un petit bout d'homme haut comme trois pommes qui se révèle être un enfant totalement insouciant et même naïf. Son seul ami en ce monde du désert est Hugo, un géant enfermé dans la flûte qu'il porte autour de son cou, mais qui a un léger problème... C'est qu'il n'a plu sa tête au sens propre du terme. Heureusement sa présence va permettre à notre petit bout de héros de se tirer de situations bien délicates. Après être venue en aide à une charmante demoiselle d'une caravane opposé à des voleurs. Aladin croisera la route d'Ali Baba et l'aidera à exaucer son rêve : explorer un de ces mystérieux labyrinthe.
L'univers des milles et une nuit qui est nous offert est très agréable. On y retrouve les coutumes, les modes de vie, les costumes et toute l'ambiance propre à cet univers. Mais la petite particularité de cette série est l'existence de ces fameux labyrinthe que nos héros veulent explorer. Partout dans le monde sont apparues (on ne sait pas trop comment) de grandes tour qui se révèlent être d'immenses dédales d'apparence sans fin. Nombreux sont les explorateurs à s'y être risqué mais peu en sont revenus. Mais une chose est sure : quiconque parvient au bout obtiendra toute les richesses qu'il désire, puis le bâtiment disparaîtra. J'ai trouvé l'idée assez sympathique, mais je suis curieuse de ce que cela va donner sur le long terme de la série. Nos héros franchissent le pas d'une de ces bâtisses dans le dernier tiers du tome et les premières péripéties sont somme toutes assez classique. A voir dans la suite. (Bon ok, je l'avoue j'ai lu le T2 qui est sorti simultanément et ça s'arrange, mais pour ça vous devrez attendre ma chronique).
On notera également que l'oeuvre nous pose une petite réflexion sur le thème de l'esclave et du mépris de la vie d'autrui pour une question d'argent. Ceci dit, j'ai trouvé que le côté "gros riche qui préfère voir crever un gamine plutôt que de perdre sa fortune" était un peu too much...

Côté personnage, on se plait à suivre notre petit Aladin, très naïf il s'émerveille de toute chose et ne manquera pas de nous faire rire à plusieurs reprises. Mais il se révélera aussi très surprenant car il est capable de littéralement changer de visage et de devenir quelqu'un de plus mature et sérieux, à plus forte raison lorsqu'il utilise de la magie. Hugo, le géant de la flûte est un personnage à la foi mystérieux et assez drôle, principalement de par le fait qu'il perd ses moyens face à de jolies demoiselles. Enfin, Ali Baba nous fait sourire tant il nous rappelle son homologue dans sa véritable histoire. a ceci près qu'il nous donne l'impression d'être assez cupide et de ne penser qu'à son propre petit bonheur. Cependant, vu la tournure des événements, on peut se dire qu'il va peu à peu changer de visage.

Le style graphique est propre à l'auteur, on y retrouve avec grand plaisir son dessin assez reconnaissable et proche de sa première série, on ne peut s'empêcher de se dire que tel personnage de Magi ressemble à celui de sa précédente série. Néanmoins, les bouilles kawai de ses personnages nous font sans cesse sourire et l'on est littéralement transporter dans le monde des milles et une nuit grâce aux très jolis costumes et décors qui nous sont offert. Si les gags sont quand même assez bateau dans le fond on ne peut s'empêcher de sourire à leur lecture. Néanmoins, on reste assez sceptique sur le long terme de la série...


Un plongeon dans l'univers des milles et une nuit assez réussit, des personnages attachants et de l'humour à gogo, mais on reste songeur quand à la suite.

10/08/2011

Pleine Lune (Riley Jenson, Tome 1) - Keri Arthur

Titre VO : Full Moon Rising (Riley Jenson Guardian, #01)
Titre VF : Pleine Lune (Riley Jenson, #01)
Auteur : Keri Arthur
Éditeur : Milady
1ère Edition : 2006 (VO) - 2009 (VF)
Genre : Bit-Lit
Pages : 415


1. Pleine Lune || 2. Le Baiser du Mal || 3. Tenter le Diable || 4. Jeu Dangereux || 5. Sombre Étreinte || 6. Baiser Fatal || 7. Désir Mortel || 8. Vouée aux Ténèbres || 9. Ultime Vengeance.
Série complète en 9 Tomes.


Riley Jenson est une créature rare : un hybride de vampire et de loup-garou. Avec son frère Rhoan, elle travaille à Melbourne pour une organisation chargée de faire respecter la loi parmi les êtres surnaturels et de protéger les humains. Si Rhoan est un gardien enthousiaste – autrement dit un assassin -, sa sœur, elle, se contente d’un poste administratif… jusqu’à ce que Rhoan disparaisse lors d’une mission. Ça ne pouvait pas tomber plus mal : plus loup-garou que vampire, Riley est extrêmement lunatique et, la semaine avant la pleine lune, son besoin de s’accoupler devient irrépressible. Certes, elle a deux partenaires toujours prêts à la satisfaire, mais elle va devoir maîtriser ses pulsions si elle veut retrouver son frère !


Well... Par où commencer... La trame de base de la série à savoir des jumeaux mi-vampire mi-loup-garou était assez sympa dans l'ensemble et ma foi originale. Tous deux étant employé par une organisation gérant les relations entre humains et créatures surnaturelles avec notamment les gardiens, qui sont chargés de résoudre des enquêtes. Riley notre héroïne (plus loup-garou que vampire) a pour rôle de s'occuper voire d'assister ces derniers dans leur travail, tandis que Rohan son frère (plus vampire que loup-garou) est un gardien à part entière. Honnêtement, si l'histoire était restée telle quelle j'aurai trouvé ça franchement sympa car l'enquête que notre duo va devoir résoudre est assez intéressante.
Oui mais voila, tout ça passe complètement au second plan (si ce n'est pas plus loin) à cause de cette notion de Pleine Lune que nous a pondu l'auteur. Comme on se doute, cette dernière influence beaucoup le comportement de nos amis lycans, mais exit la transformation en hurlant à la lune comme on connait le cliché de la créature (et je vous le dit j'aurais nettement préféré ça). Ici, Pleine Lune rime avec sexe à volonté et orgie monumentale. Et non je n'exagère pas et non je ne suis pas prude. Mais là franchement, je suis restée assez perplexe sur l'utilité de ce genre de scène. Un peu ça va, mais dans chaque chapitre avec un mec différent (et donc des façons différentes) moi là je dit stop. Vu la profusion de ces scènes, je suis persuadée que si on les enlevait le livre serait 2 voire 3 fois plus court, et honnêtement un peu plus intéressant. Je pense que si ça n'avait pas été une LC (et si en plus ce n'était pas moi qui l'avait organisé) je ne serait pas aller au bout du livre tant cela m'a gonflé. Et encore, je vous passe mon avis sur les nombreuses descriptions de tout ces mâles qui en gros nous expliquent qu'ils sont tous bien monté et que la demoiselle a envie de tous les avoir dans son lit (voire ailleurs même tant qu'on y est).
Côté personnage, là franchement difficile de trouver qui est le plus normal dans toute la petite bande. Je pense que hormis le patron de nos jumeaux. Rohan est celui qui m'aura paru le plus normal. Oui, il subit lui aussi l'influence de cette Lune mais au moins lui on ne le voit pas passer sa vie à coucher à droite et à gauche. Riley (parce que apparemment elle est l'héroïne que que la série porte son nom), qui aurait pu être sympathique, n'a pas beaucoup de jugeote sans compté que côté cerveau on a plus l'impression qu'elle a une petite culotte à la place tant elle nous apparaît comme une fille facile. Ses différents amants quand à eux... Ben c'est à peu près pareil (et je ne parle pas de celui qui a décidé que Riley porterais son gosse qu'elle le veuille ou pas... Pauvre gamin quand même, des parents pareil je l'aurait plaint...). Pour ce qui est de Quinn, là je reste sceptique. Vous en connaissez beaucoup vous des semi-amnésique qui débarquent chez les gens en tenue d'adam ? Je n'ai pas été du tout convaincue par ça, comme son amnésie on ne le voit jamais retrouver la mémoire c'est étrange vous ne trouvez pas ?
Enfin pour ce qui est du style de l'auteur. C'est assez agréable à lire, les scènes de sexes sont certes bien décrits voire même cru par moment, ça ne gène en rien la lecture. Ce qui gène vraiment c'est leur quantité, certains de mes co-lecteur ont soulevé l'idée que par cette abondance de scènes l'auteur nous racontait en fait tout ses fantasme inassouvis... Je suis franchement d'accord avec ça, j'ai eu le même ressenti à un moment.
En tout cas une chose est sure, je ne lirai pas la suite de la série (je préfère mille fois rattraper mon retard dans des séries que j'ai adoré). La seule fièreté que j'ai de l'avoir lu c'est qu'une d'un côté il sort enfin de ma PAL et d'un autre, il me complète un petit bout d'un challenge. Mais sorti de ça, je regretterais presque ma lecture tant j'ai été déçue.


En un mot comme en cent : DE-CE-VANT.

Challenge ABC Spécial Fantasy & Bit-Lit : 13/26

09/08/2011

La Reine des Amazones et les Rebelles du Qinghai - Pascal Coatanlem

Titre VF : La Reine des Amazones et les rebelles du Qinghai
Editeur : Plon Jeunesse
1ère Edition : 2008
Genre : Fantasy, Jeunesse
Pages : 2008


Penthésilée, reine des Amazones, a suscité toute l'attention des dieux durant la guerre de Troie : sa beauté et sa maîtrise des armes ont fait d'elle une héroïne remarquée et jalousée ! Zeus l'envoie alors en mission au pays du Qinghaï pour distraire son auguste cousin, Huangdi, le dieu des dieux chinois. Elle devra affronter le cruel seigneur mongol Khalkha Kahn et ses cohortes de Jiangshis antropophages.


Le titre du livre ainsi que le résumé du livre me bottaient pas mal, aussi ai-je voulu tenter l'aventure et finalement ça a été une très bonne surprise.
Direction la Grèce Antique et plus particulièrement l'épisode de la Guerre de Troie. La ville est assiégée et à moins que les dieux n'en décide autrement son sort est scellé dans la défaite. C'est alors qu'une armée arrive pour leur venir en aide : les Amazones avec à leur tête Pentésilée. La balance penchera alors envers la belles cité troyenne peu à peu, grâce à quelques batailles gagnés par les belles guerrières. Oui mais voila, Pentésilée se fait tuer par Achille, et par une intervention divine auront le coup de foudre l'un pour l'autre au même instant. Car oui, les Dieux ne sont pas étrangers à toute cette histoire et sont au contraire l'un de ses moteurs, mais ça j'y reviendrais un peu plus loin. La deuxième partie de l'histoire quand à elle, reprend le personnage de Pentesilée et de sa "mission" pour revoir Achille qui va la transporter des années plus tard en Chine.
C'est donc une histoire riche qui nous est offerte ici, de part les nombreuses références mythologiques qui nous sont proposés, où l'on oscille entre les divinités grecques et les divinités chinoises. J'ai beaucoup apprécier le fait que les Dieux soient des personnages à part entière que l'on suit en parallèle de notre héroïne. Si ils ont un rôle de simple spectateurs, il n'en reste pas moins qu'ils ont une influence sur le cours des événements en eux même... Bien que cela n'arrive pas toujours au moment opportun. L'exemple le plus flagrant restera le coup de foudre entre la reine des Amazones et Achille. Mais néanmoins, leurs actions seront très profitables à l'histoire puisque sans elles, notre héroïne serait morte à de nombreuses reprise et il n'y aurait tout simplement pas eu d'histoire. La fin quand à elle est un peu surprenante mais pas tant que ça non plus, mais je trouve dommage qu'il n'y ait pas eu de véritables retrouvailles entre les tourtereaux et que cela donne envie de voir une suite.
Les personnages, aussi bien humains que divinités ou encore créatures, sont assez bien fournis et riche. J'ai prit beaucoup de plaisir à vivre cette aventure à leurs côtés. Des histoires assez fouillés pour certains ce que j'ai assez apprécier. En revanche, ce que je trouve dommage ce serais un petit manque d'information concernant les divinités de façon à mieux les cerner. Autant pour les grecque cela ne pose aucun problème car en général on les connait assez bien, autant les chinoises c'est un peu moins évident. Certes, il y a le petit glossaire de personnage à la fin (que j'ai découvert une vingtaine de pages seulement avant la fin soit dit en passant...) mais avec aucun renvoi des des infos très (trop ?) succincte je trouvais que y avait des manques.
Le style de l'auteur est assez simple et très agréable à lire. On est transporter auprès des personnages tantôt côté humain avec Pentésilée, tantôt côté divinité mais sans pour autant s'y perdre. Seul défaut, à quelques reprises des expressions "modernes" qui juraient un peu avec le texte.


Un mélange réussi entre mythologique grecque et chinoise dans l'ensemble.

04/08/2011

L'Appel de l'Ange - Guillaume Musso

Titre VF : L'Appel de l'Ange
Auteur : Guillaume Musso
Editeur : Xo, Pocket 
1ère Edition : 2011
Genre : Thriller, Contemporain, Romance
Pages : 462


Dans leur téléphone, il y avait toute leur vie.
New York. Aéroport Kennedy.
Dans la salle d'embarquement bondée, un homme et une femme se télescopent. Dispute anodine, et chacun reprend sa route.
Madeline et Jonathan ne s'étaient jamais rencontrés, ils n'auraient jamais dû se revoir. Mais en ramassant leurs affaires, ils ont échangés leurs téléphones portables. Lorsqu'ils s'aperçoivent de leur méprise, ils sont séparés par 10000 kilomètres : elle est fleuriste à Paris, il tient un restaurant à San-Fransisco.
Cédant à la curiosité, chacun explore le contenu du téléphone de l'autre. Une double indiscrétion et une révélation : leurs vies sont liées par un secret qu'ils pensaient enterrés à jamais...


'L'Appel de l'Ange' est le roman de Guillaume Musso fraîchement sorti cette année qui, m'ayant été prêté durant mes vacances, s'est tapé l'incruste dans mes lectures d'été. J'ai beaucoup apprécier ce roman, l'idée de l'échange de téléphone entre deux personnes est assez originale et nous entraîne dans une histoire surprenante et captivante où nous suivons tour à tour Jonathan et Madeline. Nous découvrons peu à peu les sombres secrets qui entoure chacun d'eux et qui finiront par se relier d'une façon assez surprenante et à laquelle on ne s'attendait pas forcément. Le lecture prend du plaisir à essayer de démêler cette affaire et de deviner la suite, mais l'auteur n'a de cesse de brouille les pistes, de ce fait, l'on est curieux de savoir ce qui se cache derrière et ce qu'il va nous dire plus tard.
Les personnages sont assez sympathique nous faisant osciller entre les Etats-Unis et la France (ainsi qu'une pointe d'Angleterre). Madeline restera sans conteste mon personnage préféré qui sous son personnage de femme forte avec un caractère asse trempé, cachera de nombreux secrets assez difficile. Jonathan quand à lui est assez sympa mais semble accepter un peu trop vite les situations qui se produise, la preuve avec toute l'histoire concernant son (ex)épouse. J'ai beaucoup aimé l'humour présent dans les premiers échanges entre les deux protagonistes qui m'ont fait sourire et j'ai assez apprécier de voir comment leur relation a évoluée au fil des pages.
C'est un roman qui touche un peu à tout les genres, ce qui le rend assez original. L'humour, l'amour, l'action, le mystère et le suspense se mêlent au fil des pages pour notre plus grand plaisir, ce qui le rend encore plus captivant. Le style de l'auteur est toujours aussi agréable à lire, il nous transporte auprès des personnages avec qui nous vivons cette aventure qui semblait si banale. Dans cette histoire, il est très prenant voire même intense à tel point que l'on a du mal à lâcher le livre en cours de route.


Un roman très surprenant partant d'une histoire assez banale pour nous offrir quelque chose de riche et très prenant.

03/08/2011

La Huitième Couleur (Les Annales du Disque-Monde, Tome 1) - Terry Pratchett

Titre VO : The Color of Magic (Discworld, #1)
Titre VF : La Huitième Couleur (Les Annales du Disque-Monde, #1)
Auteur : Terry Pratchett
Editeurs : L'Atalante, Pocket 
1ère Edition : 1983 (VO) - 1993 (VF)
Genre : Fantasy, Comédie
Pages : 266


1. La Huitième Couleur || 2. Le Huitième Sortilège || 3. La Huitième Fille || 4. Mortimer || 5. Sourcellerie || 6. Trois Soeurcière || 7. Pyramides || 8. Au guet ! || 9. Eric || 10. Les Zinzins d'Olive-Oued || 11. Le Faucheur || 12. Mécompte de Fée || 13. Les Petits Dieux || 14. Nobliaux et Sorcières || 15. Le Guet des Orfèvres || 16. Accrocs du Roc || 17. Les Tribulations d'un Mage en Auriant || 18. Masquarade || 19. Pieds d'Argile || 20. Le Père Porcher || 21. Va-t-en-guerre || 22. Le Dernier Continent || 23. Le Dernier Héros || 24. Carpe Jugulem || 25. Le Cinquième Eléphant || 26. La Vérité || 27. Procrastination || 28. Ronde de Nuit || 29. Le Régiment Monstrueux || 30. Timbré || 31. Jeux de Nains || 32. Monnayé || 33. Allez les mages ! || 34. Coup de Tabac.


Dans une dimension lointaine et passablement farfelue, un monde se balade à dos de quatre éléphants, eux-mêmes juchés sur la carapace de la Grande Tortue...Oui, c'est le Disque-monde... Les habitants de la cité d'Ankh-Morpork croyaient avoir tout vu. Et Deuxfleurs avait l'air tellement inoffensif, bonhomme chétif, fidèlement escorté par un Bagage de bois magique déambulant sur une myriade de petites jambes. Tellement inoffensif que le Patricien avait chargé le calamiteux sorcier Rincevent de sa sécurité dans la cité quadrillée par la Guilde des Voleurs et celle des Assassins ; mission périlleuse et qui devait les conduire loin : dans une caverne de dragons ; peut-être jusqu'au Rebord du Disque. Car Deuxfleurs était d'une espèce plus redoutable qu'on ne l'imaginait : c'était un touriste...


L'univers de Terry Pratchett et celui des Annales du Disque-Monde me fait envie depuis pas mal de temps. Je me suis enfin décidée à sauter le pas durant ces vacances et j'ai été assez convaincue. Je lirai je pense à coup sur la suite (même si j'avoue que 33 tomes ça fait un peu peur).
L'univers du Disque-Monde est complètement décalé et déjanté. Il suffit de voir la structure du monde pour se faire une idée de ce à quoi l'on a affaire (cf. la première phrase du résumé). Notre histoire se centre sur deux, pardon trois personnages : Deuxfleurs le touriste, Rincevant le mage qui ne connait qu'un sort et... le bagage sur pattes. Oui oui vous avez bien lu, une grosse malle qui se déplace à l'aide d'une multitudes de petites jambes et qui est toujours collé aux basques de son propriétaire. Notre duo vivra des aventures totalement décalé. Le livre se découpe en 4 partie bien distincte, qui chacune relate un épisode des aventures du duo improbable. Ma préféré de toute restera sans nul doute la troisième au pays des dragons... en revanche la dernière avec l'idée du voyage dans l'espace m'a beaucoup moins plu.
Les personnages que nous rencontrons sont assez sympathique. J'ai adoré notre trio qui était assez atypique mais qui finalement allaient assez bien ensemble, je suis curieuse de voir ce qui va leur arriver ensuite. (Vu que apparemment on les retrouveraient dans le T.2). Rincevant titille énormément notre curiosité avec son sortilège sur lequel on a envie d'en savoir un peu plus. Si à plusieurs reprises, il a faillit le prononcer sans succès, on a vraiment envie de savoir à quoi il sert. Nous y rencontrons aussi des personnages stéréotypés à mort à commencer par Hrun, le barbare à la cervelle pas plus grosse qu'un petit pois. Mais les personnages que j'ai le plus apprécier ce sont les dieux, et plus particulièrement la Mort qui m'ont fait énormément sourire. J'ai aussi bien aimé l'idée que les événements qui arrivait à notre trio était du fait du jeu des divinités.
Le style de l'auteur est assez agréable alternant entre les descriptions (nécessaire pour bien se plonger dans cet univers déjanté), les dialogues et les actions, ce qui ne rend pas le texte trop lourd comme on pourrais par moment avoir la sensation. Les épisodes sont relativement bien marqué et on ressort de ce livre empreint d'une curiosité envers les autres tomes de la série. Le seul défaut que l'on pourrait y reprocher serait le manque d'une carte au travers de laquelle on pourrais mieux suivre les pérégrinations de nos personnages.


De la fantasy totalement décalé dans un univers étrange mais très intéressant. 

02/08/2011

Loup, y es-tu ? - Henri Courtade

Titre VF : Loup, y es-tu ?
Auteur : Henri Courtade
1ère Edition : 2010
Genre : Fantastique
Pages : 344


Et si les êtres maléfiques des contes de notre enfance existaient réellement? Sans doute ces créatures vampiriseraient-elles notre planète. Elles seraient de tous les génocides, manipuleraient les plus grands dictateurs. Bref, tapies dans l’ombre d’Hitler ou sous le feu des projecteurs des plateaux télé, elles auraient entre leurs mains expertes le devenir de l’humanité. Sinistre tableau ! Si de tels êtres vivaient, il serait à souhaiter que leur alter ego bienfaisant existe également. Qu’en ce début du XXIe siècle, ces personnages merveilleux s’éveillent et décident de se battre. Et alors, qui sait de quel côté la balance pencherait…


Depuis le temps que j'entendais parler de ce roman sur Livraddict, j'ai enfin pu sauter le pas et le lire à mon tour profitant d'une séance de dédicace de l'auteur pas très loin de chez moi pour me le procurer (ainsi que son second roman qui se trouve dans ma PAL).
J'ai beaucoup aimé la ré-écriture de ces contes à notre époque moderne. Nous suivons tout d'abord Albe puis Virginia, toutes deux jeunes filles quasi-ordinaire qui découvriront bientôt que leur passé n'est pas celui qu'elles croient, qui se révéleront être des héroïnes de contes de fées qui devront faire face à leurs ennemis de toujours, bien décidés à se débarrasser des deux demoiselles. J'ai bien aimé l'alternance entre les événements de la vie actuelle des demoiselles, avec les événements de leurs vie passé, qui sont relativement différentes du conte classique que l'on connait. La véritable identité des personnages n'est pas révélée d'emblée, on le devine assez aisément de part leur apparence, leur nom ou ce qui leur arrive. Y comprit pour Cindy et Isabelle, bien qu'elle ne fasse qu'un bref passage dans l'histoire, j'aurai aimé en savoir un petit peu plus à leur sujet. Malgré tout, le personnage de Mae Zinn restera celui qui m'aura le plus surpris, car je n'aurais pas deviner qui elle était réellement.
J'ai beaucoup apprécier les personnages et en particulier leurs noms modernes que j'ai trouvé très jolis pour nos demoiselles. Leurs caractères sont assez sympathique et dans le fond colle assez à l'image que l'on se fait d'elles. Néanmoins, je suis restée un peu sceptique par la rapidité avec laquelle nos héroïnes se font à l'idée de ce qu'elles sont en réalité, à plus forte raison Virginia qui est celle dont les souvenirs se réveille le plus tardivement. Ceci dit, cela n'empêche pas la demoiselle de faire partie de mes personnages préférés dans ce livre aux côtés su Loup et du Traqueur dont j'ai adoré la relation qui existait entre eux. Marilyn quand à elle m'a convaincue en tant que grande méchante de l'histoire.
La corrélation entre les personnages et la seconde guerre mondiale m'a beaucoup plu. L'idée était assez originale et bien menée. La fin du récit est assez surprenante, amenant des éléments auxquels on ne s'attendait pas du tout mais qui néanmoins conclu bien l'histoire. Le tout étant servi par une style d'écriture très agréable à lire, qui ne 'embourbe pas dans le détail des descriptions mais qui reste centré sur l'action, chose que j'ai adoré.


Totalement convaincue par ce roman, une ré-écriture de conte de fées à la fois surprenant et captivante.