mercredi 31 juillet 2013

Terrain de Chasse (Alpha & Omega, Tome 2) - Patricia Briggs

Titre VO : Hunting Ground (Alpha & Omega, #02)
Titre VF : Terrain de Chasse (Alpha & Omega, #02)
Auteur : Patricia Briggs
Editeur : Milady
1ère Edition : 2009 (VO) - 2011 (VF)
Genre : Bit-Lit
Pages : 346


0. L'Origine || 1. Le Cri du Loup || 2. Terrain de Chasse || 3. Jeu de Piste || 4. Entre Chien et Loup || 5. *Pas de titre*.
Série en cours.

SPIN-OFF de : Mercy Thompson.


Unie au loup-garou Charles Cornick, le fils et exécuteur du chef des loups garous du nord-américains, Anna Latham est à présent au courant du danger représenté par un loup garou, plus particulièrement lorsqu'un d'entre eux s'oppose à Charles et laisse son père terrassé. La réputation de Charles fait de lui le principal suspect. La pénalité pour ce crime est l'exécution. Dès lors, Anna et Charles doivent combiner leurs talents pour chasser le tueur ou ce sera Charles qui chutera...


Second tome des aventures de Charles et Anna, 'Terrain de Chasse' est un titre que j'avais hâte de lire. Nous retrouvons notre petit couple pratiquement au même point que nous les avions laissé. Le relation se développe petit à petit malgré le travail si particulier de Charles au sein de la meute. Mais ces derniers temps, il semble comme éviter son père. Ce qui va les conduire dans la ville de Seattle où va avoir lieu une assemblée qui va changer l'avenir de bien des loups.

J'ai pris beaucoup de plaisir à replonger dans l'univers de Charles, Anna et toute la petite bande. Dans ce tome, Bran le Marrok a prit une grave décision qui va changer la vie de tout les loups : celle de révéler au monde leur existence. Mais tous ne sont pas du même avis. Voila pourquoi Charles et Anna vont être envoyés à cette assemblée. Dans cette dernière sont accueillis des alphas locaux mais également des Alphas d'autres continent car cette décision n'est pas prise à la légère et ne laissera pas la communauté indemne.
Je dois dire que j'étais un peu sceptique au début de l'histoire. Je craignais que l'histoire ne fasse que tourner autour de ces pourparlers et de ce fait que l'histoire en devienne lassante. Au final, on y assiste mais pas seulement. Nous allons avoir des événements étranges qui vont venir tourner autour d'Anna ainsi que d'autres loups.pour se finir dans du sang. Et je dois avouer que ce sont tous ces événements qui ont donné beaucoup de rythme à l'histoire. J'étais très curieuse de découvrir le fin mot de cette histoire... qui a su me surprendre au final. Ce sera également l'occasion pour l'auteur de faire intervenir les vampires dans son histoire. Ces derniers reste comme toute assez classique dans leur genre (sans compter que je connaissait déjà ceux de 'Mercy Thompson' donc...) : ils craignent la lumière du jour, se nourrissent de sang et se font éliminer soit par décapitation soit par le coup du pieux dans le cœur.
Mais l'assemblée des loups-garous n'est as en reste. En effet, nous allons donc avoir droit à quelques séances de pourparlers, où accessoirement nous allons rencontrer un peu mieux certains d'entre eux. Mais, je dois dire que l'auteur a su les tourner d'une façon assez intéressante afin de ne pas lasser son lecteur. C'est d'ailleurs quelque chose que j'ai beaucoup apprécier. Ceci se terminera par un petit jeux entre les différents alpha : une sorte de chasse au trésor (qui accessoirement va tourner vite court). Là encore, ce fut une partie qui a su me plaire de part un récit beaucoup plus centré sur l’action.
Enfin, j'ai beaucoup apprécier la présence de mythologie dans ce nouvel opus. Nous allons nous attarder principalement sur 2 d'entre elles. Tout d'abord celle de la Bête du Gévaudan en la présence de l'un des alpha français. Je dois dire que je m'était attendu à autre chose lorsque l'auteur a commencé à nous parler de lui, je pense que cela aurait peut-être pu être un peu mieux détailler, mais dans le fond ça reste assez agréable. Le seconde est la mythologie arthurienne, elle ne sera aborder que vers la fin de l'histoire. Là encore, ce fut une bonne surprise à laquelle je ne m'attendais pas du tout... bien qu'elle ne soit pas indispensable à mon sens.

Côté personnages, nous allons donc retrouver Charles et Anna, que nous allons suivre au fil des pages. Cette fois-ci, nous allons pouvoir suivre l'histoire de chacun de leur point de vue car ils vont passé un sacré bout de temps séparer. Leur relation quand à elle, se verra en constante évolution : si elle partait de manière assez positive au départ, les événements vont la mettre bien vite à mal. Je n'irai pas jusqu'à dire que c'est parti à reculons mais fut un temps ce n'était pas loin. Heureusement, notre cher couple saura rebondir de manière adéquate.
Dans ce nouvel opus, nous allons également rencontré toute une flopée de nouveaux personnages. Principalement des loups. On notera parmi eux : 
- Arthur, Alpha de Grande-Bretagne. C'est un passionné de la légende du Roi Arthur. C'est un homme très sympathique qui a su me rappeler Bran par moment, et surtout son côté paternel. Malgré tout, il reste assez inquiet vis-à-vis de sa compagne : Sunny qui subi les effets du temps. Leur histoire m'a beaucoup touché.
- Jean Chastel, Alpha français. Surnommé la Bête du Gévaudan, c'est un homme assez particulier qui ne voit dans son statut de loup que la possibilité de tuer des individus selon ses envies. Dans le fond, c'est un loup assez cruel mais qui n'avais quand même pas mérité ce qui lui arrivait dans ce tome. Je dois dire que c'est un personnage qui a su me plaire malgré tout.
- Moira & Tom, respectivement Sorcière (Aveugle) et Loup. Un couple adorable que j'ai adoré rencontré. Malgré son handicap Moira est une jeune femme qui se débrouille comme un charme et qui sauvera la mise à notre chère Anna. De la même manière, Tom lui sera d'une grande aide et évitera bien des désagrément à notre héroïne, malgré lui.
- Ric, Omega Italien. Ce sera une personne assez importante pour Anna puisqu'il pourra s'échanger un peu leur ressenti d'Omega. Seul hic, il fut transformé il y a peu. C'est un jeune homme ma foi très sympathique et qui a une histoire assez originale.
- Dana Shea, Fae. Elle va servir d'arbitre dans les pourparlers. C'est une jeune femme très mystérieuse, qui semble nous cacher pas mal de choses. Elle m'a beaucoup intriguée au fil des pages.

Le style d'écriture de l'auteur reste encore une fois égal à lui-même. L'histoire se met en place tout doucement pour arriver au dernier tiers au cours du quel tout se passe réellement. Pour le reste, on prend beaucoup de plaisir à suivre les aventures de nos personnages. On ne s’ennuie pas une seconde et l'on est assez curieux de découvrir ce qu'il va leur arriver à mesure que l'on avance.


Un second tome dans la lignée du précédent. Une histoire captivante. De nombreux personnages de tout horizons. Deux mythologies qui nous régalent bien que peu exploitée à mon sens. Un style toujours aussi efficace.

vendredi 26 juillet 2013

Trafiquants d'Âmes (Cinq pas sous Terre, Tome 3) - Vanessa Terral

Titre VF : Trafiquants d'Âmes (Cinq pas sous Terre, #3)
Auteur : Vanessa Terral
Éditeur : Petit Caveau
1ère Édition : 2013
Genre : Bit-Lit, Feuilleton Numérique
Pages : 514Ko (soit ~24 pages)


1. En travers de la gorge || 2. Mille Eclats de Colère || 3. Trafiquants d'Âmes || 4. Toute l'eau de mes larmes || 5. Quand tout se tait.
Nouvelle bonus : Attraction Solaire.
Série complète en 5 Épisodes + 1 Nouvelle.


Jabirah se réveille dans une cave, malade et incapable de faire un geste. Une femme ne tarde pas à la rejoindre. Elle dit s’appeler Muriel et être une engeôleuse d’esprits, une sorte de médium dont le but est de protéger l’harmonie entre les ombres et les humains. Cette illuminée propose à sa prisonnière un marché qui ressemble plutôt à un chantage : la servir, en échange de quoi elle lui rendra son suaire. Paraît-il que Jabirah est une mâchonneuse de linceul, un vampire nouveau-né dont le corps va pourrir si elle n’ingère pas régulièrement des bouts de son drap mortuaire, et cela jusqu’au dernier fil. Quant à ce que Muriel demande en retour… Bah, il s’agit de trois fois rien !


Troisième épisode des aventures de Muriel et Jabirah. Ce dernier est plutôt comme un épisode de transition dans l'histoire. On y retrouve nos héroïne accompagné d'Antonin Cullen dans des situations relativement calmes. En effet, nous allons avoir droit à beaucoup moins d'action que ce à quoi l'on nous avait habitué. Cela apporte permet comme un temps mort pour le lecteur, et l'on espère vivement que ce n'était qu'une pause pour des événements toujours plus captivant et bourré d'action.

Ce sera également pour nous comme pour Jabirah, l'occasion d'en apprendre encore un peu plus sur l'univers dans lequel nous évoluons, et tout ceci en la personne d'Antonin, le créateur de Jabirah. De la même manière, nous allons en apprendre un peu plus sur ce qu'est réellement Muriel et notamment la différence entre les engeôleur et les enjôleurs. Avec une lettre près, l'auteur arrive à nous permettre de distinguer les deux tendance chez ces 'magiciens'. Après, je reste un peu sceptique sur cette seule différence d'écriture : sur le papier passe encore, mais à l'oral je trouve ça un peu étrange et je me demande comment les personnages arrivent à faire le distinguo.
LE suaire grâce auquel Muriel tient Jabirah verra sa fin dans cet épisode. J'ai bien apprécier l'idée qu'il soit comme un lien entre le défunt et ses souvenirs et même ses proches.
Enfin, on nous propose ici de découvrir une joli petit légende toulousaine : celle de la Belle Paule. J'ai trouvé cette idée très sympathique et bien amenée.

Côté personnage, Jabirah est encore et toujours en quête de savoir vis-à-vis de ce qu'elle est et de ce qui l'entoure désormais. Une quête qui va vite devenir amère lorsque la seule personne capable de lui apporter de réelles informations (sur le premier point) veut partir pour de bon.
Muriel de son côté devient un peu plus distante. Et renonce à beaucoup de choses qu'elle avait entrepris jusqu'alors. Elle m'a beaucoup intriguée et je suis curieuse de voir ce qu'elle nous réserve dans la suite.
Enfin, nous allons en apprendre beaucoup plus sur un personnage : Antonin Cullen. Créateur de Jabirah, c'est un vampire depuis de nombreuses années. Peut-être trop selon lui. On le sent las et fatigué. Il n'aspire qu'à trouver le repos éternel. Je trouve un peu dommage qu'il soit parti si vite mais sait-on jamais.

Enfin, le style de l'auteur est à l'image de cet épisode : calme et apaisant. On sent que l'on nous préserve un peu du grand final qui approche à grands pas. Néanmoins, je suis toujours autant convaincu. Je pense que je ne tarderais pas trop à me plonger dans le prochain épisode.


Un épisode de repos. Une univers qui se tisse de manière un peu plus précise. Un duo d'héroïne en pleine évolution. Pleins de choses qui présage une suite et une fin explosive.

mercredi 24 juillet 2013

Au douzième coup de Minuit (Il était une fois, Tome 1) - Eloisa James

Titre VO : A kiss at Midnight (Fairy Tales #1)
Titre VF : Au douzième coup de Minuit (Il était une fois, #1)
Auteur : Eloisa James
Éditeur : J'ai Lu pour Elle [Aventures & Passion]
1ère Édition : 2010 (VO) - 2012 (VF)
Genre : Romance Historique
Pages : 344


1. Au douzième coup de Minuit || 1.5. Storming the Castle || 2. La Belle et la Bête || 2.5. Winning the Wallflower || 3. La Princesse au Petit Pois || 4. Une si vilaine Duchesse || 4.5. Seduced by a Pirat || 5. La Jeune Fille à la Tour.
Série complète en 5 Tomes.


Réduite au rang de servante depuis la mort de son père, Kate vit sous le joug de sa belle-mère Mariana. L'odieuse femme va bientôt marier sa fille, Victoria, à un éminent parti, mais avant tout , la future épouse doit être présentée au prince Gabriel. Par un coup du sort, Victoria ne peut se rendre au château. C'est donc Kate qui est envoyée à sa place, déguisée en fiancée. Kate va rencontrer Gabriel, un prince aussi charmant qu'arrogant. Un prince pour qui son cœur vacille, mais que le destin s'acharne à lui dérober. Et si un baiser avait le pouvoir de tout changer ?
Et si les contes de fées existaient ?




'Il était une fois' est une série de romance qui me faisait de l’œil depuis bien longtemps, moi qui adore les contes de fées. Verdict ?

Nous allons à la rencontre de Kate, une jeune femme qui est devenu presque une servante pour sa belle-mère depuis la disparition tragique de son père (et accessoirement sa mère bien des années plus tôt). Mais sa vie va n'en devenir que plus mouvementé lorsqu'elle va devoir se faire passer pour sa demi-sœur dans l'espoir de convaincre... un prince.

On le devine assez aisément de part le titre du tome et son histoire, nous avons droit ici à une romance qui se base sur le conte, bien connu, de Cendrillon. Un pari très intéressant réalisé par l'auteur. Et je dois dire qu'elle s'y est admirablement bien réussi. On retrouve certains point clé du conte de base : une belle-mère tyrannisant sa belle-fille, une demi-sœur qui n'a pas deux sous de jugeote, une bonne marraine, un beau prince et même une paire de pantoufle de verre (vair dans le conte originel). Je me suis complètement régalé de découvrir de quelle manière l'auteur a mené son affaire. Plus on avance dans les pages et plus on est curieux de voir ce qui va arriver à notre héroïne.

L'intrigue de ce premier tome est assez simple en soi. Kate va devoir convaincre son entourage qu'elle est Victoria alors qu'elles sont aussi différentes que le jour et la nuit, que ce soit physiquement comme moralement. Si elle arrive néanmoins à tromper son monde durant une bonne partie du livre, le beau Prince Gabriel découvrira le pot aux roses de manière assez rapide et n'aura alors de cesse de vouloir séduire notre pauvre Kate afin de la faire sienne... Sauf que d'ici quelques jours, le jeune homme doit rencontrer sa fiancé : une princesse Russe du nom de Tatiana. Mariage de convenance principalement. Du coup, le lecteur se demande comment toute cette histoire va finir. Bon d'accord, on se doute bien de qui fini avec qui, mais la manière dont les évènements arrivent nous tiens en haleine jusqu'à la fin.

Côté personnage, nous allons en rencontrer une bonne poignée : 
- Kate, notre héroïne. Depuis la mort de son père, c'est elle qui gère le domaine un peu dans l'ombre de sa belle-mère. C'est une jeune femme très débrouillarde et qui donne beaucoup de son temps et de sa personne. Elle est également très généreuse et se soucie véritablement des personnes qui dépendent d'elle.Si elle accepte de prendre la place de sa demi-sœur c'est plus par pitié envers elle qu'autre chose. Mais dans le fond, les deux jeunes femmes s'entendent relativement bien. Kate jouer assez bien le rôle de sa sœur bien qu'elle soit démasquée assez rapidement. Lorsque le prince se mettra à la séduire, elle arrivera parfaitement à garder son sang-froid dès le début, mais plus les avances seront nombreuses et plus sa volonté va s'ébranler. Ce qui m'a beaucoup plu chez elle c'est son côté terre à terre : elle ne rêve pas de trouver un prince charmant mais seulement un mari qui lui corresponde et vivre heureuse avec lui.
- Gabriel, le beau Prince. Il se sait riche, beau et orgueilleux et pour le coup, il en profite. Mais derrière cette façade, il cache surtout celle d'un noble qui ne veux que le meilleur pour ses sujets même si pour cela il doit se sacrifier. En effet, son mariage avec la princesse Tatiana n'est là que pour assurer l'avenir financier de son domaine, et rien de plus. Sans compter que la princesse n'est rien qu'un nom pour lui, il ne sait rien de plus à son sujet. C'est un charmeur invétéré et il compte bien ajouter Kate à son tableau de chasse... mais c'est sans compter ce que va lui dire son cœur.
- Mariana, la belle-mère. Ou plutôt la marâtre, c'est une femme qui m'a insupporter. L’égoïsme est le principal trait de caractère que l'on retient d'elle. Elle ne pense qu'à conserver une bonne réputation. Aussi lorsque sa fille, lui annoncera son petit problème, elle sera prête à tout pour trouver une solution qui ne les mette pas toute deux dans l'embarras au détriment de Kate. Lorsque l'on découvre son passé, on est un peu surpris mais dans le fond, cela explique pour beaucoup ses manières d'agir.
- Victoria, la demi-sœur. Folle amoureuse de son homme, elle se retrouvera en fâcheuse posture pour sa réputation, aussi leur mariage doit se faire d'une manière précipité. Mais avant cela, elle doit convaincre le Prince Gabriel (qui est un cousin éloigné de son futur époux), mais c'est difficile lorsque l'on se retrouve avec un abcès à la place des lèvres. C'est une jeune fille qui ne pense qu'aux mondanité mais qui attend que la situation soit désespéré pour appeler à l'aide. On notera également qu'elle possède 3 chiots qui seront plus des accessoires de mode qu'autre chose surtout quand on voit la manière dont elle les traite... les pauvres. Mais après, je reconnais que c'est quand même un personnage qui a su me plaire étant bien plus sympathique que l'on s'y attend.
- Henriette (Henry) Wrothe, la bonne marraine. Une femme très joyeuse et haute en couleur qui apporte une vrai bouffée d'air frais dans cette histoire. Ancienne amante du père de Kate, elle est la première à découvrir la supercherie de notre héroïne. Elle sera alors d'une grande aide pour Kate à la fois pour continuer à jouer son rôle de Victoria, mais également pour la romance de sa nièce avec le prince.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur est très agréable à lire. Assez simple, l'histoire se lit très rapidement mais l'intrigue n'en est pas pour autant bâclée. On a le temps de s'attacher aux personnages tout comme celui de se plonger dans leur univers. Ce qui a su me plaire davantage c'est l'alternance des points de vue dans certains chapitres où nous avons droit à une partie de l'histoire du point de vue de Gabriel. De même, je trouve que l'auteur a su bien nous conserver le conté conte de fée de cette histoire sans pour autant nous imposer un côté magique (non pas que cela m'aurait déplu, mais je trouve que c'est très réussi).


Une intrigue simple qui se base sur un conte connu de tous. Une intrigue intéressante qui nous tient en haleine jusqu'à la dernière page. Des personnages intéressant qui collent à la fois au conte comme à l'histoire. Une style d'écriture efficace. Au final : un petit coup de cœur pour cette romance. Vivement le prochain tome !

vendredi 19 juillet 2013

Génèse (La Guilde de Nod, Tome 1) - Cecilia Correia

Titre VF : Génèse (La Guilde de Nod, #1)
Auteur : Cécilia Correia
Éditeur : Rebelle
1ère Édition : 2012
Genre : Fantastique
Pages : 368


1. Génèse || 2. Le Livre des Sibyllins.
Série en cours.


Londres, fin du XIXe siècle. Elisabeth Rosebury, dite Lily, tente d’échapper à un mariage forcé. Elle est sauvée de justesse d’une agression par Guillaume, un vampire mélancolique vivant dans un étrange château. Lily porte en elle un lourd héritage, elle fait partie de ceux que l’on nomme les descendants de la malédiction. Eux seuls peuvent devenir vampires, et Guillaume, forcé par les lois obscures de la Guilde, n’a d’autre choix que de faire d’elle sa première éveillée. Mais cette transformation leur réservera des surprises, elle les entraînera dans une aventure passionnante, à la recherche d’un mystérieux Maître mage…


Lorsqu'elle rencontre son futur époux, Elisabeth Rosebury n'a qu'une seule envie : fuir ce mariage arrangé par n'importe quel moyen. Sans s'y attendre, elle se fera agressée au détour d'une ruelle par deux ivrogne avant d'être sauvé in extremis par un mystérieux jeune homme : Guillaume. Ce dernier va la ramener chez lui afin de la soigné, mais la demoiselle est bien loin de se douter que sa vie va se retrouver transformer à cause de cet homme.

Ce premier tome sert d’introduction à l'univers qui nous est proposé par Cecilia Correia. L'intrigue se concentre donc sur les découvertes de notre héroïne au fil des pages : sa nouvelle condition de descendante, l'univers des vampires auquel elle va se retrouvée liée... ainsi qu'une certaine histoire de prophétie dont elle ne serait pas si étrangère que cela. En plus de toutes ces découvertes, nous allons également être amené à suivre Elisabeth et ses nouveaux amis dans une quête : une quête de savoir principalement, mais qui se verra évoluée dans les ultimes chapitres. J'ai beaucoup aimé la manière dont l'auteur nous amène tout ces éléments, tout en mettant en place la quête de nos personnages. De ce fait, ce premier opus entre directement dans le vif de l'histoire et ne se cantonne pas à une simple mise en place de l'univers.
L'univers parlons-en un peu. Tout d'abord nous allons découvrir un peu mieux le monde des vampires. Dès le début de l'histoire, nous verrons que leurs caractéristiques sont assez simples : ils boivent du sang humain, craignent la lumière du jour et peuvent être tué par une simple décapitation. Jusque là pas de grande nouveauté, mais on aura également quelques petites originalités avec entre autre leurs larmes de sang, certains d'entre eux pratiquent la magie et leur mythologie bourrée de références bibliques (je ne dirai rien de plus à ce sujet sinon, je vous gâcherais le plaisir). Enfin, ils sont également plus ou moins organisé en guilde et ou groupe de mercenaires (qui accessoirement ont un peu des tendances mégalomanes).
Le second aspect de l'univers qui a su beaucoup me plaire nous apparait surtout grâce au personnage de Marcus : il s'agit d'un univers Steampunk. En effet, il s'agit d'un inventeur bourré d'idée qui a su profiter de certaines petites avancées technologiques. Nous allons ainsi découvrir des machines capables de se mouvoir seule sur terre (Helios) ou dans les airs (Icarios), ou encore de Pigeons Mécaniques afin d'assurer une correspondance efficace. J'ai trouvé ces idées très sympathiques et j'ai hâte de me plonger dans la suite afin d'en découvrir de nouvelles.

Côté personnage, nous allons suivre principalement Elisabeth 'Lily' Rosebury. Fille unique d'une noble famille, son père la destine a faire une union qui lui serait profitable. Mais à choisir, la jeune demoiselle préfèrerais s'en passer : elle n'aspire qu'à une seule chose : être libre. Ce sera grâce à sa rencontre impromptu avec Guillaume qu'elle pourra vivre son rêve. Lors de son changement en 'descendante', elle aura du mal à accepter cette idée et tentera même de mettre fin à ses jours... sans aucun succès. Finalement, elle arrivera à rebondir d'une assez bonne manière et deviendra en quête de savoir à son sujet mais aussi vis-à-vis des vampires.
Elle sera accompagnée dans son histoire par Guillaume de Gardenac, un lord qui la sauvera un peu par hasard simplement en étant là au bon moment.C'est un jeune homme assez solitaire et qui donne l'impression de ne pas avoir envie de remédier à cela, hormis pour une question d'honneur comme ce fut le cas lors de sa rencontre avec Elisabeth. Cependant, il se montera très généreux envers la demoiselle bien qu'il la change un peu par contrainte. Par la suite, il développera un certain sentiment de protection envers elle, bien qu'elle fera en sorte de lui montrer qu'elle n'est pas une fille fragile.
De là, naîtra comme l'on se doute une petit romance entre eux. Une romance à la 'Je t'aime moi non plus' ou encore 'Je ne peux pas l'aimer car je ne la mérite pas', si au bout de quelques chapitres cela deviendrai limite lassant, l'auteur arrive à faire en sorte que les choses avancent.
Autour de ce petit couple, graviteront quelques personnages secondaires parmi lesquels on notera un peu plus : 
- Marcus Clemens, un vampire alchimiste ex-légionnaire. C'(est un inventeur de génie et c'est grâce à lui que nous allons découvrir tout le côté steampunk de cet univers. C'est un personnage qui nous cache un passé lourd voir même un peu sombre. Il est le meilleur ami de Guillaume et un peu une sorte de grand frère pour Elisabeth. J'ai d'ailleurs bien aimé la mise en place de sa relation avec la jeune femme, qui s'est fait de manière un peu mouvementée.
- Lamek, le sage vampire. Il est celui qui connait tout sur cette race et qui nous apportera de nombreux éléments sur leur mythologie. C'est un personnage qui surprend assez surtout quand on connait son identité réelle.
- Armand, un vampire devin. Il arrivera dans l'histoire sur le tard mais sera d'une certaine aide envers nos compagnon. Il semble en savoir beaucoup plus qu'il ne le pense. C'est un personnage qui m'a beaucoup intrigué.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur a su me plaire. Il reste assez simple et centré principalement sur les actions et dialogue. De ce fait l'histoire est très rythmée et l'on est curieux de découvrir la suite des événements. Les descriptions sont néanmoins bien présentes sans pour autant lassé le lecteur. Les chapitres sont assez court, mais je doit dire que l'auteur a le don pour couper le chapitre pile au moment où l'on ne le souhaite surtout pas, rendant ainsi l'histoire encore plus addictive.


Une intrigue qui passionne. Un univers riche. Des personnages attachants. Un style simple mais efficace. Un vrai coup de cœur pour ce premier opus. Vivement la suite.

Challenge ABC 2013 : 6/26