30/03/2013

En travers de la gorge (Cinq pas sous Terre, Episode 1) - Vanessa Terral

Titre VF : En travers de la gorge (Cinq pas sous Terre, #1)
Auteur : Vanessa Terral
Éditeur : Petit Caveau
1ère Édition : 2013
Genre : Bit-Lit, Feuilleton Numérique
Pages : 517Ko (soit ~23 pages)


1. En travers de la gorge || 2. Mille Eclats de Colère || 3. Trafiquants d'Âmes || 4. Toute l'eau de mes larmes || 5. Quand tout se tait.
Nouvelle bonus : Attraction Solaire.
Série complète en 5 Épisodes + 1 Nouvelle.


Jabirah se réveille dans une cave, malade et incapable de faire un geste. Une femme ne tarde pas à la rejoindre. Elle dit s’appeler Muriel et être une engeôleuse d’esprits, une sorte de médium dont le but est de protéger l’harmonie entre les ombres et les humains. Cette illuminée propose à sa prisonnière un marché qui ressemble plutôt à un chantage : la servir, en échange de quoi elle lui rendra son suaire. Paraît-il que Jabirah est une mâchonneuse de linceul, un vampire nouveau-né dont le corps va pourrir si elle n’ingère pas régulièrement des bouts de son drap mortuaire, et cela jusqu’au dernier fil. Quant à ce que Muriel demande en retour… Bah, il s’agit de trois fois rien !


Nouveau feuilleton des Éditions du Petit Caveau qui nous entraîne à Toulouse où nous faisons la connaissance de Jabirah : une jeune femme qui suite à un accident de voiture est morte. Oui mais voila : elle va se réveillée dans une sorte de cellule où une mystérieuse inconnue va lui expliqué ce qu'elle est devenir et ce qu'elle attend d'elle.

L'intrigue de ce premier épisode se concentre principalement sur le réveil de notre héroïne, la découverte de son nouvel état ainsi que la mission qu'elle doit accomplir durant son stade de goule, sous la houlette de Muriel : une engeôleuse d'âme. Une épisode qui nous présente donc les bases de l'histoire et de son univers qui ma foi le sont d'une manière assez agréable.
On se retrouve donc encore une fois dans une histoire de vampire où l'héroïne se réveille tout juste et découvre ce qu'elle est réellement. Cependant, l'originalité de l'histoire se trouve dans le fait que la demoiselle ne passe pas directement du stade humain à celui de vampire. Ici, on nous propose un état transitoire entre les deux : un stade de goule, qui accessoirement possède un peu de magie, comme l'appelle l'autre personnage de l'histoire. Afin de terminer sa transformation, la goule doit manger son linceul... au sens propre du terme. Ceci sera un bon moyen de faire pression sur ces êtres et de les utiliser à loisir. J'ai trouvé ce concept super original et assez intéressant. Cela change du concept classique des vampires, ce que j'ai bien aimé.
Le second élément fantastique auquel nous avons droit est le personnage de Muriel : une engeôleuse d'âme. Un concept assez sympa : il s'agit d'une sorte de magicienne capable de voir les esprit de ce qui l'entoure.

Côté personnage, nous suivons donc Jabirah et Muriel dans ce premier opus.
Jabirah a été victime d'un accident de la route où elle est morte en compagnie des autres passager de son véhicule. Mais seulement elle va se réveillé. Elle a du mal à comprendre ce qui lui arrive dans un premier temps, mais au fil des lignes, elle commence à mieux cerner ce qui l'entoure et surtout le fonctionnement de son nouvel état. C'est une jeune femme déterminée, qui n'a pas sa langue dans sa poche. J'ai adoré son sens de la répartie et j'ai hâte de voir ce qui va lui arriver par la suite.
Muriel est un personnage assez mystérieux dès le départ. On en sait peu sur elle si ce n'est qu'elle a acheté la précédente pour commettre un meurtre. Rien que ça. On en apprendra un peu sur elle et ce qu'elle est vraiment à mesure que l'on avance. Mais je pense que l'on va en apprendre bien plus dans la suite. C'est une femme qui sait ce qu'elle veut et comment l'obtenir.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur est très agréable à lire. On nous emporte auprès des personnages mais également au sein de leurs pensées. Les dialogue entre les deux héroïne sont très entraînant et j'ai beaucoup aimé les petites piques qu'elles se lançaient de temps à autre. J'ai vraiment hâte de découvrir la suite de cette histoire qui promet d'être intéressante.


Un intrigue intéressante. Un univers avec des originalité. Un duo de personnage de choc. Vivement la suite.

23/03/2013

Les Lames du Cardinal (Les Lames du Cardinal, Tome 1) - Pierre Pevel

Titre VF : Les Lames du Cardinal (Les Lames du Cardinal, #1)
Auteur : Pierre Pevel
Éditeurs : Bragelonne, Folio. Existe aussi en Intégrale regroupant les 3 Tomes de la saga paru chez Bragelonne.
1ère Édition : 2007
Genre : Fantasy, Historique
Pages : 300


Série complète en 3 Tomes.


Paris, an de grâce 1633. Louis XIII règne sur la France et Richelieu la gouverne. Le Cardinal, l'une des personnalités les plus puissantes et les plus menacées de son temps, doit sans cesse regarder des ennemis de la Couronne. L'espionnage, l'assassinat, la guerre, tout est bon tour parvenir à leurs fins... et même la sorcellerie, qui est l'œuvre des plus fourbes adversaires du royaume: les dragons! Ces redoutables créatures surgies de la nuit des temps ont en effet survécu et se dissimulent parmi les humains, ourdissant de sombres complots pour la reconquête du pouvoir. Déjà la cour d'Espagne est tombée entre leurs griffes... Alors, en cette nuit de printemps, Richelieu décide de jouer sa carte maîtresse. Il reçoit en secret un bretteur exceptionnel, un officier dévoué que la trahison et le déshonneur n'ont pourtant pas épargné : le capitaine La Fargue. Car l'heure est venue de reformer l'élite secrète qu'il commandait jadis, une compagnie d'aventuriers et de combattants hors du commun, rivalisant d'élégance, de courage et d'astuce, ne redoutant nul danger: les Lames du Cardinal!


Lorsque les copinautes, avec qui j'ai lu Farlander l'an passé, ont proposé une LC sur ce titre, je n'ai pas pu m'empêcher d'y participer. Après 6 semaines de discussions, il est à présent temps de vous livrer mon avis sur ce premier volet.
Nous sommes au XVIIème siècle au temps de Richelieu et des mousquetaires. Le cardinal regroupe son unité d'élite afin de mener une mission bien particulière et de laquelle dépend la situation géopolitique européenne. En effet, un complot semble prendre forme au sein d'un groupe qui se fait appelé la Griffe Noir et qui vénère les dragons.

Ce premier volet pose les bases de la trilogie et l'on découvre peu à peu l'univers au sein duquel l'auteur a choisi de nous faire évoluer. Si le livre se découpe en 4 partie bien distinctes, on dégagera malgré tout 2 axes principaux pour ce qui est de l'intrigue.
Dans un premier temps, on rencontre l'unité d'élite du Cardinal qui va peu à peu se reformer : les Lames du Cardinal. Un groupe très hétéroclite mais qui reste très complémentaire lorsqu'ils mènent à bien une mission. Nous allons également en découvrir de plus en plus à leur sujet, tant en groupe que séparément. Nous allons ainsi découvrir leurs talents et la manière dont ils se complètent mais également la raison de la dissolution passée du groupe. Un premier axes assez intéressant et qui nous permet de rencontrer chaque personnage, mais ce qui est dommage c'est ce que l'on alterne les personnages de manière rapide et fréquente, aussi j'ai un peu eu la sensation de me perdre par moment. Mais au final, c'est un bon moyen pour nous faire entrer dans l'histoire.
Le second axe est la mission à proprement parler des Lames : retrouver l'enfant d'un grand d'Espagne afin que la situation entre les deux pays ne se dégrade pas. Et c'est derrière cette mission relativement simple que va se jouer une partie à plus grande échelle. Ce second axe fut celui que j'ai préféré puisqu'il regroupe des complots, des trahisons, des révélations etc... En somme pleins de rebondissement qui donne envie de voir jusqu'où l'auteur va aller.
J'ajouterais également que la dernier partie de l'histoire m'a littéralement scotché quand à toutes les révélations que nous avons. De plus, on sent que le fil rouge de la série est bien loin d'être résolu. Et je suis très curieuse de voir ce qui nous attend dans les prochains volumes.

Concernant l'univers, nous nous retrouvons donc à l'époque des Mousquetaires (que chacun connait par divers supports et par forcément l’œuvre de Mr Dumas). Un contexte très sympathique et construit d'une façon très agréable. On a réellement l'impression de se retrouver à cette époque-là au fil des pages. Et je dois dire que cela colle à merveille à l'histoire. On notera également l'apparition de personnages plus ou moins célèbre de cette période, qui apportent encore plus de réalisme à l'histoire. J'ai pris beaucoup de plaisir à les rencontrer ici.
S'ajoute à cela de la fantasy. Elle est présente au travers de quelques éléments dans ce premier volume et pour le coup, j'ai été un peu déçue de la voir si peu. Elle apparait au travers des dragons (et des hybrides) et de la magie pratiqué par la Comtesse de Malicorne. Je trouve ça un peu dommage pour un titre du genre. Ceci dit, l'ensemble est très bien construit et amené aussi cela ne gâche en rien la lecture de l'histoire, et j'avoue qu'on en redemanderais rien que pour avoir le plaisir d'en découvrir encore plus sur ce versant.

Côté personnage, nous en découvrons toute une flopée dans ce premier opus, parmi lesquels nous retiendrons en premier lieu le groupe des Lames du Cardinal. Composé d'environ une demi-douzaine de membres (dont une seule femme !), ils sont tous aussi différents les uns des autres tant par leurs capacités que par leur statut. Mais ils forment une combinaison parfaite : chacun complétant les autres là où ils ont des défauts. Ils utiliseront tout ce qui est en leu pouvoir pour mener à bien leur mission qui se révèlera bien plus complexe qu'il n'y parait. Ils sont tous construit d'une manière assez fouillés et l'on  se plait à les découvrir en tant que simple personne avant de les voir agir en tant que Lames.
En ce qui concerne les personnages secondaires (et tertiaires), ils sont là encore nombreux que ce soit du côté 'amis' comme 'ennemis'. Aucun n'est inutile et tous apparaisse au moment où ils sont nécessaire à nos protagonistes principaux. D'autres encore, apportent une nouvelle vision des choses et ainsi plus de rebondissements. On notera également que l'auteur a su utilisé à bon escient les personnages que l'on connaissait déjà.
Des nombreux personnages au final, si l'on se perd un peu au départ, les choses se tassent et les liens se tissent au fil des pages de sorte que l'on arrive à bien distinguer tout le monde.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur est très agréable. Relativement simple et fluide, on n'avance avec grand plaisir dans cette histoire afin de rencontrer les personnages et leurs aventures. Le découpage de l'histoire (4 parties, une multitudes de chapitres pour pas tant de pages que cela) rend le récit très rythmé sans compter l'alternance des points de vue. Un carton plein pour l'auteur au final qui va très certainement rejoindre mes préférés du genre.


Une histoire captivante dans une époque que l'on connait à laquelle on a apporté une touche fantastique. Une foulitude de personnages que l'on découvre peu à peu et dont on a hâte de suivre les aventures. De nombreux événements qui défilent à vitesse grand V, on en redemande.

14/03/2013

Le Mal en la Demeure (Le Cycle des Âmes Déchues, Tome 1) - Stéphane Soutoul

Titre VF : Le Mal en la Demeure (Le Cycle des Âmes Déchues, #1)
Éditeur : Petit Caveau
1ère Édition : 2010
Genre : Bit-Lit
Pages : 144


1. Le Mal en la Demeure || 2. Le Sacrifice des Damnés || 3. Cœur de Ténèbres.
Série Complète en 3 Tomes.


Sur les terres reculées du domaine de Kreuzburg, une ombre étend son influence maléfique jusqu'entre les murs du manoir Kraemer. Afin de préserver les siens d'une menace plus funeste encore que la mort, le maître des lieux n'a d'autre recours que demander l'assistance d'experts en vampirisme. En ce crépuscule du XIXe siècle, la famille de Lacarme, un clan issu d'une longue lignée d'érudits en occultisme et surnaturel, fait figure de référence dans la chasse aux nosferatus.
Lorsque Gerald de Lacarme arrive en Allemagne, il est cependant loin de se douter de la sombre aventure qui l'attend. Car le mal qu'il est censé combattre rôde déjà dans les couloirs de la demeure, insidieux, impie… Surtout, il y a la belle Marion Kraemer, si mystérieuse, qui lui chavire le cœur à en perdre la raison. Partagé entre ses tendres sentiments et l'importance cruciale de sa mission, le jeune homme va s'immerger dans le plus terrifiant des cauchemars…


Recu dans le cadre d'un SP numérique avec les Editions du Petit Caveau, j'étais assez intriguée par ce titre aussi m'y suis-je plongée dedans. Au final, ce fut une bonne découverte et pour le coup, je suis assez curieuse de découvrir la suite de cette trilogie.
Nous faisons la connaissance de Gérald de Lacarme, fils aîné d'une célèbre famille de chasseurs de vampires. Il est envoyé par son père au manoir de la famille Kraemer suite à une lettre reçue. Dans cette dernière, il est question d'événements assez étranges qui se produisent au manoir et semblent menacer la famille entière. Nous suivons donc Gérald de ses premiers pas au manoir jusqu'à la fin de sa mission.

L'intrigue m'a beaucoup plu dans son ensemble. Il est aisé de deviner que Gérald va avoir affaire à un vampire dans son aventure, mais la manière dont il le rencontre et le contexte dans lequel il évolue sont assez intéressant. C'est donc l’occasion pour nous d'en découvrir davantage sur les occupants actuels du manoir mais aussi et surtout les vampires en eux-même.
La mythologie de ces créatures est, dans le fond, sans grand originalité. En effet, ce sont des buveurs de sang complètement assoiffés qui ne laissent derrière eux que des cadavres. Ils transmettent leur état par le sang, ce qui leur permet d'avoir de simples mortels à leur botte en leur promettant une transformation prochaine. Ils sont immortel et conserve l'apparence de la période où ils ont été transformés. Ils craignent les croix et autres objets sacré et la meilleure manière de se débarrasser d'eux est la décapitation. Rien de bien extravagant donc, mais cela fait mouche quand même et j'ai bien apprécier ces créatures que l'on découvre ici.
Concernant les occupants du manoir, je n'en dirai pas plus à leur sujet vis-à-vis de l'intrigue afin de ne pas vous gâcher la surprise et vous spoiler.

Côté personnages, nous suivons donc Gérald de Lacarme. Fils aîné de la famille Lacarme, les célèbre chasseurs de vampires français. Il m'a assez plu. C'est un rat de bibliothèque plus qu'un agent de terrain qui s'y retrouve confronté en solo pour la première fois. Néanmoins, cela ne l'empêche pas d'être assez débrouillard pour mener à bien sa mission. Au final, nous allons découvrir qu'il est quand même un peu fragile d'un point de vu psychique puisque cette aventure ne le laissera pas indemne.
Parmi les personnages secondaires, on notera plus particulièrement :
- Marion Kraemer, l'actuelle maîtresse de maison suite à la fuite de ses parents. Une femme charmante qui sait ce qu'elle veut. Son personnage m'a beaucoup surprise, en bien.
- Charlotte Kraemer, la jumelle de la précédente. Si elle a un rôle limite tertiaire dès le départ, elle n'en reste pas moins le cœur de cette histoire... malgré elle.
- Ulrich, la majordome. C'est un être abject qui n'aspire qu'à rejoindre le monde de la nuit. Un personnage que je n'ai pas apprécié de par sa cruauté exagéré. Dans le fond, sa fin m'a ravie.

Le style d'écriture de l'auteur est très agréable à lire. J'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir l'histoire du point de vue de Gérald mais pas seulement. L'alternance entre les point de vue permet une meilleure immersion dans l'histoire ce que l'on apprécie. L'alternance entre les descriptions, narrations et dialogue est assez équilibré, de ce fait la lecture est très fluide et l'on ne s'ennuie à aucun moment.


Un premier tome assez prenant. Une mythologique vampire classique mais qui marche. Des personnages bien construit et que l'on suit avec grand plaisir. Un style d'écriture très agréable.

12/03/2013

Désirs Enfouis (Les Fantômes de Maiden-Lane, Tome 3) - Elizabeth Hoyt

Titre VO : Scandalous Desires (Maiden Lane, #3)
Titre VF : Désirs Enfouis (Les Fantômes de Maiden Lane, #3)
Auteur : Elizabeth Hoyt
Éditeur : J'ai Lu pour Elle [Aventures & Passions]
1ère Édition : 2011 (VO) - 2012 (VF)
Genre : Romance Historique
Pages : 344


1. Troubles Intentions || 2. Troubles Plaisirs || 2.5. Clever John || 3. Désirs Enfouis || 3.5. Scandalous Desire Epilogue || 4. L'Homme de l'Ombre || 5. Le Lord des Ténèbres || 6. Le Duc de Minuit || 6.5. A Maiden Lane Christmas Special || 7. Cher Monstre || 8. Garde du Cœur || 9. Le Lion et la Colombe || 10. Duke of Sin || 10.5. Once upon a Moonlit Night || 11. Duke of Pleasure || 11.5. Once upon a Christmas Eve || 12. Duke of Desire.
Série en cours en VO.


À l'orphelinat de Maiden Lane, Silence Hollingbrook a adopté la petite Mary Darling. Lorsque le redoutable contrebandier Mickey O'Connor kidnappe l'enfant, qui se trouve être sa bâtarde, Silence, folle d'angoisse, se précipite dans sa somptueuse demeure sur les bords de la Tamise. Mais O'Connor refuse de lui rendre la fillette, qu'il dit menacée par ses ennemis. Silence n'a qu'à venir vivre chez lui si elle veut voir Mary, décrète-t-il. La jeune veuve n'a d'autre choix que d'accepter, même si elle sait que sa réputation en sera à jamais ternie. Elle ne se rend pas compte que O'Connor lui a tout simplement tendu un piège machiavélique...


Ce troisième tome de la saga 'Les Fantômes de Maiden Lane' était celui que j'avais le plus hâte de découvrir puisqu'il concerne Silence Hollingbrook, née Makepeace. La cadette de la fratrie qui dirige l'orphelinat. Dans les volets précédent, nous avons pu voir la vie paisible qu'elle menait s'écrouler totalement. A présent, elle seconde son frère, Winter, dans la gestion de l'orphelinat. Du moins, jusqu'au début du livre.
Depuis qu'elle travaille dans l'établissement, elle s'est prit d'affection pour une petite fille : Mary Darling. Une réelle relation maternelle s'est alors créer et lorsque la petite disparait Silence est à nouveau dévastée. Elle n'a pas d'autre choix que de la retrouver. Il ne lui faudra pas bien longtemps pour suspecter Mickey O'Connor, le célèbre pirate du rapt. Il faut dire que sa ressemblance avec l'enfant est plus que troublante. Lorsque Silence comprend les motivations de l'homme, elle décide malgré tout de rester dans son palais afin de veiller sur la petite.

Un opus qui change un peu du décor de l'orphelinat. Nous suivons principalement les aventures de Silence dans le palais de Mickey. Inévitablement, nous allons également assister à un certain rapprochement entre les deux protagonistes. Et puis, j'ai quand même envie de dire que Silence est plus assortie à Mickey qu'elle ne l'était à son précédent époux.  Cette relation se mettra en place sur un fond de guerre de gang : Mickey contre le Vicaire de Whitechapel. Un homme que l'on connait déjà depuis l'opus précédent. Nous allons donc en profiter pour en apprendre un peu plus sur les deux hommes qui ont un passé commun qui dans le fond ne surprendra personne. Je reconnais que j'ai découvert le tout avant que l'auteur ne nous le révèle. J'ai d'ailleurs beaucoup apprécié le 'combat final' entre les deux clan. Il apporte beaucoup d'énergie dans l'histoire et l'on a du mal à lâcher le livre avant d'avoir tourné la dernière page.
Parallèlement au vécu de Silence chez le pirate, nous allons suivre d'autres personnages sur d'autres axes de l'histoire. Le premier est lié à l'arc de Silence : il s'agit de l'ensemble de la famille Makepeace qui va faire tout ce qui est en son pouvoir afin de tirer leur sœur des griffes de Mickey. Cependant, ils ont du mal à comprendre les choix de leurs soeurs et profiteront de la guerre des clan pour la tirer de là. On découvre alors une famille très unie et j'avoue avoir prit beaucoup de plaisir à rencontrer les membres de la fratrie que l'on ne connaissait pas encore.
Enfin, le dernier axe de l'intrigue s'articule autour de l'orphelinat et de ses bienfaitrice. Nous allons rencontrer toutes les dames qui soutiennent l'établissement d'un point de vue financier. Si nous en connaissions certaines grâce aux précédents opus de la saga, nous allons en découvrir de nouvelles ici. Et l'une d'entre elle en particulier va titiller notre curiosité (surtout quand on lit la quatrième de couverture du prochain volet). Je trouve assez sympathique que l'on garde quand même le fil rouge de l'orphelinat d'un tome sur l'autre.
En résumé, trois axes d'intrigue dans ce volet qui ne cessent de s'entrecroiser pour certains alors que d'autre assurent la continuité dans la saga.

Côté personnage, nous allons donc suivre principalement Silence et Mickey.
Silence n'a pas eu une vie facile depuis le début de la série et ce à cause du pirate. Une réputation ruiné, un mari décédé. Difficile pour elle de se reconstruire sur le coup. Cependant, lorsqu'elle commencera à s'investir dans l'orphelinat familial, elle trouvera un nouveau sens à son existence mais aussi et surtout un certain équilibre. Nous l'avons donc connu en tant que femme fragile, mais tout les évènements par lesquels elle passera lui serviront plutôt bien. Aussi, n'hésitera-t-elle pas à tenir tête aux hommes qui l'entoure afin de faire les choses à sa façon. Comme l'on se doute, elle finira par tomber dans les bras du pirate. Pas de grande surprise de ce côté-là, mais la manière dont les choses se font est assez joli à lire et j'avoue que cela m'a assez charmée.
Mickey O'Connor alias Mickey le Charmeur est donc notre protagoniste masculin dans ce volume. C'est un homme riche et puissant qui dirige d'un main de maître la plus grand bande de pirate de Londres. Son ennemi de toujours est le fameux Vicaire qui baigne un peu dans le même genre de combine. Mais au fil des pages, nous allons découvrir que Mickey est aussi un jeune homme qui a du grandir trop vite et qui a été privé de son enfance. Ce sont des aspect que nous allons découvrir au fil des pages et de la naissance de sa relation avec Silence.
En ce qui concerne les personnages secondaire, on notera plus particulièrement :
- Mary Darling. La fillette sera le lien notre nos deux héros. C'est une petite bulle de fraîcheur dans cet univers. Pleine de candeur et d'humour, j'ai bien apprécié de découvrir cette petite demoiselle.
- le Vicaire de Whitechapel. Un homme abject au fur et à mesure que nous allons en découvrir sur son compte.
- la fratrie Makepeace. Tir groupé sur l'ensemble de ses membres. Ils sont intéressant dans leur domaine et très différents dans leur caractère. Mais on leur accordera quand même le lien très fort qui les unit.
- le Fantôme de Saint-Giles. Il fait encore une fois apparition dans ce volume et dans les ultimes pages du volume nos soupçons quand à son identité sont confirmés. Et j'avoue être assez curieuse de découvrir ce qui va se passer avec lui dans le prochain volume.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur est toujours aussi agréable à lire. A la fois fluide et léger, l'histoire se déroule à vitesse grand V. On est captivé par l’intrigue du début à la fin et pour le coup on est curieux de découvrir de quelle manière nos héros vont s'en sortir. De la même manière, une fois le livre refermé, on a qu'une seule envie : se plonger dans le suivant.
Mention spéciale une fois encore au petit conte qui débute chaque chapitre et qui retranscrit bien le contenu du livre. C'est un fil conducteur assez intéressant et qui me plait beaucoup dans son idée.


Un volume que j'attendais de lire avec grand impatience et qui a su combler mes attentes. L'histoire entre Silence et Mickey est à la fois captivante et touchante, bien que dans le fond il n'y ait pas tant de surprise que cela. Vivement la suite.

05/03/2013

Eona et le Collier des Dieux (Eon, Tome 2) - Alison Goodman

Titre VO : Eona / The Necklace of Gods / The Last Dragoneye / Return of the Dragoneye (Eon, #2) 
Titre VF : Eona et le Collier des Dieux (Eon, #2)
Auteur : Alison Goodman
Éditeur : Gallimard Jeunesse [Grand Format & Pôle Fiction]
1ère Édition : 2010 (VO) - 2011 (VF)
Genre : Jeunesse - Fantastique
Pages : 753


1. Eon et le Douzième Dragon || 2. Eona et le Collier des Dieux.
Série Complète en 2 Tomes.


Eon est devenu Eona, l'Œil du dragon Miroir. Son nouveau pouvoir représente l'unique espoir de la Résistance. Mais saura-t-elle maîtriser sa force dévastatrice ? Dans l'ardeur de la lutte pour le contrôle de l'empire, entre son cœur et son devoir, quel choix fera Eona ?


Suite et fin des aventures de la jeune Eona, devenu l'Oeil du Dragon Miroir. Après sa fugue du palais en compagnie de Ryko et Dela, la jeune demoiselle rejoint les rangs de la Résistance. Cette dernière a pour objectif d'asseoir le véritable héritier de l'Empire sur le trône : Kygo. Mais, les choses vont très vite se compliqué pour notre héroïne qui doit avant toute chose apprendre à maîtriser ses pouvoir avant de prétendre servir les desseins du jeune Empereur.

J'ai pris beaucoup de plaisir à replonger dans l'univers d'Alison Goodman. Mélange de culture chinoise, japonaise et de fantastique, on suis les aventures des personnages dans ce monde. Dans ce second opus, on peut découper l'histoire en trois grandes parties  :
- dans la première, notre héroïne et ses camarades tentent de rejoindre la Résistance. Une quête qui mine de rien sera résolue de manière assez rapide et sans trop grande surprise.
- une fois ces derniers trouvés, nos personnages décident de retourner à la capitale et de libérer Ido, le seul autre Oeil de Dragon en vie en plus d'Eona, et ce au nez et à la barbe de Sethon, notre vilain méchant. J'ai bien aimé le plan qui a été mis en œuvre pour le délivrer. Si dans le fond, la conclusion de cette partie ne sera pas sans grande surprise.
- Enfin, en même temps qu'Eona apprend son rôle et à se servir de ses pouvoir, nous avanceront tout doucement vers le combat final contre l'armée de Sethon. Là en revanche, j'ai été un peu déçue par la facilité avec laquelle on arrivait à la fin. Attention, je veux dire par là que c'est le manque originalité qui m'a un peu déçue et non son contenu en temps que tel.
Ceci dit, on pourra quand même noter que l'auteur a pris soin de nous offrir une conclusion assez convenable pour son diptyque. C'est une chose que je craignit un peu tout en sachant qu'il n'y a que 2 tomes à cette série. Ceci dit, vu la densité de l'histoire et la rapidité de résolution de certains élément, je trouve un peu dommage que l'auteur n'ait pas pris le parti de faire 3 livres un peu plus détaillés.

On ne revient pas sur le contexte dans ce second volet, il faut dire qu'il était très bien expliqué dans le précédent volume. Cependant, l'auteur décide de s'attarder un peu plus sur d'autres éléments qui vont facilité notre approche de l'histoire.
Nous allons donc découvrir la véritable histoire de Kinra, l'ancêtre de notre héroïne.  Principalement au travers de son fameux journal qui ne quitte jamais Eona. Une histoire qui m'a charmée mais aussi beaucoup intriguée. J'ai bien aimé la manière dont Eona la découvre et comment elle va influencer son présent.
Après la livre rouge de Kinra, nous allons aussi découvrir le contenue du livre noir possédé par Dillon. Un livre noir de part sa couverture mais aussi de par son contenu. Il possède une force empreinte de magie noire. C'était assez intéressant de découvrir un peu une énergie plutôt sombre. Mais là encore, une résolution un peut trop rapide du problème, et pourtant cela s'annonçait intéressant.

Côté personnages, nous allons donc retrouver Eona, notre jeune héroïne. Depuis la fin du premier volet, elle ne cache plus sa véritable nature et ne se fait plus passer pour une homme. En effet, à l'origine le Dragon Miroir était un dragon femelle. Ceci servira assez bien la demoiselle dans sa fuite auprès de la Résistance car nul ne connait sa véritable nature. Elle va également être une élève très attentive car elle est une complète novice en ce qui concerne ses pouvoirs, mais elle pourra compter sur ses camarades mais surtout Ido pour l'aider à changer la donne. Eona révèlera également une certaines fragilité dans ce tome à cause de Kinra. En effet, la demoiselle aura des comportement assez étranges à cause de son ancêtre et ne saura plus si elle doit la croire ou pas. Enfin, ce sera avant tout une jeune fille tout ce qu'il y a de plus ordinaire et il ne sera pas surprenant de la voir qu'elle tentera d'avoir une petite relation amoureuse, mais là encore, elle sera une totale novice. Ceci dit, j'ai trouvé ceci assez intéressant.
En ce qui concerne les personnages secondaires, nous retrouvons entr'autre :
- Kygo, le jeune empereur. Sans grande surprise, il tentera de retrouver sa place légitime sur le trône. C'est également quelqu'un de très gentil et d'attentionné qui ne sera pas insensible à notre héroïne.
- Ryko, l'insulaire. Après lui avoir sauver la vie dans le village de pêcher, Eona et lui seront lié d'une manière assez étrange et qui n'est pas du tout du goût de l'Homme. De ce fait, sa vie en sera assez perturbé et sa relation avec le suivant également.
- Dela, le Contraire (pour rappel une femme dans le corps d'un homme). Obligé de renier sa nature dans ce volet, elle aura un peu de mal à bien vivre cette histoire et à plus forte raison lorsque Ryko s'éloignera d'elle à cause de la liberté perdue. Malgré tout, elle sera une figure maternelle pour notre héroïne à divers niveau et elle lui sera ainsi d'un grand secours à plusieurs reprises.
- Ido, l'Oeil du Dragon Rat en titre. Torturé par Sethon, il deviendra le professeur d'Eona afin qu'elle apprenne à se servir de son pouvoir. Mais c'est un homme que l'on aura un peu de mal à cerner quand à ses intentions.
- Dillon, l'apprenti d'Ido. Il a complètement perdu la tête à cause du livre noir et se révèlera être un obstacle de taille.
- Sethon, l'oncle de Kygo et grand méchant. Une homme abject dans son comportement et ses intentions, mais dans le fond il fut un méchant assez acceptable pour l'histoire.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur est très agréable à lire. Les descriptions restent toujours bien présente afin que l'on puisse plonger dans cet univers, mais sans pour autant alourdir le texte. L'intrigue est relativement bien mené quoique un peu rapide par moment. Ceci dit, une fois la dernière page du livre tourné, on ne reste pas sur sa fin et l'on sent que le point final de l'histoire est bien là.

Au final, le diptyque des aventures d'Eon/Eona fut un régal pour moi. L'univers que l'auteur a crée à su me transporter. Les intrigues étaient très captivantes et j'étais à chaque fois très curieuse de voir comment tout ceci allait se terminé. Je n'ai pas le moins du monde été déçue, malgré le côté un peu rapide des choses. La saga restera une bon souvenir pour moi, et je recommande chaudement à tout les fans du genre.


Une conclusion de la saga à la hauteur. Une intrigue riche bien que résolu un peu rapidement. Des personnages que l'on prend plaisir à retrouver. Un univers bien construit que l'on prend plaisir à découvrir.

03/03/2013

La Colère (Bad Moon Rising, Episode 3) - Marika Gallman

Titre VF : La Colère (Bad Moon Rising, #3)
Auteur : Marika Gallman
Editeur : Petit Caveau. Existe aussi en Intégrale paru au Petit Caveau.
1ère Edition : 2012
Genre : Fantastique, Feuilleton Numérique
Pages : ~ 19


1. La Choc || 2. Le Déni || 3. La Colère || 4. La Tristesse || 5. La Résignation || 6. Reconstruction.
Série Complète en 6 Episodes.


Elle rêve d'un nouveau départ, mais c'est la mort qui l'attend au tournant. Recueillie par ceux qui l'ont arrachée aux mains de ses agresseurs, c'est dans un monde de ténèbres qu'elle devra tenter de survivre. Tout a commencé un soir de lune bleue, et tout se terminera dans le sang...


Enfin le troisième opus de 'Bad Moon Rising', je dois dire que je l'attendais avec impatience au vu de la fin de l'épisode précédent. Fin où nous apprenions qu'en réalité Neela a été mordue pas un vampire. Elle nous jette cette bombe alors que son appartement, où elle se trouve avec Marcus, est justement en train d'être attaqué par les vampires. C'est cette petite révélation qui va être au cœur de l'épisode et qui a sensiblement changé la donne pour elle et pour son nouvel entourage.

Ce troisième opus commence sur les chapeaux de roues puisque Neela n'a pas d'autre choix que de fuir son chez elle si elle veut survivre. N'ayant pas très envie de jouer le rôle du boulet, elle tente tant bien que mal de venir en aide à son protecteur. Mais se rendant compte qu'elle le gênera plus qu'autre chose, elle finira pas céder à ses ordres et rejoindra les collègues de ce dernier. Collègues qui ne seront pas très enchantés de la situations lorsqu'ils seront mis au courant. J'ai assez bien aimé cette première partie qui regorge d'action. Cela m'a tenu en haleine jusqu'au bout car je souhaitait savoir si notre héroïne allait s'en sortir...  enfin surtout la manière dont elle allait s'en sortir (étant justement l'héroïne de l'histoire, c'est assez logique).
La seconde partie de cet épisode se déroulera dans le repaire des sauveurs de Neela. Ils vont devoir radicalement changé leur plan vis-à-vis de la jeune femme et la laisseront étrangement en vie. Pas de surprise finalement de ce côté-là sauf lorsque l"on commence à en apprendre un peu plus sur ces fameux chasseurs et surtout Marcus.

Neela mûri encore un peu dans ce troisième opus. Après avoir essuyer la colère de ses sauveurs, elle va finalement apprendre à mieux les connaître et à accepter la réalité des événements. Elle commencera également à faire un peu le deuil de sa meilleure amie pour laquelle elle tiendra à faire une sépulture à peu près convenable, lui permettant ainsi de se remettre les idées au clair tout en  relâchant la pression.
Les chasseurs de leurs côté semblent encore assez mystérieux. On découvre un peu mieux leur identité et la véritable nature de certains. Ce sont des personnages que j'apprécie beaucoup et sur lesquels je suis curieuse d'en apprendre un peu plus.

Marika Gallman nous offre encore un épisode haut en couleur. L'action est rondement bien mené et nous tient en haleine jusqu'à la fin. On sent que le rythme de l'histoire s’accélère et 'on est curieuse de voir ce qui nous attend dans la suite. Une fois la dernière page de cet épisode tourné on ne peut s'empêcher d'en redemander encore. Vivement le prochain épisode.


Une suite mouvementé et pleine de révélations. Un rythme un peu plus soutenu commence à se profiler pour la suite de l'histoire. On en redemande.
Enfin, je tiens à remercier les Editions du Petit Caveau pour m'avoir permit de découvrir ce titre dans le cadre de l'opération Croc'ebook spéciale BMR.

La Vengeance des Elfes Noirs (Luna/L'Elfe de Lune, Tome 2) - Elodie Tirel

Titre VF : La Vengeance des Elfes Noirs (Luna/L'Elfe de Lune, #2)
Auteur : Elodie Tirel
Editeur : Michel Quintin
1ère Edition : 2009
Genre : Fantasy, Jeunesse
Pages : 296


1. La Cité Maudite || 2. La Vengeance des Elfes Noirs || 3. Le Combat des Dieux || 4. La Dernière Dragonne || 5. La Fleur de Sang || 6. Le Maître des Loups || 7. Les Adorateurs du Scorpion || 8. Le Palais des Brumes || 9. La Cité Océane || 10. L'Invasion des Hommes-Rats || 11. Le Baiser de l'Araignée || 12. L'Ultime Affrontement.
Série Complète en 12 Tomes.


Luna va enfin rentrer chez elle, mais le chemin qui mène à la cité de ses ancêtres est encore long et parsemé d’embûches. Une fois à Laltharils, elle fait la connaissance du frère cadet de Darkhan, Halfar. Ce dernier est aussitôt séduit par le caractère rebelle de Luna. Une nuit, les deux adolescents sont témoins du sacrifice d’un elfe noir et comprennent que ce rituel visait à empoisonner la rivière… et toute la forêt de Ravenstein. Accompagnée de Kendhal, un elfe doré, Luna se met en quête des ingrédients nécessaires à la fabrication d’un antidote. Dans l’ombre de la cité souterraine de Rhasgarrok, Matrone Zesstra est dévorée par la rage et la haine. Pour mener à bien ses sombres desseins, la matriarche fait appel à la déesse Araignée. Cette fois, nul n’échappera à sa vengeance…


Il y a très longtemps maintenant, j'avais lu le premier volet de cette saga qui m'avais laissé sur une note assez positive. Je me lance enfin dans la suite de cette dernière, et je dois dire que je n'ai pas été déçue.

On retrouve nos personnage là où nous les avions laissé à la fin du précédent opus : Luna vient de retrouver sa mère, sa véritable famille et connait enfin ses origines. Mais les drows sont toujours à leur trousses. Aussi, nos héros décident de regagner la cité des Elfes de Lunes. Mais une fois là bas, ils devront prendre grade à la vengeance des elfes sombres.

Je me suis totalement régalé à retourner dans cet univers. On en découvre un peu plus sur les peuples elfiques dans ce second opus. Nous allons faire un peu mieux connaissance avec les Elfes de Lunes dont nous découvrons ici la cité (Laltharils) et les us et coutumes. Bien entendue, notre jeune héroïne sentira bien que la vie qu'elle a connu jusqu'à présent n'est pas convenable à son nouveau rang. De ce fait, elle aura beaucoup de mal à réellement s'intégra dans sa véritable ville natale, où le respect du protocole est roi. Il faut dire qu'être la petit fille du souverain actuel engendre forcément de grandes responsabilité et elle doit surtout se montrer irréprochable. Difficile donc de vivre dans un carcan pour une demoiselle élevée en liberté, car il faut dire ce qui est : le protocole est relativement strict.
Du côté des Drows, Zesstra est bien décidée à ne pas laissé les choses impuni et elle engage de force une de ses novice afin qu'elle mène l'enquête sur les évènements du premier opus, avant de lui demander de capturer notre héroïne. Une quête assez intrigante pour cette petite drow qui rêve de fuir les siens et la cruauté de sa déesse. Mais également, un groupe de ces elfes sombre viendra jusque sur le territoire des elfes de lunes afin de se venger, mais c'est sans compter sur Luna qui déjouera leur plan, sans surprises.
Et nous allons également rencontré une nouvelle race d'elfes : ceux du Soleil. A la peau hâlés, ils s'entendent plutôt bien avec les elfes de Lunes chez qui ils vont trouvé refuge après la destruction de leur cité par les drow. Une amitié sincère entre les deux peuples en somme.

Côté personnage, on retrouve avec grand plaisir la petite Luna qui désormais doit apprendre à se comporter d'une manière tout autre dans la cité de sa famille. Beaucoup d'interdit et de devoir mais peu de droit, ce qui va profondément l'agacer. Je me suis beaucoup amusé à la voir n'en faire qu'à sa tête au fil des pages; Même si au final, elle sera d'une grand aide aux siens.
En ce qui concerne les personnages secondaires, pas de grande surprise de ce côté. Nous retrouvons l'ensemble de la famille de notre héroïne avec sa mère (tantôt compréhensive, tantôt inflexible), son grand-père (souverain loyal et juste), son jaune cousin (aussi espiègle qu'elle). Rien de bien folichon au final, et sur lequel je ne m'étalerais pas plus.
En revanche, j'ai été assez intrigué par certains personnages dans le camp des drow : Zesstra (la matrone qui sais ce qu'elle veut et qui est prête à tout pour l'obtenir) mais aussi la petite drow, Assyléa, qu'elle va employé et que j'ai trouvée très débrouillarde. Mais le personnage qui m'intrigue le plus sera celui qui apparaitra en toute fin de volume et qui me donne très envie de lire la suite.

Le style de l'auteur est très léger et fluide. On sens dans le fond que l'on nous raconte une histoire très jeunesse tant par la résolution facile de l'intrigue que par la manière dont elle est racontée. Dans le fond, pas de très grande surprises dans ce volume mais on est quand même curieux de voir ce qu'il va advenir de nos personnages... et surtout notre héroïne vu la fin de ce tome.
Et comme toujours, bon point pour l'édition qui nous offre un petit lexique des créatures et des personnages en fin de volume.


Un second tome assez sympathique dans l'ensemble, bien que l'histoire reste très marquée jeunesse. Néanmoins, je suis très curieuse de découvrir la suite de cette saga.