dimanche 28 décembre 2014

Hollow City (Miss Peregrine et les Enfants Particuliers, Tome 2) - Ransom Riggs

Titre VO : Hollow City (Miss Peregine's Peculiar Children, #2)
Titre VF : Hollow City (Miss Peregrine et les Enfants Particuliers, #2)
Auteur : Ransom Riggs
Editeur : Bayard Jeunesse
1ère Edition : 2014 (VO) - 2014 (VF)
Genre : Fantastique
Pages : 502


Jacob et les enfants particuliers sont désemparés : Miss Peregrine, changée en oiseau, est prisonnière de son état, suite à l’attaque des Estres, des âmes damnées, sur l’île Cainholm. Les voilà donc livrés à eux-mêmes ! Après avoir essuyé une tempête entre Cainholm et le continent, Jacob et ses amis s’échouent sur une rive de Grande-Bretagne, en 1940, alors que la Seconde Guerre Mondiale fait rage. Entre fuir des Estres déguisés en soldats, des rencontres avec des animaux singuliers, et la recherche de la dernière Ombrune en liberté afin de redonner à la directrice de l’orphelinat sa forme humaine, cette deuxième aventure de la série s’annonce palpitante et pleine de frissons !


Après m'être complètement régalée avec le premier opus de la série, je me suis plongé dans Hollow City, la suite des aventures de Miss Peregrine et les Enfants Particuliers. Je suis bien contente de ne pas les avoir séparer d'un trop long délais. Nous retrouvons toute notre bande de héros pile poil à la fin du premier opus : Miss Peregrine est prisonnière sous sa forme d'oiseau et seule une ombrune n'est pas tombé aux mains de l'ennemi. Jacob, accompagné de ses camarades, va donc tout mettre en oeuvre pour la retrouver afin d'aider Miss Peregrine.

Ce second tome est un peu plus long que son prédécesseur mais plus riche en action. En effet, bon nombres d'aventures de découvertes attendent les enfants : de nouveaux lieux, de nouvelles boucles, de nouvelles rencontres, mais également des ennemis toujours plus présent qui ne manqueront pas d'idée pour venir mettre dans bâtons dans les roues de notre petit groupe. Nous sommes donc dans un tome beaucoup plus riche en action que le premier qui était davantage là pour poser les bases de la série qu'autre chose. J'ai pris beaucoup de plaisir à suivre les aventures du petit groupe qui se révèlent riche en surprise. et qui donne envie de découvrir ce qu'il va se passer ensuite.
L'intrigue est en somme plutôt simple : Jacob et ses camarades voyage en Angleterre afin de retrouver la seule ombrune encore capable de sauver Miss Peregrine. C'est ne marchant sur ses traces que les enfant vont vivre tout un tas d'aventures extraordinaires et parfois même dangereuses. Les retournements de situations sont nombreux et une bonne majorité arrive à nous surprendre. Je dois avouer que ce qu'il se passe lorsque Miss Peregrine parvient à quitter sa forme d'oiseau m'a plus que scotché.
Ce tome se termine sur un cliffhanger simplement horrible et qui nous fait râler de ne pas avoir la suite car on a vraiment envie de savoir ce qu'il se passe ensuite. L'attente promet d'être longue.

Jacob m'est devenu un peu plus sympathique dans ce tome. Il gagne énormément en maturité, principalement grâce à sa qualité de leader du groupe. Mais son devenir reste un peu incertain quand toute cette histoire arrivera à son terme. Je crois que je suis curieuse de savoir quelle décision le jeune garçon prendra une fois qu'il sera confronté à ce choix.
Concernant les autres personnages, il s'agit principalement des enfants qui accompagnent Jacob. De ce point de vue-là pas de changement notable. Ils sont sympathique et chacun apportera un petit quelque chose à l'histoire afin de la faire avancer.

Le style d'écriture a su une fois encore me plaire. Plutôt simple, il nous donne envie de découvrir la suite des aventures de nos héros. Le tout encore une fois ponctué de jolies photo qui illustrent certains personnages ou moments-clé de l'intrigue.


Un seconde tome prenant dont on a du mal à lâcher les pages. Les personnages change assez peu mais on les apprécie malgré tout. Le tout servi par un style d'écriture prenant.

jeudi 18 décembre 2014

La Petite Princesse Sara - Azuki Nonobukuro

Titre VO : Syokojo
Titre VF : La Petite Princesse Sara
Auteur : Azuki Nonobukuro
Editeur : Nobi nobi ! [Les Classiques en Manga]
1ère Edition : 2012 (VO) - 2014 (VF)
Genre : Shôjo, Adaptation
Pages : 210




Sara Crewe est une enfant de sept ans placée dans un pensionnat à Londres par son père, riche homme d’affaires aux Indes. Passionnée de contes et légendes, Sara saura se faire aimer par ses talents de conteuse. Son monde bascule à la mort de son père après sa faillite. L’horrible directrice, Miss Minchin fera alors d’elle une domestique et n’aura de cesse de la tourmenter et de l’exploiter… Sara réussira-t-elle à tenir la promesse faite à son père de devenir une princesse malgré toutes les épreuves qu’elle devra endurer ?


Lorsque les Editions Nobi Nobi ont annoncé la sortie de leur collection Les Classiques en Manga, je savais que je finirai par craquer pour ces titres et parmi les deux premiers titres sortis, j'ai jeté mon dévolu sur l'histoire de La Petite Princesse Sara, qui est une histoire que j'apprécie beaucoup.
Nous y retrouvons la jeune Sara qui est inscrite dans le pensionnat de Mlle Minchin alors que son père part faire fortune aux Indes. Mais lorsque le père de Sara meurt, la jeune demoiselle est employée comme domestique dans le pensionnat mais arrive malgré tout à garder un optimisme sans borne et est certaine que sa vie finira par s'améliorer.

L'histoire est donc la même que celle du roman, qui est plutôt bien adapté dans la mesure où l'on retrouve tout les éléments clés de l'intrigue de base : une jeune demoiselle riche qui subit une descente aux antipodes de sa condition, ses amies qui souhaitent malgré tout conserver leur lien avec elle, une héroïne qui ne cesse de sourire et de positiver comme elle peut malgré tout ce qui lui arrive. L'histoire a fait mouche une fois de plus avec moi, j'ai pris beaucoup de plaisir à 'relire' une fois de plus certaines scènes dont l'ambiance était vraiment au rendez-vous.
Graphiquement parlant, c'est une réussite en ce qui me concerne. Les dessins sont plutôt doux et fins rendant l'histoire plutôt plaisante à lire. On retrouve la patte d'un dessinateur habitué à des shôjo derrière. Les tenues des demoiselles ainsi que les décors qui les entourent sont assez détaillés, nous offrant ainsi un résultat plutôt bon. Quelques notes d'humour sont apportés par des dessins un peu plus déformé que l'on retrouve dans un manga classique, ce qui nous donne le sourire aux lèvres à mesure que l'on lit ces histoire et ce même si les scènes ne sont pas très joyeuse tout du long.

Au final, j'ai beaucoup aimé cette adaptation de romans classiques de la littérature en version manga et je suivrai de très près les prochains titres de cette collection.


Une très bonne adaptation qui reprend les moments clés du roman originel, le tout avec des dessins assez doux.

mardi 16 décembre 2014

La Liste de Noël - Jojo Moyes

Titre VO : The Christmas List
Titre VF : La Liste de Noël
Auteur : Jojo Moyes
Editeur : Bragelonne [Brage] 
1ère Edition : 2013 (VO) - 2014 (VF)
Genre : Nouvelle, Contemporain, Romance
Pages : ~15

Note : Cette nouvelle n'existe qu'en format numérique. Elle est disponible gratuitement sur toutes vos plateforme de téléchargement.

Veille de Noël. Chrissie fait ses derniers achats dans l’effervescence de Londres.
Pour Noël, elle reçoit sa belle-mère. Alors que, sur ordre de son mari, elle se met en quête d’un parfum introuvable et du seul fromage que tolère sa belle-mère, sa rencontre avec un chauffeur de taxi lui ouvre les yeux. Elle n’a aucune envie de passer Noël en famille cette année...


Jojo Moyes est une auteur que je souhaitait découvrir depuis pas mal de temps et cette courte nouvelle fut pour moi l'occasion de la découvrir enfin. On se retrouve en compagnie de Chrissie, une jeune femme, qui termine ses achats de Noël la veille de ladite fête. C'est lors d'un trajet en taxi qu'elle se remettra en question.

J'ai beaucoup apprécié cette petite nouvelle qui nous permet de découvrir une jeune femme qui est au bout du rouleau et qui ne veut pas passer Noël en compagnie de sa famille. Elle est lasse de la vie qu'elle mène et aspire à autre chose. C'est au travers de ses échanges avec un simple chauffeur de taxi qu'elle se rendra compte que rien ne la retiens dans sa vie actuelle et surtout pas la fête de Noël qui approche à grand pas. Notre héroïne est donc loin du cliché de la jeune femme heureuse en ménage qui mène une vie parfaite et proche de sa famille. Hélas, une fois la dernière page tournée de cette nouvelle, je suis restée un peu sur ma faim, sans surprise l'héroïne décide de tout plaquer pour partir vivre l'aventure et puis... ben, c'est là que la nouvelle se termine. J'aurais aimé découvrir un peu ce qui lui arrivait une fois sa décision prise et c'est ce qui m'a manqué. Je comprend que vu le format choisi, il est difficile de s'étaler pour l'auteur sans que cela ne devienne quelque chose d'un peu plus consistant. Encore que dans un format un peu plu longuet (une centaine de pages pourquoi pas), ça aurait peut-être suffit.

Pour ma première expérience avec l'auteur, je dois dire que j'ai été plutôt enchantée. Si l'on exclu le côté court de l'histoire, cette dernière est racontée d'une manière plutôt simple et fluide qui donne envie de découvrir la suite des événements et d'en savoir un peu plus sur l'héroïne. Cela me conforte dans mon idée de découvrir les autres titres de l'auteur (d'ailleurs, j'en ai 1 ou 2 qui traînent dans ma tablette, y a plus qu'à).


Une jolie petite histoire de saison qui nous laisse un peu sur notre fin une fois la dernière page tournée, mais qui donne envie de se pencher sur les autres travaux de l'auteur.

mercredi 10 décembre 2014

La Ligne de Touche (Les Idoles du Stade, Tome 4) - Jaci Burton

Titre VO : Playing to Win (Play by Play, #04)
Titre VF : La Ligne de Touche (Les Idoles du Stade, #04)
Auteur : Jaci Burton
Editeur : Milady Romance [Sensations]
1ère Edition : 2012 (VO) - 2014 (VF)
Genre : Romance Contemporaine, Romance Erotique
Pages : 432


1. La Courbe Parfaite || 2. Le Coup Sûr || 3. Les Règles de l'Engagement || 4. La Ligne de Touche || 5. La Surface de Contact || 6. Le Tour de Chauffe || 6.5. Holiday Game || 7. La Zone d'Attaque || 8. Double Jeu || 8.5. Le Cercle d'Engagement || 9. Jeu au Sol || 10. All Wound Up || 10.5. Hot Holiday Night || 11. Unexpected Rush || 12. Rules of Contact.
Série en cours.


Cole Riley est le joueur le plus en vue de son équipe de football américain. Il est aussi tristement célèbre pour ses innombrables conquêtes, et sa réputation de serial-lover commence à nuire à son équipe. À tel point qu il est prié de se racheter une conduite. Savannah, conseillère en image va l'aider à se remettre sur le droit chemin. L'athlète n'a pas l'habitude de se laisser dicter son comportement, encore moins par une femme, mais celle-là a des atouts indiscutables et va le mener par le bout du nez.


C'est avec beaucoup de plaisir que je me suis plongé dans cette nouvelle aventure des Idoles du Stade. Cette fois-ci, nous allons un peu nous éloigner de la fratrie Riley que l'on connait mais l'on ne va pas aller bien loin puisque le héros de cet opus n'est autre que leur cousin : Cole Riley, un joueur de Football Américain qui n'a pas franchement bonne réputation. Son agent, Liz engage alors Savannah Brooks pour redresser la barre. Mais l'on se doute que leur relation va bien vite dépasser le stade professionnel.

J'ai une fois de plus beaucoup apprécié ce nouvel opus au sein de la famille Riley. Cole est un personnage qui a une carrière incertaine du fait de sa réputation. Et j'ai beaucoup apprécié de voir les moyens que Savannah va employer afin que le jeune homme retourne dans les bonnes grâces de son public. Leur relation va donc commencer sur les chapeaux de roues, il faut dire que Cole a du mal à se remettre en question vis-à-vis de ce qu'il a pu faire par le passé. Un aspect totalement humain qui apporte une bonne dose de réalisme à l'histoire. C'est principalement sur le travail que nos deux protagonistes vont réaliser que va être centré la première partie du roman. On y découvre alors une nouvelle facette de l'univers des sportifs professionnel qui n'est pas si facile, bien au contraire.
La seconde moitié du roman va davantage se consacré à la romance entre notre petit duo. Si cette dernière commence un peu de manière inattendu, et accessoirement tardive, la romance entre Cole et Savannah va se construire d'une manière plutôt douce. Et la personne qui va la ralentir sera la demoiselle du fait de son passé pas très glorieux. Je reconnais que je me posais des questions à ce sujet et que j'essayait de deviner de quoi il en retournait. Au fond, je n'était pas si loin que ça de la réalité. Néanmoins, on applaudira la manière dont la jeune femme a réussi quand on voit ses origines. Cole prendra le temps qu'il faut pour que Savannah lui fasse confiance et ose enfin se laisser aller à ce qu'elle souhaite réellement sans plus pensé à son vécu. Au final, on retrouve ici une très jolie romance avec des personnages qui se complètent plutôt bien.
On notera également que si l'on change de 'famille' dans le clan Riley, ceux que l'on a connu dans les trois premiers opus ne seront pas en reste. Ainsi, nous allons avancer un peu dans ce que deviennent nos précédents héros : grossesse, mariage lors de ce tome, mariage en préparation, projets d'avenir. Je me suis totalement régalée de revoir toute la petite bande qui va venir s'immiscer dans la vie des cousins Riley.
Les scènes de sport seront également de la partie, comme toujours, et comme lors que tome 1 où le Football Américain était aussi à l'honneur, je me suis encore dit qu'il faudrait vraiment que je me penche un jour sur les règles de ce sport (ou du moins les grandes lignes), pour ne pas être trop perdus lors de ces scènes. Après, elles ne sont que ponctuelle, donc cela ne m'a pas gêne plus que cela et cela ne m'a absolument pas gâché ma lecture.

Cole est un sportif plutôt doué, mais dont la réputation casse l'évolution de sa carrière. En effet, il a changé de nombreuses fois d'équipe et n'ose plus s'y investir à 100% en prévision d'une nouvelle rupture. Grâce à sa nouvelle conseillère en image, le jeune homme va radicalement changé : il ne sera plus au centre de disputes avec des journalistes, ils va réellement s'intégrer dans son épique et s'y faire des amis, il s'ouvrira un peu plus aux autres, et sera moins coureur de jupons. Son évolution m'a beaucoup plu dans l'ensemble malgré un petit côté un peu rapide.
Savannah est un personnage que j'ai trouvé très intéressant. D'une part, car son travail a titiller ma curiosité et j'étais plutôt curieuse de voir ses méthodes. Son caractère m'a bien plu car elle fait tout ce qu'elle peut pour s'affirmer dans son domaine. Néanmoins, elle met un peu trop l'accent sur sa carrière du fait de son passé difficile. ce dernier sera pour le coup la raison pour laquelle elle aura du mal à réellement se lancer dans une relation avec Cole. Elle aussi a évolué au cours de l'histoire mais d'une manière différente, elle aura surtout appris à ne plus être hantée par son passé.
Les personnages secondaires que l'on va rencontrer seront très sympathique. Nous allons découvrir la nouvelle famille Riley avec Cara et Jack, les parents de Cole, ainsi qu'Alicia sa petite sœur. Cette dernière est, par ailleurs, l'héroïne du prochain opus. On y découvre une fois de plus, une famille uni, aimante et soudé, ce qui nous offrira de bons moments pleins de chaleurs. Liz Darnell, nouvellement Riley, sera également de la partie en tant que meilleure amie de Savannah, ce qui nous donnera l'occasion d'intégrer à l'histoire le devenir des anciens personnages, mais aussi tout ce petit groupe viendra mettre son grain de sel dans cette nouvelle romance.

Le style d'écriture de l'auteur m'a conquise une fois de plus. Simple et fluide, on est rapidement plongé dans l'histoire et l'on très curieux d'en découvrir les développement. La romance arrive de manière plutôt tardive dans l'histoire et l'on sent que cette dernière est mise en avant. En effet, les scènes de sexe sont présente, mais à petit dose comparé à ce que l'on a déjà pu connaître.


Une suite avec une intrigue très prenante et une romance plutôt jolie. Des personnages sympathique qui ont une évolution intéressante. Le tout avec une style d'écriture accrocheur une fois de plus.
Enfin, je tenais à remercier les Editions Milady Romance et plus particulièrement le Ladies Club de m'avoir permis de découvrir ce livre.

Sortie le 21 Novembre 2014.

mardi 9 décembre 2014

Les Aventuriers de la Mer, Intégrale I - Robin Hobb

Titre VO : Ship of Magic (The Liveship Traders Trilogy, #1)
Titre VF : Les Aventuriers de la Mer, Intégrale I (Les Aventuriers de la Mer, #1)
Auteur : Robin Hobb
Editeurs : Pygmalion, J'ai Lu. Chaque tome composant cette intégrale est disponible séparément chez Pygmalion et J'ai Lu. A noter, que chez le premier la série s'intitule : L'Arche des Ombres.
1ère Edition : 1998 (VO) - 2005 (VF - Intégrale) / 2001 (VF - Tomes Séparés)
Genre : Fantasy
Pages : 951

Note : Le découpage sous forme d'Intégrale en VF correspond au découpage VO d'origine de la saga. La tomaison présente dans la chronique ci-dessous correspond à la première édition française, soit celle où les tomes avaient été découpés.


1. Intégrale I || 2. Intégrale II || 3. Intégrale III.
Série complète en 3 Tomes.

SPIN-OFF de : L'Assassin Royal de Robin Hobb.
ADAPTATION - BD : Les Aventuriers de la Mer d'Audrey Alwett, Dimet & Cyril Vincent.


Une famille de grands propriétaires terriens se retrouve ruinée. Sa seule richesse réside dans la possession d'un magnifique bateau en bois-sorcier, La Vivacia, jusqu'ici consacré au transport de marchandises. Or, peu avant de mourir, le capitaine Vestrit le lègue à l'époux de sa fille aînée, homme autoritaire et entêté, qui tente honteusement de restaurer la fortune d'antan en se livrant au transport d'esclaves. Cet héritage lèse ainsi la cadette, Althéa, qui entretient pourtant une complicité étroite et des liens passionnés avec le bateau sur lequel elle navigue depuis sa plus tendre enfance. Elle jure alors de le reconquérir coûte que coûte. Emportée dans une spirale de malheurs, la famille Vestrit va affronter les épreuves les plus terribles. Car la discorde divise désormais ses membres.

TOME I - LE VAISSEAU MAGIQUE

Pirates, magie, complots et créatures fantastiques... Je doit dire que ce roman avait tout pour m'accrocher, et je peux affirmer qu'il y a bien réussit. J'ai prit un grand plaisir à découvrir les différents personnages que nous suivront au court de cette longue histoire (puisque je le rappelle, il s'agit du premier volet d'une série). 

Nous oscillons ici entre 3 mondes différents mais qui, l'on se doute, se rapprocheront bien vite. On y découvre en premier lieu le peuple des serpents de mer, créatures marine qui règnent sur les océans et signe de mauvais présage pour quiconque les rencontre. Les descriptions nous donnent par moment l'impression d'être l'un des leurs. Puis nous découvrons l'univers des pirates avec l'un d'entre eux qui ne rêve que d'une chose : avoir tout les autres sous sa coupe. Vint ensuite les différents membres de la famille Vestrit qui représentent le cœur de ce premier volet : la mort du patriarche et l'éveil de leur bateau sont les principaux évènements auxquels nous assistons mais les choses ne sont pas prêtes de s'arrêter là car, Vivacia, bien qu'elle ai déjà un capitaine sera l'un des principaux sujets de discorde dans la suite. Certes, les choses commence dès ce volet avec Altéa et Kyle mais je doute fort que cela s'arrête-là. Et j'ai hâte de découvrir la suite, même si j'ai déjà ma petite idée sur comment les choses vont tournées.

Comme dit plus haut j'ai souhaité me plonger dans cet univers car j'avais entendu beaucoup de choses positives à son sujet. Certes le cycle des aventuriers n'est pas forcément le meilleur cycle pour débuter (je ne compte plus le nombre de personne qui m'ont dit que j'aurai mieux fait de commencer avec celui de L'Assassin Royal), cependant Les Aventuriers de la Mer étant plus court j'ai préféré me plonger dedans. Et j'avoue que je ne le regrette pas, car je compte bien lire la suite ainsi que d'autres cycle de cette auteure. 
Au cours de ce premier volume, j'ai beaucoup apprécier sa plume, légère et agréable à lire qui nous immerge complètement dans son univers.

TOME II - LE NAVIRE AUX ESCLAVES

La nouvelle session du LDPA que j'ai effectué en compagnie de Iani, a été pour moi l'occasion de faire sortir ce titre de ma PAL près de 3 ans après ma lecture de son prédécesseur. Au final, ce fut pour moi une belle lecture même si j'ai passé beaucoup de temps sur ce titre.

On se retrouve directement à la fin du précédent volet, dans la suite directe de ses évènements. Althéa cherche un moyen de retrouver le navire dont elle aurait du hérité. Hiemain subit la vie que son père lui a choisi. Malta en a assez d'être considérée comme une enfant. Kennit continue de s'imposer en tant que futur Roi des Pirates.
De nombreux personnages aux destins qui vont tantôt se rapprocher tantôt s’éloigner, mais qui ont au final des points communs entre eux : une envie de liberté et un amour des mers.
Niveau intrigue et surtout sa construction, j'avoue avoir été un peu perdu dans les tout premiers chapitres. Après, c'est un peu ma faute puisque j'ai laissé couler beaucoup de temps entre les deux volumes qui en VO n'en forment qu'un seul (et il en va de même pour le suivant). Mais, le découpage a été réalisé d'une manière assez agréable et pour le coup, on arrive à un moment à s'y retrouver. Ce qui est un énorme bon point. Après, pour ce qui est du contenu de cette intrigue, j'ai été assez charmé. Nous suivons pleins de personnages dans leurs aventures ce qui nous permet de changer d'air tout en y apportant du rythme. On est curieux de découvrir ce qui arrive aux autres quand on est chez l'un d'eux.

L'univers qui nous est offert est toujours aussi captivant. L'idée des vivenefs (bateau vivant et conscient) me charme toujours autant. Une bonne idée qui fait entré la magie en ce monde. Je prend d'ailleurs beaucoup de plaisir à découvrir l'histoire du point de vue de ces personnages si particuliers et qui sont très différents des simples humains.
Le second élément fantastique reste les serpent de mers qui encore une fois n'apparaissent que de façon assez brèves, mais suffisamment pour nous intrigué. Là encore, on se plait à découvrir l'histoire avec une vision et un rapport au monde totalement différents.

Côté personnages, ils sont toute une série parmi lesquels on notera plus particulièrement : 
- Althéa Vestrit. Sa détermination est grande et elle n'hésite pas à mentir afin de faire ses preuves. Obligé de masqué sa féminité pour s'imposer, elle saura devenir un véritable mousse et même plus. Un personnage que j'ai adoré.
- Hiémain Havre/Verstrit. Jeune religieux enlevé de son monastère afin de suivre les traces de son père. Il n'est pas du tout fait pour la vie de marin et l'équipage ne se gênera pas pour le lui faire comprendre.
- Malta Havre/Vestrit. La petite sœur du précédent qui, a des kilomètres de ce dernier, ne pense qu'à devenir une femme avant l'âge 'normal'. Espiègle mais pas forcément très futée, elle devra se confronté aux adultes pour mener sa vie comme elle le souhaiterais.
- Ronica Vestrit. La mère d'Althéa gère les biens de sa famille d'une main de maître depuis la mort de son époux. Mais les dettes vont s'accumuler rapidement et elle devra donc faire des choix.
- Kennit. Le futur roi des pirate continue peu à peu à étendre son empire marin tout en visant un certain objectif : posséder une vivenef afin de régner en maître. Mais avant cela, il devra prendre garde à ceux qui veulent son trône.
- Vivacia, vivenef de la famille Vestrit. Tout juste réveillée pour la première fois, elle découvre le monde des humains et essai de le comprendre. Elle se liera d'amitié avec ceux qui lui semblent juste. Un personnage que m'a beaucoup touché et que j'ai adoré une fois encore.

Enfin, le style d'écriture de Robin Hobb m'a encore fait tomber sous son charme. S'il reste assez équilibré niveau description et le reste. j'ai adoré l'alternance des points de vue des différents personnages que l'on suit. Cela apporte beaucoup de rythme à l'histoire mais sans pour autant que cela nous lasse. (Mais ça ne m'aura pas empêcher de passer pas mal de jour dans le livre...)
En tout cas, je continuerais cette saga avec grand plaisir en espérant que je ne mette pas encore 3 ans avant de lire le prochain volume.

TOME III - LA CONQUÊTE DE LA LIBERTÉ

Troisième opus de a série des Aventuriers de la Mer, ce tome clôture le premier opus de la tomaison en Version Originale. Nous retrouvons les personnages au point où nous les avions laissés à la fin du second roman : Althea officie en tant que mousse à bord d'un navire sous l'identité d'un jeune garçon, Hiémain tente de fuir son père en faisant le moins de mal possible à Vivacia, Kennit est prêt à tout pour s'emparer d'une vivenef, les femmes Vestrit restées à terre tente de garder la réputation de leur famille intacte.

L'intrigue de cet opus se déroule donc dans la continuité des précédents. Nous allons alterner l'histoire dans différents lieux et différents personnages qui vont se retrouver confrontés à bien des problèmes. Je dois reconnaître que chacune de ces petites intrigues à su me satisfaire mais aussi titillé ma curiosité car j'étais très curieuse de voir de quelle manière les choses allaient tourner, surtout pour certains personnages qui se sont retrouver en fâcheuse posture. Les mini intrigues sont chacune centrées sur un personnage ou groupe de personnages, nous retrouvons ainsi : 
- Althea qui voit la fin de ses travaux à bord du Moissonneur arriver et qui espère recevoir enfin le sésame qui lui permettra de réclamer Vivacia à son beau-frère : son étiquette de marin. Mais lorsqu'elle dévoilera sa véritable identité, rien ne se passera comme prévu et se retrouvera contrainte de retourner à Terrilville d'une autre manière. Le combat d'une femme qui tente de se faire accepter dans un milieu majoritairement masculin m'a beaucoup plu, Althea est vraiment prête à tout pour qu'on la reconnaisse pour ses qualité de marin et non seulement son nom et sa réputation. Sa relation avec Bashen sera également un peu mise en avant suite à leur précédent rapprochement, je regrette un peu que leurs chemins se soient séparés, mais je pense que l'auteur n'en a pas fini avec eux de ce point de vue-là, et je me réjouit de voir ce que ça va donner plus tard.
- Hiémain de son côté va se retrouver confronté à l'esclavage. On en avait déjà entendu parler dans les opus précédent mais ici nous allons découvrir ce milieu de l'intérieur puisque le jeune garçon se fera convertir malgré lui. C'est un monde sombre fait de maladie et de détresse. Lorsque son père le retrouvera ce sera en compagnie de la cargaison d'esclave qu'il compte faire embarquer sur Vivacia et leur traversée qui va être plus que mouvementée. Vivacia sera également mise en avant dans cette intrigue ainsi que par ses angoisses et ses craintes que ce soit à cause des "marchandises" qu'elle transportent ou des serpents qui la suivent à la trace et qui semble lui parler. Elle a beau être un navire, elle n'en reste pas moins jeune et pleine de découverte. Néanmoins, elle arrivera à affirmer sa position et à peser son poids lors de certaines négociations.
- Kennit est l'ancien esclave devenu célèbre pirate qui libère les esclaves. Suite à un abordage qui va mal tourner, il va se retrouver privé d'une jambe et affaibli tant que le plan physique que moral. Il perçoit le souci de ses proches comme une faiblesse et refuse qu'on le touche et ce même si ce qui lui reste de jambe commence lentement à pourrir. Ce qui va lui donner un regain d'énergie est une vivenef qui va passer non loin de lui et qu'il veut posséder. La détermination dont le jeune homme fait preuve ici est immense et vu son état de santé ce n'est pas chose facile pour lui. Il a tout mes respect, vu la tournure des événements le concernant dans la fin de ce tome, je suis curieuse de voir comment la suite va se dérouler et s'il arrivera à convaincre la Vivenef qu'il a aborder à naviguer pour lui.
- Les femmes Vestrit de leur côté feront bonne figure lors du conseil des Marchands, jusqu'à ce que Malta la fille de Kyle et Keffria commette une gaffe et se retrouve courtisée par l'un des fils des Marchands du Désert des Pluie les plus puissant... au grand désarroi de la demoiselle, alors qu'elle n'attendait que cela. Malta est une demoiselle que je n'apprécie pas des masses de par son côté enfant gâté et fier. Elle ne se rend pas compte de la porté de ses actes qu'elle ne voit que comme des jeux. Elle souhaite commander toute la maisonnée pour vivre sa vie de rêve alors que la famille n'en a pas les moyens. En revanche, Keffria m' a beaucoup surprise. Elle arrive enfin à s'affirmer et à s'imposer dans sa famille, une bonne chose pour elle et j'espère de tout cœur qu'elle va continuer sur cette voie.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur m'a une fois de plus conquise. Si j'ai mis plus de temps qu'à l'accoutumé pour lire ce titre, je me suis totalement régalé. L'alternance des personnages et des intrigues apporte un très bon rythme à l'histoire. Les descriptions sont plutôt bien dosé et ne viennent pas alourdir l'histoire.


Coup de cœur pour ce début de série qui nous offre une histoire riche en intrigue, aventures et personnages dont certains vont venir se croiser. Un univers passionnant qui nous intrigue toujours plus. Le tome de conclusion nous promet de belles choses pour la suite. 
Le tout servi par un style d'écriture qui a su faire mouche à la fois bien construit et très rythmé.

vendredi 5 décembre 2014

Miss Peregrine et les Enfants Particuliers (Miss Peregrine et les Enfants Particuliers, Tome 1) - Ransom Riggs

Titre VO : Miss Peregrine's Home for Peculiar Children (Miss Peregine's Peculiar Children, #1)
Titre VF : Miss Peregrine et les Enfants Particuliers (Miss Peregrine et les Enfants Particuliers, #1)
Auteur : Ransom Riggs
Editeur : Bayard Jeunesse
1ère Edition : 2011 (VO) - 2012 (VF)
Genre : Fantastique
Pages : 432


Série Complète en 3 Tomes.

ADAPTATION - Film : Miss Peregrine et les Enfants Particuliers (Sortie Automne 2016).


Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l'avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d'un orphelinat pour enfants « particuliers ». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d'enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des « Monstres ».
Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s'enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l'île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n’a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s'ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela puisse paraître…


Miss Peregrine et les Enfants Particuliers est une série de roman que j'étais très curieuse de découvrir vu les avis positifs que j'ai vu passé sur la blogo, aussi lorsqu'une de mes collègues m'a proposé de me les prêter, je n'ai pas hésité une seule seconde.

L'histoire est celle de Jacob, un adolescent qui pourrait être n'importe lequel d'entre nous, qui a vécu bercé par les histoires de son grand-père, Abe, sur l'orphelinat où ce dernier a vécu durant la seconde guerre mondiale en compagnie d'enfants plutôt particuliers, c'est le bon mot. Jacob perd peu à peu foi en ces paroles jusqu'à ce que sont grand-père soit tué par une horrible créature humanoïde. Le jeune garçon commence alors à voir une part de vérité dans toutes ces histoires et part pour le Pays de Galles afin de retrouver l'établissement où son grand-père a grandit... tout en faisant attention de ne pas croiser à nouveau la route de cette créature.
J'ai complètement adoré ce premier opus. L'intrigue est plutôt intéressante, on suit tout d'abord Jacob qui nous raconte un peu son enfance durant laquelle il buvait les paroles d'Abe, jusqu'à sa désillusion où il ne lui accorde plus aucun crédit et enfin le moment où son grand-père se fait assassiner sous ses yeux. C'est cet élément qui sera l'élément déclencheur de la quête de l'adolescent qui se dit que finalement il a peut-être eu tort. Son séjour au Pays de Galles va être l'occasion de retrouver le bâtiment et, plus tard, les fameux enfants qui vivent hors du temps.
Ce n'est que lorsque nous rencontrons les enfants que nous allons faire réellement incursion dans l'univers fantastique que nous propose l'auteur. Nous allons allons découvrir les différents enfants ainsi que leurs dons plus ou moins originaux : manipulation du temps, lévitation, force surhumaine, maîtrise des flammes, invisibilité... Des dons que j'ai trouvé en somme plutôt sympathique et bien exploité pour la majorité d'entre eux. Mais comme m'on se doute, ces dons vont attirer des convoitises que nous retrouverons dans les Estres et les Creux, qui visent à se débarrasser des Particuliers afin s'assurer leur longévité et parfois de retrouver une certaine humanité. Des ennemis plutôt cruels puisqu'ils n'hésitent pas à tuer et dévorer leurs victimes sans aucun scrupules. On notera que l'une de ces créatures s'est approché de notre jeune héros afin de débusqué la colonie de Miss Peregrine. Une très bonne idée que je n'avais pas forcément vu venir au départ.
Les enfants sont enfermés dans une boucle temporelle où un jour se répète sans cesse afin d'assurer leur survie et leur sécurité, loin du regard des simples humains. D'autres groupes existent comme celui de Miss Peregrine, bien que nous ne les rencontrons pas ici, ou du moins pas tout a fait. Une bonne idée en somme, mais j'aurais été curieuse de voir comment cela se passait dans les autres maisons.

Concernant les personnages, j'ai eu un peu de mal avec Jacob au départ. Ce dernier m'a paru très antipathique dans sa relation avec son grand-père lorsqu'il n'accorde plus aucun crédit à ses histoires. Je veux bien qu'il y ait un peu de son âge derrière tout ça, j'ai eu un peu de mal à adhéré. Heureusement, il remontera dans mon estime dès lorsqu'il partira au Pays de Galles et qu'il y vivra toutes ses aventures. Ceci dit, il reste un adolescent tout ce qu'il y a de plus banal.
Les parents du jeune garçon feront office de personnages secondaires et parfois plus. S'il est accompagné uniquement par son père dans son voyage, ce dernier tentera d'apparaître comme une figure d'autorité, mais il y échouera bien souvent avant de virer complètement dépressif perdant ainsi tout crédit.
Ce sont surtout les enfants et Miss Peregine qui m'ont plu dans ce livre. Miss Peregrine Faucon est une jeune femme qui s'occupe d'une bonne dizaine d'enfant à elle toute seule. Elle est un peu de la vieille école dans ce qu'elle leur apprend mais pour le coup on se retrouve avec des enfants très biens éduqués. C'est par son biais que l'on découvrira un peu mieux l'univers dans lequel nous évoluons en ce qui concerne les Particuliers. Les enfants de leur côtés sont plutôt espiègles mais savent faire preuve de sérieux dès que nécessaire. Ils ont beau être figé dans le temps à la journée du 3 Septembre 1940, il ont quand même vécu plus que 80 ans, et cela se ressent par moment lors de leurs discours et ils nous le prouveront bien dans les derniers chapitres.

Enfin, le style d'écriture est plutôt simple mais très efficace. Les chapitres sont peut nombreux, mais de les avoir ponctués de photo et autres images illustrant le texte nous permet de nous plonger au mieux dans l'histoire qui nous est raconté ici.


Un excellent premiers tomes avec une bonne intrigue, un univers bien construit et des personnages sympathiques, le tout servi par un style simple mais efficace.

samedi 29 novembre 2014

Vampire et Irrécupérable (Queen Betsy, Tome 4) - MaryJanice Davidson

Titre VO : Undead and Unreturnable (Undead, #04)
Titre VF : Vampire et Irrécupérable (Queen Betsy, #04)
Editeur : Milady
1ère Edition : 2005 (VO) - 2011 (VF)
Genre : Bit-Lit - Chick-Lit
Pages : 266


1. Vampire et Célibataire || 1.5. Cravings || 2. Vampire et Fauchée || 2.5. Biting in Plain Sight || 3. Vampire et Complexée || 4. Vampire et Irrécupérable || 4.5. A Friend in Need || 5. Vampire et Casée || 6. Vampire et Flippée || 6.5. A Honeymoon Story || 7. Vampire et Indigne || 8. Vampire et Indésirable || 9. Vampire et Déboussolée || 10. Vampire et Dépitée || 11. Vampire et Désaxée || 11.5. Undead and Underwater || 12. Vampire et Paumée || 13. Vampire et Naïve || 14. Vampire et Impardonnable || 15. Undead and Done.
Série en cours en VO.


C’est vrai, je ne rate jamais une occasion de faire du shopping, mais cette fois, j’ai une bonne raison : je me marie ! Qui est l’heureux élu ? Le superbe Éric Sinclair bien sûr ! Alors pas question que des histoires morbides gâchent la fête. Je l’aurai mon mariage de reine… des vampires ! Malheureusement, des fantômes me harcèlent pour que je leur rende justice. C’est vraiment pas le moment. Et voilà qu’un tueur en série se balade dans la nature. Il a tendance à choisir des victimes grandes et blondes… comme moi, quoi ! Espérons que mon enterrement de vie de jeune fille n’en devienne pas un vrai…


Déjà le quatrième opus des aventures de la Reine des Vampires. Dans ce tome, notre chère demoiselle va faire connaissance avec son nouveau petit frère tout en préparant son mariage à venir alors qu'un tueur en série s'en prend à des jeunes femmes blondes dans des parkings.

Comme toujours, se plonger dans un tome de Queen Betsy, c'est se plonger dans une histoire de vampires plutôt légère où détente est le mot qui prime. Ce tome-ci n'a pas dérogé à la règle. On va principalement se concentrer sur les noces à venir de notre chère Betsy qui tente de tout organisé alors que la date se décale de manière régulière. Elle va alors se poser pas mal de question sur son choix mais arrivera au final à trouver un compromis satisfaisant pour toutes les parties.
Concernant les meurtres, c'est là où le tome m'a déçue. Ces derniers passent au second voire même au troisième plan au profit de préoccupations plus girly (si on peut voir les choses ainsi). Je trouve ça plutôt dommage car pour le coup toute cette intrigue m'a semblé plus que bâclée alors que mieux développée, elle se serait révélée intéressante. Après, vu l'épaisseur du roman, je me doutai bien qu'on allait sûrement avoir droit à des éléments qui passent à la trappe mais pour moi le choix n'a pas forcément été judicieux. J'espère de tout cœur que cette tendance va s'inverser dans les prochains tomes : oui le quotidien de Betsy est sympa et amusant, mais il n'y a pas que ça d’intéressant dans la série !

Concernant les personnages, on retrouve pratiquement tout ce que l'on connait déjà, sans grande évolution dans le fond pour la majorité. Hormis Laura, qui commence à avoir un comportement des plus étranges, malgré elle, du fait de sa nature de progéniture de Satan. 
On notera également une certaine évolution de George, le vampire nouveau né que Betsy a recueilli précédemment, qui commence à devenir de plus en plus civilisé. J'espère de tout cœur qu'il va être davantage présent dans les prochains opus.
Cathy, l'un des nouveaux personnages, m'a également beaucoup plu. Certes, elle n'est pas un personnage majeur mais elle arrive à bien prendre sa place dans l'histoire tout en apportant beaucoup d'humour se part ses commentaires lors de certaines scènes. Il s'agit d'une des victimes du tueur en série qui sévit dans ce tome et qui va accompagner Betsy sous forme de fantôme et découvrir alors un univers totalement nouveau.

Enfin, le style d'écriture est toujours aussi léger. La détente est au rendez-vous comme le veut l'ambiance de la série depuis son début. Les pages s’enchaîne plutôt rapidement malgré un dosage chick-lit/bit-lit plutôt bancal au détriment du second. Je lirai néanmoins la suite pour voir comment les choses vont tourner.


Une lecture détente qui met davantage le côté chick-lit de la série en avant au détriment de tout le reste. Des personnages inchangés pour la majorité mais ceux qui ont droit à une évolution titille notre curiosité.

mercredi 26 novembre 2014

Pretty Guardian Sailor Moon Short Stories, Tome 2 - Naoko Takeuchi

Titre VO : Bishoujo Senshi Sailor Moon Short Stories, #2
Titre VF : Pretty Guardian Sailor Moon Short Stories, #2
Auteur : Naoko Takeuchi
Editeur : Pika
1ère Edition : 2004 (VO) - 2014 (VF)
Genre : Shôjo, Nouvelles
Pages : 201

Série Complète en 2 Tomes.

SPIN-OFF de : Pretty Guardian Sailor Moon.


Découvrez l'émouvante histoire courte : "Le fiancé de la princesse Kaguya" !
Alors qu'elle allait se faire écraser par une voiture, Luna est recueillie et soignée par un jeune astrophysicien. Celui-ci vient de découvrir une nouvelle comète, qu'il baptise Princess Snow Kaguya. Ce qu'il ignore, c'est qu'il s'agit d'une ennemie qui convoite d'envahir la Terre ! Sous l'influence de la méchante reine des neiges, l'état du jeune homme se dégrade peu à peu. Luna, qui est tombée amoureuse de lui, souhaite de tout cœur le sauver et l'aider à réaliser son rêve : devenir astronaute et partir sur la lune en compagnie de Himeko, son amie d'enfance.
Également inclus, "Casablanca memory" et "Parallel Sailor Moon" !


Suite et fin des Spin-off de Sailor Moon. Ce tome nous propose de découvrir trois histoires dont l'une plutôt longue. Une fois de plus, j'ai pris beaucoup de plaisir à retrouver mes héroïnes favorites dans de nouvelles aventures 'inédite', enfin pas totalement puisque je connaissais déjà deux des trois histoires lors de ma lecture de l'ancienne édition du manga où elles étaient inclus dans les divers tomes qui composaient la série.

Le fiancée de la Princesse Kaguya est donc l'histoire longue qui couvre facilement les 2/3 de ce tome. Cette histoire met Luna élève Luna au rang de réelle héroïne dont on va découvrir une joli petit histoire romantique qui sera mise à mal par un des ennemis des sailors. Ce sera d'ailleurs la seule histoire du recueil qui se rapprochera des histoires dont on a l'habitude avec nos héroïnes qui combattent un ennemi qui veut détruire la Terre. On notera également que c'est dans cette histoire que nous sommes censé découvrir pour la première fois la forme humaine de Luna, une apparence qui me plait toujours autant et qui lui va plutôt bien.
Casablanca Memory nous met en scène Rei, alias Sailor Mars. On sait que la demoiselle vit dans un sanctuaire pour des raisons familiales. Il s'agit de la sailor la plus discrète (du moins en ce qui concerne les Inners) que nous allons découvrir sous un tout nouveau jour. Nous allons ici découvrir son entourage proche et son premier amour, ainsi qu'accessoirement la manière dont va tourner leur histoire... sans grande surprise. Rei nous apparaît toujours comme une fille solitaire parfois un peu froide, ici elle va se montrer un peu plus chaleureuse même si cela lui coûtera pas mal dans le fond.
Parallel Sailor Moon est la seule histoire que je ne connaissait pas à l'origine, et c'est celle où j'ai le moins accroché. On se retrouve dans un monde qui semble parallèle où nous héroïnes sont devenues de jeunes mamans épanouis qui se réunissent de manière régulière et dont les enfants sont toutes amies. J'ai eu beaucoup de mal à me situé dans l'histoire, surtout en ce qui concerne la distinction entre les héroïnes que l'on connait et leur progéniture, certaines d'entre elles ont les mêmes prénoms. Les enfants vont vivre malgré elle une petit aventure digne de la véritable Sailor Moon avec un ennemi à combattre, mais ce rebondissement est plutôt court , j'ai trouvé ça un peu dommage et très brouillon. Cela aurait pu être mieux construit à mon sens afin que le lecteur s'y retrouve facilement.


Un second tome qui regorge de moins d'aventure mais qui sont toujours aussi sympathique hormis la dernière qui est très brouillon.

mardi 25 novembre 2014

Edenbrooke - Julianne Donaldson

Titre VO : Edenbrooke
Titre VF : Edenbrooke
Éditeur : Milady Romance [Romantique]
1ère Edition : 2012 (VO) - 2014 (VF)
Genre : Romance Historique
Pages : 360


En amour, rien ne se passe jamais comme prévu…
Éprise de liberté, Marianne Daventry n’est pas heureuse à Bath. Lorsque sa sœur l’invite à passer l’été à Edenbrooke, la jeune femme n’hésite pas une seconde. Devant parfaire son éducation, condition sine qua non pour pouvoir prétendre à l’héritage de sa grand-mère, Marianne tente désespérément de ne pas se laisser charmer par le maître des lieux, sir Philip, séducteur patenté. Parviendra-t-elle à contenir les élans de son cœur ou succombera-t-elle à son sourire ?


Edenbrooke est une charmante petite romance qui me tentait depuis sa sortie. aussi lorsque j'ai eu l'occasion de lire ce roman, je n'ai pas hésité une seule seconde.
L'histoire est celle de Marianne, une jeune demoiselle qui vit recluse à la campagne suite au décès de sa mère alors que sa jumelle, Cecily, vit la belle vie à Londres. Elle va être invité à passer quelques temps dans la demeure d'Edenbrooke qui appartient à une amie d'enfance de sa mère. Là, la jeune femme va faire la connaissance de Philip, le maître des lieux, qui ne semble pas si insensible aux charmes notre héroïne.

J'ai beaucoup apprécié cette jolie petite romance pleine de fraîcheur. En effet, le cadre n'est pas la capitale anglaise, comme c'est le cas dans une bonne partie des titres, mais plutôt une campagne reculée, dans un cadre idyllique qui plus est. Je dois reconnaître que les images de la couverture collent plutôt bien à l'image que l'on se fait d'Edenbrooke au travers des yeux de Marianne. La nature sera d'ailleurs plutôt bien mise en avant de part les diverses activités auxquelles la demoiselle prendra part.
Son arrivée dans la maisonnée sera plutôt rocambolesque puisqu'en chemin, elle se fait attaquée par un bandit qui blesse son cocher, la contraignant à s'arrêter dans l'auberge la plus proche ou un gentleman lui portera assistance... et dont on ne découvrira la réelle identité que quelques pages plus loin. Je dois avouer que je me doutai un peu que les chemins de ces deux protagonistes allaient se croiser une nouvelle fois, vu les scènes qui se déroulent à l'auberge.
La romance entre Marianne et Philip n'arrivera que tardivement dans le roman. Il faut dire que Marianne préfère laisser passer le bonheur de sa sœur avant le sien et comme cette dernière a jeter son dévolu sur le soupirant de notre héroïne, ce n'était pas forcément chose facile. Néanmoins, j'ai trouvé le rapprochement de Marianne et Philip plutôt doux et agréable. On sait que chacun d'eux a des attentes bien différentes concernant une relation amoureuse. Mais en même temps, ce sont deux personnalités qui s'accorde merveilleusement bien. Le rapprochement est plutôt doux dans la mesure où notre héros ne tentera pas de réelles choses avec notre héroïne, se contentant de balades et autres discours. En soi, cela ne m'a pas trop gêné, mais le piquant ne viendra que dans les ultimes chapitres lorsque Philip 'prouvera' réellement ses sentiments à la demoiselle.

Marianne est une jeune demoiselle plutôt naïve et qui se soucie peu de son avenir. Elle a tout d'une fille de la campagne, ce qui lui est un peu reprocher par son entourage et qui sera le motif majeur de son séjour à Edenbrooke. Elle est très insouciante et plutôt aveugle aux allusions que lui fera Philip quand à ce qu'il désire, pourtant je dois dire qu'il est plutôt explicite en la matière. En revanche, j'ai eu du mal à adhéré lorsqu'elle se dénigrai complètement en comparaison de sa sœur : elle s'interdit de vivre sa vie comme elle l'entend et fait toujours passé son aînée de quelques minutes avant elle. Un peu ça va, mais à la longue j'ai trouvé ça très lourd, et c'est ce que je lui reproche.
Philip est un jeune homme que j'ai beaucoup apprécié. Plutôt secret au premier abord, il va peu à peu se dévoilé au fil des pages tout en tentant de conquérir sa belle. S'il a beaucoup de responsabilité qui pèsent sur ses épaules (la gestion du domaine, son rang...), il ne le montre pas beaucoup à se demander s'il n'en fait pas un peu trop pour le cacher. Il nous apportera également son lot de situations amusante tout en sachant se montrer sérieux, courageux voire téméraire. C'est un héros qui m'a beaucoup plu.
Les personnages secondaires qui gravitent autour de nos deux amoureux sont plutôt sympathique. Chacun apportera un petit quelque chose à l'histoire mais pas forcément dans un sens positif. Je dois par ailleurs avouer que je ne m'attendais pas du tout aux derniers événements tant le personnage en question avait bien caché son jeu.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur est très joli. On sent que l'auteur a voulu faire l'effort de ne pas écrire son texte de manière trop familière. Je n'irai pas jusqu'à dire que c'est dans la même veine que Jane Austen (comme j'ai pu le voir sur la toile), mais cela reste quelque chose de très beau. L'histoire est menée d'une manière assez douce, voire simple par moment. Les petites cachotteries sont révélées au bon moment de sorte que l'on arrive à être surpris à plus d'une reprise. Néanmoins, le texte reste plutôt simple et accessible de manière générale le rendant ainsi rapide et facile à lire.
En tout cas une chose est certaine : je lirai à coup sur le prochain roman de l'auteur, prévu pour Janvier 2015 chez nous.


Une très joli romance qui se fait tout en douceur peut-être même un peu trop par moment. Des personnages sympathique avec parfois une héroïne dont l'aveuglement nous fait levé les yeux au ciel. Un style d'écriture plutôt joli.
Enfin, je tenais à remercier les Editions Milady Romance et plus particulièrement le Ladies Club de m'avoir permis de découvrir ce titre.
Sorti le 19 Septembre 2014.