27/06/2013

L'Ange Blond - Laurent Poujois

Titre VF : L'Ange Blond
Auteur : Laurent Poujois
Éditeur : Mnémos [Icare & Hélios]
1ère Édition : 2010
Genre : Science Fiction, Uchronie
Pages : 343

Récompense :
2010 > Révélation des Futuriales.


Deux siècles après la victoire de Napoléon sur l'Angleterre, l'Empire s'est construit autour des nanotechnologies, des transports en dirigeables, des fusées ultra-rapides et d'une conquête spatiale très avancée. Aurore Lefèvre, dite l'Ange Blond, vétéran de la Légion, est une tête brûlée qui doit reprendre du service. Elle dispose d'une semaine pour démanteler un réseau de conspirateurs prêts à abattre l'aigle impérial...


Aurore Lefèvre, alias l'Ange Blond, est engagée par une Agence Spéciale afin de contrer n complot qui est en train de se mettre en place contre le gouvernement qui est en place.

L'intrigue de ce roman est somme tout assez simple puisque nous allons suivre les aventures d'Aurore tout au long du démantèlement du complot. Nous allons donc découvrir tout les moyens qu'elle va mettre en œuvre pour trouver les coupables, les motivations et surtout leur méthode d'action. Dans le fond, j'ai trouvé l'intrigue assez intéressante mais j'ai eu un peu plus de mal avec la manière dont elle était menée. D'un chapitre à l'autre, j'ai eu la sensation à plusieurs reprise d'avoir loupé un épisode puisqu'on retrouvait notre héroïne avec une identité toute autre et dans un contexte tout autre. Je trouve ça assez dommage, je n'irai pas jusqu'à dire que cela m'a gâche l'histoire, mais je pense que cela m'a pas mal dérangé.
En revanche, ce qui m'a beaucoup plus charmé, c'est l'univers. A l'origine, je sais que je ne suis pas une grande addicte de la Science Fiction, mais ce fut ma première expérience avec un roman de type uchronie. J'ai trouvé le concept assez intéressant. On se retrouve ici dans une univers où Napoléon Bonaparte réussi à étendre son Empire sur l'ensemble de l'Europe. Du coup, on se retrouve dans l'Empire Européen avec les descendant de Napoléon au pouvoir, en l’occurrence l'Impératrice Caroline Bonaparte (qui ne fera qu'une très brève apparition dans l'histoire alors qu'elle est un peu la cible des méchants...). Dans cet univers, nous avons également un essor très important des Nanotechnologie, du coup la vie semble être relativement plus facile pour les personnages du fait de la grande aide apporté par ces machines, principalement pour ce qui est de la santé, des transports... et de la surveillance. Car oui pour le coup fliquer quelqu'un est chose facile.
L'histoire se passe donc en Europe et j'ai trouvé très sympathique l'utilisation de lieux (les Invalides par exemple) ou encore de personnages célèbres, ou leurs descendant, dans le roman. Cela nous montre une autre facette de ce qu'aurait pu être notre Histoire, avec un grand H.

Côté personnage, nous suivons donc Aurore. Ex-légionnaire, musicienne et éducatrice pour biones (les entité robotiques de cet univers), elle possède beaucoup de cordes à son arc. De ce fait, on n'est pas tellement étonnée de la voir choisi par l'Agence afin de mener cette mission à bien. C'est une jeune femme qui m'a paru assez froide au premier abord et avec laquelle j'ai eu beaucoup de mal à m’identifier. J'ai eu comme la sensation qu'elle vivait l'histoire à une certaine distance, un peu dommage. Ce ne fut que vers la fin du roman qu'elle a su me convaincre un peu plus en s’investissant plus dans sa mission. Je ne peux pas vraiment dire qu'elle m'aura marquée.
De la même manière, les personnages secondaires portant très bien leurs noms. Ils ne me laisseront pas un souvenir impérissable, bien au contraire. D'ailleurs, j'ai eu à certains moment un peu de mal à en resituer certains.

Enfin, si on oublie les passages où l'on a l'impression de passer du coq à l'âne, le style d'écriture de l'auteur est ma foi assez agréable à lire. Les scènes d'actions sont relativement bien écrite, tout comme les descriptions bien riches, et l'on a ainsi la sensation de se trouver auprès des personnages. J'ai également beaucoup aimé les ouvertures de chapitres avec un texte qui 'appartient' à l'univers de l'auteur. On apprend ainsi plein de choses sur le monde dans lequel on évolue. Je déplorerais juste le fait de ne pas en savoir plus sur les nouvelles technologie que l'on rencontre, on a certes quelques éléments mais j'en aurai aimé un peu plus.


Un univers très sympathique et une intrigue pas trop mal. Hélas, on a beaucoup de sensation de manque dans l'histoire et les personnages ne sont pas forcément marquants.
Enfin, je tenais à remercier les Editions Mnémos ainsi que Babelio pour m'avoir permis de découvrir ce titre dans le cadre de l'opération Masse Critique.

22/06/2013

Le Prince Exilé (Les Royaumes Invisibles, Tome 4) - Julie Kagawa

Titre VO : The Iron Knight (The Iron Fey, #4)
Titre VF : Le Prince Exilé (Les Royaumes Invisibles, #4)
Auteur : Julie Kagawa
Éditeur : Darkiss
1ère Édition : 2011 (VO) - 2012 (VF)
Genre : Fantasy, Young Adult
Pages : 459

1. La Princesse Maudite || 1.5. Le Passage Interdit || 2. La Captive de l'Hiver || 3. Le Serment d'une Reine || 3.5. Dangereuse Faerie || 3.6. Ash's Letter to Meghan || 4. Le Prince Exilé || 4.5. Iron's Prophecy.
Série complète en 4 Tomes + 4 Nouvelles.
Série spin-off (suite) : L'Appel des Oubliés : Les Nouveaux Royaumes Invisibles - Julie Kagawa.

Une âme mortelle… Meghan et Ash n’ont pas eu d’autre choix que de se séparer. Ash est prêt à tout pour retrouver sa bien-aimée, y compris à renoncer à l’immortalité et à gagner une âme.Trois épreuves décisives…De dangereuses péripéties vont conduire le prince à travers la Forêt Sauvage, jusqu’aux fameuses Terres des Épreuves. A ses côtés, Puck, son rival mais aussi le complice qui lui permettra de triompher, et d’entrer enfin dans le monde de Meghan.Les amants réunis…Les fées maléfiques semblent enfin décidées à laisser Meghan et Ash vivre leur amour.
Mais Ariella, l’ancienne passion d’Ash, aura entre-temps reparu dans la vie du prince. Pour la menacer ?

Dernier tome de la saga des 'Royaumes Invisibles', 'Le Prince Exilé' nous raconte les aventures de Ash, accompagné de Puck et Grimalkin, juste après les évènements du volume précédent. L'ex-prince des Glaces s'est lancée dans une quête au travers de la faerie afin de trouver un âme et ainsi pourvoir vivre au Royaume de Fer en compagnie de sa bien aimée.

L'intrigue est donc assez simple puisque nous suivons le jeune homme dans sa quête. De nombreuses épreuves vont donc venir se succéder. Leur voyage va donc les conduire aux frontières de la Faerie, au bout du monde. Nous allons ainsi découvrir un autre coin de ce monde avec 2 endroits bien distincts principalement :  le village des oubliés où sont regroupés les fées qui ont oubliés leurs noms et qui sont vouées à disparaître, ainsi que le temple du bout du monde où notre héros va se trouver confronté à 3 épreuves.
De la même manière, on pourrait découper l'intrigue en 2 parties : la premier avec le voyage jusqu'au bout du monde et la seconde avec les épreuves que Ash va subir. Des épreuves qui ont su me convaincre et qui changent un peu de l'ordinaire puisqu'elle joue beaucoup plus sur la volonté du jeune homme que un réel tour de force voire de chance.
On notera également que de petits flash-back viendront ponctué l'histoire, nous permettant ainsi d'étoffé la relation entre les protagonistes que nous allons suivre. Ce sera également l'occasion de découvrir la rencontre entre Ariella, Ash et Puck. Liés par une profonde amitié qui s'est bien vite compliquée.

Du côté des personnages, nous allons donc suivre notre cher ex-prince des glaces. Il nous apparaît ici comme une jeune homme déterminé à aller jusqu'au bout de sa quête. Ce que je trouve un peu dommage, c'est surtout le fait que s'il sait qu'il veut devenir humain, il ne sais pas réellement ce que cela signifie ni ce que sera son avenir. En six cent ans d'existence, je pence que le jeune homme aurait pu faire preuve d'un peu plus de maturité. Bon après, je reconnais que ce n'est pas quelque chose qui m'a spécialement gêné dans ma lecture mais bon...
Il sera accompagné dans sa quête de nombreux autres personnages ainsi que quelques nouveaux :
- Puck. L'elfe de l'été sera de nouveau présent dans cette histoire. Mais on notera quand même que son intérêt dans cette quête est un peu caché mais le lecteur le trouve relativement facilement. Son amitié avec Ash sera le point sur lequel l'auteur insistera le plus, nous permettant ainsi de découvrir une autre facette de nos personnages.
- Ariella, une elfe de Glace. Il s'agit d'une ami commune de nos précédent protagonistes que nous allons découvrir un peu mieux ici. Je ne dirai pas plus sur le pourquoi du comment puisque cela m'a assez surprise, mais je doit dire que c'est une demoiselle qui a su me plaire et je crois même plus que l'héroïne de la saga : Meghan (je ne parlerais pas plus d'elle ici d'ailleurs, vu qu'elle fait plus apparition qu'autre chose).
- Le Loup, ou plutôt le Grand Méchant Loup. C'est un personnage que nous avions rentré pour la première vois dans la novella 1.5. Si sa volonté de participer à cette quête est un peu désintéressée de prime abord, on comprend de suite ce qu'il recherche réellement. Mais il saura nous suspendre de part ses actions.
- Grimalkin, le chat. Encore une fois, il officie comme guide. Il n'est perd pas moins tout son mystère et reste encore un personnage qui nous intrigue beaucoup.

Le style d'écriture de l'auteur arrive une fois encore à nous transporter auprès de ses personnages. On est d'office plongé dans la quête de nos héros. L'histoire nous est principalement raconté au travers des actions et dialogue de nos personnages. Quelques descriptions viennent ponctué l'ensemble suffisant pour nous permettre de suivre nos personnages mais sans plus.

Au final, la saga des 'Royaumes Invisibles' est un très jolie histoire dans le monde des fées. L'univers a su me charmer et ses personnages sont ma foi assez agréable à suivre. Ce quatrième volume arrive à la conclure d'une manière très satisfaisante pour le lecteur. Il ne me reste que 2 nouvelles à lire,dont j'espère la traduction VF arrivera prochainement. De la même manière, je pense que je ne tarderais pas trop à me plonger dans la saga spin-off.

Une intrigue assez bien menée. Des personnages que l'on apprécie. Un style toujours aussi agréable à lire. Au final, un saga qui a su me convaincre et dont j'ai hâte de lire la 'suite'.

14/06/2013

Le Tourment des Aurores (Anges d'Apocalypse, Tome 1) - Stéphane Soutoul

Titre VF : Le Tourment des Aurores (Anges d'Apocalypse, #1)
Éditeur : Rebelle [Lune de Sang]
1ère Édition : 2013
Genre : Bit-Lit
Pages : 425


1. Le Tourment des Aurores || 2. Le Frisson des Aurores || 2.5. La Mort qui rôde || 3. La Discorde des Aurores || 4. La Guerre des Aurores || 5. La Caresse des Aurores || 5.5. Le Baiser Défendu.
Série en cours.


Deux corps pour une seule âme. Impossible selon vous ? C’est pourtant le fardeau que j’endure suite à la malédiction lancée par un sorcier. Tout ça parce que j’ai eu le cran de refuser ses avances. Pour la peine, je l’ai tué, mais en attendant quelle plaie ! La nuit, je suis Famine, l’un des quatre cavaliers de l’apocalypse, et ex-meurtrière qui s’est reconvertie dans la profession de garde du corps. Et lorsque vient le jour, je me trouve coincée avec l’identité de Samantha, une lycéenne des plus ordinaires. Comme si je n’avais pas déjà suffisamment d’ennuis avec deux vies à mener de front, la Cour des sorciers de Toronto vient de me confier la protection de son lord. Il faut dire que certains de ses dissidents se sont mis en tête de le supprimer. Cette fois-ci, je n’ai pas le droit à l’erreur, même si mon côté humain a choisi le mauvais moment pour s’enticher d’un étrange garçon, le genre craquant, mais véritable nid à problèmes… Je vous le dis : pas facile de gérer deux existences à la fois !


Dans 'Le Tourment des Aurores' nous allons faire la connaissance de 4 sœurs pas tout a fait comme les autres. Et pour cause ce sont les cavaliers de l'Apocalypse, chargé autrefois d'amener enfer et désolation sur Terre. Mais au jour d'aujourd'hui les demoiselles ne cherchent plus qu'une seule chose : la rédemption pour leurs méfaits. C'est là que nous allons nous intéresse plus particulièrement Syldia alias Famine. Actuellement garde du corps, elle doit veiller sur le lord des Sorciers de Toronto afin d'assurer une paix entre eux et les vampires. Mais des événements assez étrange vont venir s'inviter à la fête. Et c'est sans compter sur la malédiction dont elle est victime.

Je dois dire que j'ai totalement adoré ce premier opus. L'intrigue est très bien construite. Si elle semble relativement simple dès le départ de l'histoire, elle va devenir de plus en plus complexe au fil des pages. De cette manière, elle va tellement s'étoffer que de nombreux revirements de situations vont avoir lieu : certains auxquels on s'attendait et d'autre non. Syldia ayant une double identité, nous allons avoir droit à 2 intrigues parallèles mais qui finiront pas me rejoindre, apportant beaucoup de nouveaux éléments. J'ai été tenu en haleine jusqu'au bout et je doit dire qu'une fois la dernière page tournée, j'ai regretté de ne pas pouvoir découvrir la suite. A noter quand même que l'on ne restera pas sur un sentiment d'histoire inachevé : le fil rouge de la série est bien présent mais ce tome se conclue d'une manière adéquate.
En ce qui concerne l'univers, nous allons nous retrouver dans la ville de Toronto, au Canada. J'ai trouvé ça assez sympathique somme toute. Cela change des diverses villes américaines dans lesquelles nous avons pu évoluer. 
Dans cette ville nous allons rencontrer 3 différents peuple du folklore fantastique : les anges de l'Apocalypse (nos héroïnes), les Sorciers et les Vampires.
- Les Anges de l'Apocalypse sont apparues il y a 6 siècle sur Terre pour semer la destruction. Famine, Pestilence, Guerre et Famine de leur petit nom. Elles possèdent des pouvoirs en lien avec ce qu'elles représente. Des capacité assez originales et qui ont sur me plaire bien que l'on ne voit principalement que celles de Syldia. Les autres sœurs étant moins mises en avant. J'ai trouvé très intéressante et surtout originale l'idée de prendre pour personnage ces cavaliers, et très curieuse de voir de quelle manière elles ont été exploité. Et j'en suis ressortie comblée.
- Les Sorciers vont être les clients de Syldia. Divisé en 6 classes selon leurs pouvoirs, j'ai été charmée par ces derniers. Ils possèdent pour certains des capacités assez classique alors que d'autres sont plutôt originaux (et carrément redoutable pour certains). Ils sont organisé en hiérarchie avec un Lord et une Prêtresse à leur tête. Ce sont des personnages qui m'ont bien plus dans l'ensemble et qui ont su me surprendre sur divers point. On notera aussi qu'ils peuvent jeter de très puissantes malédiction dont notre héroïne fera les frais, puisqu'elle possède 2 corps : son véritable la nuit et celui d'une adolescente le jour.
- Les Vampires, enfin, m'ont beaucoup plus paru en retrait dans cette histoire. Mais dans le fond ce n'est pas forcément quelque chose qui m'a dérangé. Pour ce qui est de leur mythologie, elle parait assez classique : ils ne supportent pas le jour, boivent du sang humain, ont quand même un physique à tomber, et une force hors norme. Je ne m'étendrais pas plus à leur sujet mais je reste très curieuse vis-à-vis d'eux et j'espère en apprendre plus dans le tome qui suit.

Du côté des personnages, je dois dire qu'ils sont assez nombreux mais je me suis malgré tout régalé de les suivre. Au départ, j'avais un peu peur de m'embrouiller les pinceaux, mais finalement ce ne fut pas le cas. Nous avons tout d'abord nos héroïnes, les cavaliers de l'Apocalypse : 
- Syldia, alias Famine, est donc celle que nous allons suivre le plus. C'est une jeune femme ayant un caractère bien trempé, et il faut dire que c'est quelque chose de très utile dans son boulot. C'est également une jeune femme assez solitaire, ce qui va assez lui jouer des tours. Elle possède la capacité de se nourrir des gens mais pas forcément de la manière dont on l'entend. Mais le souci c'est qu'elle doit lutter contre ses envies et ainsi refouler sa nature première. Difficile pour elle. Et c'est sans compter sa malédiction. En effet, le jour elle devient Sam/Samantha une jeune lycéenne lambda assez sympathique mais qui n'est doté d'aucun pouvoir particulier.
- Raven, alias Guerre, est une femme fatale assez indépendante. Propriétaire d'une armurerie, elle est capable de manipuler la volonté d'autrui et d'y semer le trouble. Elle est également la plus taquine (?) des sœurs et celles qui cherche le plus souvent querelle à Syldia. Mais dans le fond, la fraternité qui les uni sera la plus forte en cas de nécessité.
- Eve, alias Mort, est la plus jeune des sœurs mais aussi la plus dangereuse. Son pouvoir est assez simple mais sans faille : elle peut donner la mort à quiconque d'un simple mot, souffle ou même regard. De ce fait, la demoiselle se renferme beaucoup sur elle même, regrettant de ne pouvoir avoir un réel contact avec autrui... hormis de loin dans le groupe qu'elle forme avec ses sœurs. Elle m'a beaucoup touché et je suis curieuse de savoir si elle arrivera à rompre son isolement.
- Jillian, alias Pestilence, est la plus humaine du quatuor. Elle joue le rôle de médiatrice et de grande sœur pour toute. C'est une femme très généreuse qui se donne beaucoup pour les autres. J’avoue m'être un peu rattaché à elle de part le fait qu'elle travaille dans un hôpital (*soignante inside*). Son pouvoir est celui qui m'a le plus intrigué car elle peut porter atteinte à l'ensemble du corps humain.
Du côté des personnages secondaires, on retrouvera : 
- Desmond, le Sorcier qui guidera Syldia au sein de la cour. Il a su me faire énormément sourire tout en nous apprenant beaucoup de choses du monde auquel il appartient. On assistera également à quelques tentative de charme de sa part envers notre héroïne avec des initiatives assez... osées dirons-vous. C'est le personnage masculin qui m'a le plus plu et que j'ai hâte de retrouver par la suite.
- Nathan, est un jeune lycée avec qui Sam va se lier peu à peu d'identité. Nous allons découvrir que sous ses airs de loup solitaire elle cache de profondes blessures. J'ai été très surprise par ce dernier et vu les derniers évènements le concernant je suis curieuse de voir ce qu va advenir de lui.
- Nolhan, est un vampire et l'actuelle conquête de Raven. C'est principalement grâce à lui que nous allons découvrir l'univers vampirique de la série. Il possède à peu près le même caractère que Raven, en cela ils sont assez bien assorti. Il a su me faire sourire lors de ses apparitions.

Pour ce qui est du style de l'auteur, j'ai retrouvé avec grand plaisir celui de Mr Soutoul. Très riche, on est totalement plongé dans l'univers qui nous est proposé. On apprend juste ce qu'il faut pour nous tenir en haleine jusqu'au bout sans pour autant nous gâcher toutes les surprises que nous avons droit. On se trouve également beaucoup dans l'action, mais on sens malgré tout que ce tome ne faisait que nous présenter les bases de l'univers. Néanmoins, le style reste assez accrocheur et l'on est très curieux de découvrir ce qui va advenir de nos personnages. Vivement le Tome 2 !


Un univers riche et pleins d'originalité. Des personnages intéressant avec des capacité peu communes que l'on se plait à suivre. Une double intrigue menée tambour battant et pleine de surprise. Un style d'écriture envoûteur. Au final, un coup de cœur pour moi, vivement la suite.
Enfin, je tenais à remercier Séphane Soutoul de m'avoir permit de découvrir ce titre en SP.

13/06/2013

Tour B2, mon amour - Pierre Bottero

Titre VF : Tour B2, mon amour
Auteur : Pierre Bottero
Editeur : Flammarion
1ère Edition : 2004
Genre : Contemporain, Jeunesse
Pages : 155


"Un coup frappé à la porte. Un surveillant entra. Je vous amène la nouvelle élève, elle s'était égarée dans les couloirs... La fille pénétra dans la classe. C'était elle, bien sûr, pensa Tristan. Comme si tout était écrit à l'avance. Je le crois pas ! tonitrua Said. Tristan a flashé sur cette meuf ! Un silence total s'abattit sur la classe. Tristan avait une drôle de boule nouée à l'intérieur du ventre. Une boule faite d'un sentiment étrange qu'il n'avait pas envie d'analyser. Pas encore." Dans la rue de Vienne où se dresse la tour B2, un premier amour s'écrit sur le béton.


Pierre Bottero est un auteur jeunesse que j'affectionne beaucoup. Aussi, ai-je profité du Challenge du Week-End à 1000 pour découvrir ce One-Shot.

L'histoire se passe au sein d'une cité où vit Tristan depuis qu'il est petit. La loi des cité, il la connait sur le bout des doigts. Les faits et gestes de chacun sont observé à la loupe et la réputation prime. Chacun connait la place qu'il occupe au sein de ce petit microcosme. Jusqu'au jour où Tristan va croiser le chemin d'une demoiselle qui est très différentes de celles de ce monde. Elle va lui apprendre beaucoup et c'est une jolie petite romance qui va se mettre en place entre eux.

C'est donc une romance sur fond de cité que nous offre ici Pierre Bottero. Dans l'ensemble, j'ai trouvé leur histoire assez charmante bien qu'au final nous n'ayons droit qu'à peu de surprise. Ce qui m'a le plus convaincu dans ce roman c'est l'hésitation de Tristan quand à l'attitude à adopter. D'un côté, il a la passion naissante entre lui et Clélia et de l'autre les qu'-en dira-t-on de la cité. Si au fond, on se doute très vite de quel côté la balance va pencher, j'ai adoré découvrir de quelle manière ils se sont rapprochés.
L'univers dans lequel nous sommes entraîné est assez simple et peu développé. Nous nous trouvons au cœur d'une cité où persiste tout ce que nous comportons comme préjugés. Du coup, l'auteur ne se mouille pas trop en nous le faisant découvrir. Au contraire, il laisse le lecteur se faire son idée. Mais il arrive à malgré tout casser ces préjugés par le biais de certains personnages secondaire (alors qu'il les accentue d'un autre côté ceci dit). Mais au final, cela rend plutôt bien et on est assez curieux de découvrir cette histoire.

En ce qui concerne les personnages, nous allons suivre principalement Tristan et Clélia.
Tristan est un jeune garçon qui a bien vite appris la vie telle que l'on se l'imagine dans les cité : dure et où l'on doit imposer sa loi. S'il n'est pas forcément un leader, il sera un petit personnage assez marquant dans l'histoire et envers lequel ses camarades font preuve de pas mal de respect (à quelques exception près). S'il ne le fera pas clairement savoir à son entourage, il apprendra au lecteur que la vie dans et univers et ces codes le lasse. Ce qui lui sera fortement utile dès lors qu'il devra prendra LA grande décision finale du roman.
Clélia est une jeune demoiselle adorable et insouciante. Suite à des problèmes financier, son père a été contraint de venir vivre dans un des appartement de la Cité. Mais la demoiselle innocente n'aura que faire des us et coutume du coin et n'hésitera pas à braver ces derniers de manière totalement inconsciente. Elle apportera une bonne bouffée de fraîcheur dans ce monde légèrement sombre.
Du côté des personnages secondaires, pas grande chose à dire à leur sujet. Ils sont relativement peu nombreux, mais surtout peu exploités à mon sens. Ils sont cependant très stéréotypés vis-à-vis de ce qu'on s'attend à retrouver dans ces lieux. Un peu dommage je trouve, cela parait limité exagéré voire caricatural.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur reste assez simple dans son ensemble. Les pages défilent à vitesse grand V et l'on reste quand même très curieux quand au devenir des personnages. Je regretterais cependant que l'auteur n'ai pas prit plus de temps pour développé l'univers et les personnages secondaires.


Un avis plutôt mitigé pour cette jolie romance dans un univers plutôt sombre, cependant pas assez exploité selon moi. Des personnages principaux intéressant dans l'ensemble et des secondaires qui font plus office de figurants qu'autre chose.

11/06/2013

Portrait d'un Starter (Starters, Tome 0.5) - Lissa Price

Titre VO : Portrait of a Starter : A unhidden Story (Starters and Enders, #0.5)
Titre VF : Portrait d'un Starter (Starters, #0.5)
Auteur : Lissa Price
Éditeur : Robert Laffont [Collection R] (EBook Uniquement)
1ère Édition : 2012 (VO) - 2012 (VF)
Genre : Dystopie, Science Fiction, Young Adult, Nouvelle
Pages : ~ 24


0.5. Portrait d'un Starter || 1. Starters || 1.25. Portrait d'un Marshall || 1.5. The 3rd Unhidden Story || 2. Enders.
Série complète en 2 Tomes + 3 Nouvelles.


Une nouvelle exclusive pour découvrir l'univers de la série événement STARTERS, la nouvelle étoile noire de la dystopie.
Dans un futur proche : après les ravages d'un virus mortel, seules ont survécu les populations très jeunes ou très âgées : les Starters et les Enders. Réduite à la misère, la jeune Callie, du haut de ses seize ans, tente de survivre dans la rue avec son petit frère. Elle prend alors une décision inimaginable : louer son corps à un mystérieux institut scientifique, la Banque des Corps...


En début d'année, je découvrais 'Starters' qui fut pour moi un coup de cœur.  Pour patienter en attendant la sortie du dernier tome, et aussi pour progresser un peu lors du challenge du Week-End à 1000. Finalement ce fut un expérience assez sympa que cette lecture.

L'histoire prend place juste avant le début de 'Starters' alors que Callie vit encore en compagnie de Tyler et Michael dans leur refuge. Alors que la demoiselle s'absente, Michael nous dévoile une part de lui-même mais aussi de Callie au travers de sa passion pour le dessin. En effet, le jeune homme est en train de dessiner un portrait de la demoiselle lorsque celle-ci s'absente sans aucune explication. Le jeune homme va alors la suivre pour terminer son sœur, tout en nous décrivant ce qu'est un Starter... à sa manière.
Dans le fond, cette nouvelle aurait pu constituer un chapitre du livre qui suit à part entière. J'ai trouvé assez intéressant de nous donner une premier approche de cet univers de cette manière. Et pour le lecteur qui connait déjà un peu la série, je trouve que c'est assez intéressant de nous l'offrir du point de vu d'un personnage secondaire. L'auteur en profite ainsi pour nous détailler un peu mieux ce que sont réellement les Starters sans pour autant que cela soit un redite du roman en lui-même. Dans le fond, c'est une démarche qui m'a plu et je regrette de ne pas l'avoir lu avant le roman (encore que cela ne gâche pas grand chose je trouve).
La Société Prime Destination est également présente, mais pour le moment, nous ignorons encore ce qu'il s'y trame réellement. Si Michael ne comprend pas trop. Le lecteur, lui, va bien vite faire le rapprochement.

Le personnage de Michael nous apparaissait un peu dans le roman comme effacé et secondaire. Ici l'auteur lui fait la part belle. On le rencontre un peu mieux et on commence à voir les prémices de certains éléments qui vont suivre au niveau de ses relations avec son entourage. Son côté artiste a su me convaincre et pour le coup, il m'a plus plu dans cette nouvelle que dans le roman où ceci est un peu mis de côté.
Concernant Callie, je n'en parlerais pas davantage ici puisque c'est elle qui fait office de personnage secondaire dans cette nouvelle. Elle nous apparaît cependant très secrète au fil de cette courte histoire. Et les descriptions d'elle que nous allons lire ne seront que celle faite à partir du portrait dessiné par son colocataire. Une manière assez originale d'amener la chose.

Enfin, Lissa Price nous offre ici une nouvelle raconté dans un style bref et relativement bien rythmée. J'avoue n'avoir eu qu'un seul regret une fois ma lecture terminée : celui de ne pas pouvoir enchaîner sur autre chose. Le style d'écriture est assez simple et se laisse lire avec grand plaisir. L'auteur arrive à nous donner (encore) envie de lire le premier opus, rien que pour savoir ce que fait réellement son héroïne dans cette nouvelle.


Une jolie nouvelle qui sert d'introduction à la saga, dont on découvre les prémices. Un personnages secondaire à l'origine qui devient le principal et inversement. Un style d'écriture qui donne envie de découvrir la suite.

08/06/2013

Les Deux Gredins - Roald Dahl

Titre VO : The Twits
Titre VF : Les Deux Gredins
Auteur : Roald Dahl
Éditeur : Folio Junior
1ère Édition : 1980 (VO) - 1990 (VF)
Genre : Comédie, Fantastique, Jeunesse
Pages : 98


La barbe de compère Gredin est un véritable garde-manger, garnie des miettes de ses monstrueux festins : restes de spaghettis aux vers de terre, bribes de tartes aux oiseaux... un régal que Compère Gredin lui prépare chaque semaine. Mais voilà qu'une bande de singes acrobates va troubler les préparatifs du repas hebdomadaire...


Roald Dahl est un auteur jeunesse qui a toujours su me convaincre aussi de temps à autre, je n'hésite pas à me plonger dans un de ses histoires. Et j'ai profiter du challenge du Week-End à 1000 pour découvrir ce titre-là.
Nous allons dans cette histoire rencontrer Compère Gredin et son épouse, Commère Gredin. Tout deux sont des êtres désagréable qui jouent de vilains tour... jusqu'à ce que cela se retourne contre eux.

Un court roman qui peut se découper en 2 parties bien distinctes.
Dans un premier temps, nous allons faire la connaissance de nos deux protagoniste : apparence physique, caractère et tendance à faire de plus ou moins mauvaises blagues à l'autre. L'un dans l'autre tout est détestable chez eux et il devient alors difficile de s'attacher à eux. On nous les présente dans leur habitudes de vie avec notamment la tradition de la tarte aux oiseaux hebdomadaire, qui va leur causer du tort. Ce fut une façon assez intéressante de les rencontrer.
La seconde moitié du livre va plus s'attarder sur cette histoire de tarte aux oiseaux où nous allons découvrir la méthode de chasse de nos Gredins. Méthode qui va vite trouver sa limite puisqu'ils possèdent des singes acrobates qui vont venir en aide aux créatures à plumes. Là je dois dire que je me suis régalé car c'est avec beaucoup d'humour que Roald Dahl retourne les blagues des Gredins contre eux. Du plaisir pour le jeune lectorat à n'en pas douter.

Du côté des personnages, on suit principalement nos deux Gredins. Comme j'en ai déjà parler plus haut, ils nous sous présenté sous un jour peu agréable et cela ne va pas s'arranger au fur et à mesure que l'on va avancer dans le livre.
Mais nous allons également rencontrer la famille de singe acrobate qui fait office d'animaux domestique pour ce couple antipathique. Des animaux doté de paroles et très débrouillard qui m'ont énormément fait sourire. Idem pour leur camarade Oiseau Arc-en-Ciel.

Enfin, le style d'écriture de Roald Dahl simple et fluide plaira à tous. On nous dit juste ce qu'il faut pour s’immiscer dans l'histoire mais sans pour autant que cela soit trop 'lourd' pour les jeunes. Les chapitres sont de ce fait assez court. L'humour est une fois encore très présent, ce qui est un peu la marque de fabrique de l'auteur, qui ne m'a pour le moment, jamais déçue.
De plus, on notera que les illustrations de Quentin Blake seront une fois encore au rendez-vous et qui collent parfaitement à l'univers, permettant ainsi au jeune lecteur de mieux vivre son histoire.


Une intrigue toute simple mais bourrée d'humour. Des personnages principaux détestable entouré d'animaux fantastiques. Un style qui fait encore une fois mouche. Le tout ponctué par de très jolies illustrations.

07/06/2013

Les Frontières de Glace (La Quête d'Ewilan, Tome 2) - Pierre Bottero

Titre VF : Les Frontières de Glace (La Quête d'Ewilan, #02)
Auteur : Pierre Bottero
Editeur : Rageot, Le Livre de Poche. La saga existe également en Intégrale paru chez Rageot.
1ère Edition : 2003
Genre : Fantasy, Jeunesse
Pages : 272

Série complète en 3 Tomes.


Revenus dans l’Empire de Gwendalavir, Ewilan et Salim partent avec leurs compagnons aux abords des Frontières de Glace pour libérer les Sentinelles. Ils repoussent en chemin les attaques de guerriers cochons, d’ogres et de mercenaires du Chaos, alliés des Ts’liches résolus à tuer Ewilan, mais se découvrent un peuple allié : les Faëls. Salim se lie d’amitié avec une marchombre, dont les pouvoirs le fascinent ; tandis que face au maître d’armes, Ewilan assoit son autorité et affermit son Don. Malgré les attaques d’une goule, la petite troupe parvient à destination. Là Ewilan découvre le secret du Dragon et libère les Sentinelles. Désormais, elle peut se consacrer à sa quête : la recherche de ses parents.


Nous replongeons ici dans les aventures de Camille/Ewilan dans ce second opus. Là où le premier livre mettait en place les bases de l'univers dans lequel nous allons évoluer, ici nous avons droit au retour de nos personnages dans le monde de Gwendalavir, lieu principal de l'action désormais, qui doit être sauvé. Et c'est bien sur à Ewilan que revient cette tâche.

L'intrigue de ce second volet reste en soi assez simple. Ewilan va donc devoir choisir quel chemin elle va prendre pour sauver ce monde. Et cela commencera par le réveil des Sentinelles (plongés dans une léthargie depuis que les vilain Ts'liches ont décidé de tout diriger). On va donc suivre notre jeune héroïne en compagnie de son groupe d'alliés tout au long de leur voyage pour cette quête. Rien d'extraordinaire en soi, mais dans le fond j'ai trouvé l'histoire assez bien mené et pour le coup, cela nous donne un second opus très agréable à découvrir. e qui m'a surtout charmé c'est que l'auteur prend le temps de s'attarder sur les relations entre les personnages et une partie de l'apprentissage de notre jeune héroïne.
Au niveau de l'univers en lui-même, nous allons également avoir un peu plus de détail sur les fameuses Sentinelles que nos héros vont aller sauver ainsi que de quelle manière ils se sont retrouvés ainsi bloqués. De la même manière, nous allons en découvrir un peu plus sur le passé de notre jeune héroïne mais surtout sur ses parents. Des éléments assez intéressant qui nous offre ainsi un contexte un peu plus fouillé.

En ce qui concerne les personnages, nous allons principalement suivre toute la petite bande qui entoure Ewilan ainsi que la demoiselle elle-même : 
- Camille/Ewilan, donc, semble avoir un peu mûri depuis le dernier pus en prenant ses responsabilité quand à la situation actuelle de Gwendalavir. Faut dire ce qui est, elle s'est tire pas trop mal mais honnêtement, elle a beaucoup de chance d'être accompagnée car sans ses camarades, elle aurait beaucoup de mal.
- Salim, le meilleur ami de Camille, la suit encore et toujours. Il passera une petite période avec un coup de cafard ne sachant pas trop ce qu'il va advenir de lui dans ce monde. Mais au final, il arrivera à bien remonté la pente grâce à Ellana. Il profitera également de ce tome pour se déclarer à l'élue de son sœur, apportant ainsi de la douceur à l'histoire.
- Ellana, la marchombre. Douée dans l'art et la finesse du combat, elle sera une combattante hors pair mais aussi indispensable à tout le petit groupe. Elle verra en Salim, ce qu'elle attendais pour prendre un apprenti et nous assisteront ainsi la naissance de leur relation d’apprentissage. Elle sera également une grande sœur pour Ewilan qui aura bien besoin d'un soutien autre que masculin dans cette histoire.
- Edwin, le général. Il sera le guide de toute la petite bande mais aussi son protecteur. Un personnage que j'ai beaucoup apprécié et qui avait déjà su me convaincre dans 'Le Pacte des Marchombres'.
Les personnages secondaires quand à eux seront tout aussi agréable à suivre et apporteront chacun un petit quelque chose à l'histoire.

Le style d'écriture de Pierre Bottero nous emporte une fois encore dans son univers. Peu de descriptions, mais un récit beaucoup plus centré sur l'action et le dialogue, nous offrant ainsi une histoire assez rythmé. J'ai beaucoup apprécié les petits poèmes ou encore définitions, propres à l’univers, qui ouvrait chaque chapitre. Cela permet de mieux encore d'immerger dans cet univers.


Une suite agréable avec une intrigue relativement simple. L'univers et les personnages se développent un peu plus. Je suis curieuse de voir ce que va donner le dernier opus.

06/06/2013

Devil's Kiss (Devil's Kiss, Tome 1) - Sarwat Chadda

Titre VO : The Devil's Kiss (Devil's Kiss, #1)
Titre VF : Devil's Kiss (Devil's Kiss, #1)
Auteur : Sarwat Chadda
Éditeur : Pocket Jeunesse
1ère Édition : 2009 (VO) - 2011 (VF)
Genre : Fantastique, Young Adult
Pages : 299


1. Devil's Kiss || 2. Dark Kiss.
Série Complète en 2 Tomes.


À quinze ans, Billie est loin d'être une adolescente comme les autres, et encore moins une bonne élève. Elle s'endort en classe, sèche les cours, oublie ses devoirs. Elle a des airs de garçon manqué, avec ses cernes, ses bleus, ses cicatrices. Des amis, elle n'en a quasiment pas. Billie est chevalier de l'ordre des Templiers. Sa mission : tuer les démons et les anges déchus. Alors, quand elle rencontre le charmant Mike, son désir de liberté se réveille... Mais elle devra faire un sacrifice qu'aucun autre Templier n'a accompli avant elle...


Premier tome d'une série diptyque, 'Devil's Kiss' nous raconte l'histoire de Billie, une jeune adolescente presque comme les autres. Il se trouve que la demoiselle n'est autre qu'un membre de l'ordre des Templier qui perdure encore de nos jours, mais en nombre assez réduit. Mais si la vie de Billie reste tranquille malgré ce petit détail, elle va bien vite être chamboulée dès lors qu'elle va rencontré le mystérieux Mike.

L'univers que nous offre l'auteur est assez original puisqu'il mélange le monde des Templiers ainsi que celui des démons et anges déchus. Un mix assez réussi somme toute et qui permet de bien incruster l'histoire dans notre réalité après tout.
Les Templiers formaient un ordre depuis le Moyen Âge où ils furent nombreux notamment lors des croisades (mais là, aucun rapport avec l'histoire actuelle), ils ont été peu à peu décimé et tout le monde ne les voit plus que comme une légende. Mais il ont toujours existé dans l'ombre car certains ont survécu. J'ai trouvé cette notion assez bien amené et comme je l'ai dit un peu plus haut elle pourrait presque en paraître plausible.
L'arrivé des anges déchus et des démons se fait par le biais d'un artefact que Billie et son meilleur ami Kay vont découvrir dans l'une des caches des Templiers : un miroir maudit où sont enfermés tout les frères de l'Ange de la Mort (le seul encore libre). Ce dernier va donc venir donner du fils à retordre à nos chevaliers car il veut plus que tout libérer les siens, afin de déclencher la Dixième Plaie (mort de tout les premiers né de chaque famille). On aura ainsi droit à une petite part de mystère puisque le lecteur ignorera d'entrée de jeu l'identité de ce fameux ange, mais je dois reconnaître que le masque est assez facilement tombé dans le fond, donc j'ai eu assez peu de surprise de ce point de vue-là. Un peu dommage que l'auteur se soit laissé aller à la facilité de ce côté-là, on aurait pu avoir une très joli intrigue sans cela. Ici cela ne fait qu'accentuer un certain côté jeunesse.
On notera également de nombreux clins d’œil fait part l'auteur à la légende arthurienne principalement de part les noms de certains personnages : Arthur Sangreal le maître des templiers, Perceval son second... De gros clins d’œil qui ont su me séduire puisque j'apprécie assez tout cet univers.

Au niveau de l'intrigue, on pourra la découper en deux axes majeurs avec d'une part, ce dont je parlais un peu plus haut, les anges déchus et les démons qui veulent venir semer la zizanie sur Terre; et de l'autre nous allons avoir droit à quelque chose de plus centré sur Billie : son adolescence, sa crise existentielle en tant que Templière et même sa vie amoureuse (oui bon vu le résumé, c'était sur). Ce second axe nous offre ainsi une histoire assez intéressante et qui dans le fond se marie bien avec l'autre partie. J'ai surtout adoré les réflexions de la jeune demoiselle quand à son avenir de Templière, cela nous a offert des passages assez touchants.

Côté personnage, nous allons donc suivre Billie Sangreal. Derrière son air d'adolescente garçon manqué, elle cache sa personnalité de Templière. A force de travail, elle a su se créer sa place au sein de cette communauté essentiellement masculine. Mais l'évolution de la situation vont venir ébranler sa confiance en elle et la demoiselle doutera beaucoup de ses capacités. C'est un aspect de la personnalité de Billie qui m'a beaucoup plu. A côté de cela, nous allons avoir également plus de détail sur sa relation avec son père : Arthur. En effet, leurs rapport sont assez tendu et si ce n'était les liens du sang, on douterai qu'ils soient de la même famille tant le père paraît indifférent. Difficile alors pour elle de trouver sa vrai place. Enfin, l'aspect de notre héroïne qui a su le moins me convaincre fut tout ce qui concerne sa vie amoureuse. Girouette et même parfois aveugle dans ces scènes, elle m'a beaucoup tapé sur le système, il était temps qu'elle se bouge un peu mais hélas un peu tard je trouve.
Du côté des personnages secondaires : 
- Arthur Sangreal, le père de Billie et Maître des Templiers. Malgré son caractère un peu dur, il a su me charmer de part son passé douloureux et des sacrifices qu'il a du faire afin de préserver l'Ordre mais également sa propre famille.
- Kay, l'ami d'enfance de Bille et Templier. Revenu d'un séjour d'un an en Terre Sainte, Kay est un personnage adorable et prêt à tout pour ceux auxquels il tient. Son pouvoir est très lourd à porter mais il arrive à s'en sortir avec brio... même si j'ai regretté la manière dont il a fini l'histoire.
- Mike. Un mystérieux personnage que notre héroïne va rencontrer et avec lequel elle va se lier. Si au début il paraissait bien mystérieux bien vite le lecteur va le cerner et ce même avant les principaux concernés. Un peu dommage mais j'avoue qu'il a été très convaincant dans son rôle.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur est assez simple, mais il colle parfaitement à l'histoire. On sent qu'il a plein de choses à nous cacher comme à nous dire et pour le coup, j'ai eu un peu la sensation qu'il s'est perdu. J'ai regretté le fait qu'on découvre certains éléments majeurs de l'histoire si rapidement alors qu'elle partait sur d'excellentes bases. Néanmoins, les différentes mythologies que l'auteur a voulu développé ont été bien mené et en cela je garde un assez bon souvenir de ce premier opus.


Une intrigue qui aurait pu être intéressante si les éléments majeurs ne se devinaient pas si facilement. Une mythologie qui a su me convaincre de part sa richesse et son développement. Des personnages sympathiques malgré leurs petits défauts.

05/06/2013

Mille Eclats de Colère (Cinq pas sous Terre, Episode 2) - Vanessa Terral

Titre VF : Mille Eclats de Colère (Cinq pas sous Terre, #2)
Auteur : Vanessa Terral
Éditeur : Petit Caveau
1ère Édition : 2013
Genre : Bit-Lit, Feuilleton Numérique
Pages : 515Ko (soit ~23 pages)


1. En travers de la gorge || 2. Mille Eclats de Colère || 3. Trafiquants d'Âmes || 4. Toute l'eau de mes larmes || 5. Quand tout se tait.
Nouvelle bonus : Attraction Solaire.
Série complète en 5 Épisodes + 1 Nouvelle.


Jabirah se réveille dans une cave, malade et incapable de faire un geste. Une femme ne tarde pas à la rejoindre. Elle dit s’appeler Muriel et être une engeôleuse d’esprits, une sorte de médium dont le but est de protéger l’harmonie entre les ombres et les humains. Cette illuminée propose à sa prisonnière un marché qui ressemble plutôt à un chantage : la servir, en échange de quoi elle lui rendra son suaire. Paraît-il que Jabirah est une mâchonneuse de linceul, un vampire nouveau-né dont le corps va pourrir si elle n’ingère pas régulièrement des bouts de son drap mortuaire, et cela jusqu’au dernier fil. Quant à ce que Muriel demande en retour… Bah, il s’agit de trois fois rien !


Nous retrouvons nos deux héroïnes de l'opus précédent au point où nous les avions laissées. Muriel et Jabirah avaient passé une sorte de marché contraignant ainsi la seconde à tuer un engeôleur un peu fou en échange de quoi Muriel lui rendra son linceul, lui permettant ainsi de devenir une vampire à part entière.

Dès les premières ligne de ce nouvel épisode, nous sommes entraînés dans l'univers que nous avions quitté à regret à la fin du premier opus. Ici, nous allons avoir droit à un épisode beaucoup plus rythmée que le précédent. Et pour cause... Notre duo va bien vite se retrouver confronté à son ennemi et nous allons ainsi avoir droit à un épisode beaucoup plus centré sur l'action, ce qui change radicalement là où le premier ne faisait que nous poser les bases de l'univers.
Mais l'auteur saura également apporter de la nouveauté à son petit monde puisque nous allons en découvrir un peu plus sur les différents personnages que nous allons croisé/suivre.  Des révélation qui nous scotche et nous surprennent. Si l'ont aurai pu en deviner certaines de part la tournure des événements, certaines ont été totalement inattendues pour moi. Je n'en dirai pas plus ce sujet pour ne pas spoiler.
Enfin, Venessa Terral prend un malin plaisir à nous faire une fin avec un cliffhanger de malade auquel on a envie de hurler : je veux la suite ! (Oui bon, j'avoue que au moment où j'écris ces lignes, l'épisode en question est déjà en ma possession et j'attendais d'avoir rédiger cette chronique avant de m'y jeter dessus...)

Côté personnage, on sent que l'auteur veut nous en dire davantage à leur sujet comme le montre les révélations et surprises auxquelles nous avons droit. Si leur caractère reste identique au précédent épisode, on commence à mieux les cerner au fil des lignes et à comprendre pourquoi elle sont devenues ainsi et pourquoi. On notera malgré tout que Jabirah aura de séreux doutes quand au bien fondé de l'opération de sa 'maîtresse' et ne sera pas forcément toujours d'accord avec elle. Ce qui va nous donner des situations assez explosives entre elles. Mais on a également l'impression que de nouvelles choses vont nous être révélé dans les épisodes à venir.

Enfin, le style de l'auteur m'a une fois encore transporter dans son univers. On sent que le rythme de l'histoire devient de plus en plus intense. Notre duo d'héroïne continue ses dialogues pleins de piquants qui n'ont eu de cesse de me faire sourire malgré les événements.


Un plaisir de retrouver nos héroïnes de choc. Une intrigue beaucoup plus centré sur l'action et de plus en plus rythmée. Des révélations qui pleuvent jusqu'à nous offrir une fin qui rend atroce l'attente du prochain épisode.