vendredi 23 juin 2017

Un Duc n'attend pas (Sous le Ciel de Nout, Tome 1) - Ena Fitzbel

Titre VF : Un Duc n'attend pas (Sous le Ciel de Nout, #1)
Auteur : Ena Fitzbel
Editeur : Rebelle [Chimères]
1ère Edition : 2017
Genre : Romance Historique, Aventure, Fantastique
Pages : 288



Menacée d’expulsion de ses terres, Lady Électra part en Égypte chercher son frère Adonis. Lequel ne donne plus signe de vie, de sorte que son titre de baron pourrait bien lui échapper.
Arrivée à Memphis, la jeune Anglaise découvre qu’il est tombé en léthargie. Le futur duc de Hurstbourne, qui les héberge dans sa cange, refuse de les laisser rentrer tant que son meilleur ami ne recouvrera pas la santé. En vérité, Adonis a toutes les raisons de ne pas s’éveiller. La belle Égyptienne, qui ne quitte plus son chevet, n’est certes pas réelle, mais elle semble vouloir lui confier un secret dans une langue oubliée qu’il peine à apprendre. Le séjour d’Électra sur les berges du Nil risque donc de s’éterniser. Or, comment résistera-t-elle au charme du futur duc, un débauché notoire ?

Quand les Editions Rebelles ont proposé ce titre parmi les deniers SP, je n'ai pas hésité une seule seconde avant de tenter ma chance car il faut dire que le mélange Egypte, romance historique et fantastique m'attirait énormément. Et finalement, je suis ressortie de cette lecture plus que ravie et j'avoue que j'attend avec impatience la suite.

On nous de rencontrer Lady Electra une jeune fille de la bonne société anglaise dont les seuls membres de sa famille à savoir son père et son frère, Adonis, sont en Egypte. Si le premier est considéré comme mort le second ne donne plus de nouvelles aussi la jeune femme décident-elle de se rendre sur place pour voir ce qu'il en est réellement et une fois là bas elle était bien loin de se douter de l'aventure qu'elle va vivre.
J'ai tout de suite été happée par l'intrigue de ce roman qui propose un contexte qui sort un peu de l'ordinaire en matière de romance historique puisqu'on nous offre un petit voyage en Egypte avec lequel j'ai passé un bon moment. n va naviguer entre les rives du Nil et les sites de fouilles archéologiques au sein desquels certains des personnages travaillent. Les décors ont su me convaincre à tel point que j'avais l'impression d'être à mon tour au pays des pharaons avec les protagonistes.
Nous allons découvrir tout cet univers au travers d'Electra qui profitera de son séjour pour mieux voir sur quoi travaillait son aîné. Mais une fois sur place, la jeune Lady va trouver son frère dans un état plus qu'étrange et est bien décidée à le tiré de sa torpeur afin qu'il puisse regagner l'Angleterre et revendiquer ses terres familiales convoitées par d'autres membres de leur famille éloignée. Et c'est à partir de l'état de santé d'Adonis que l'auteur nous plongera dans une intrigue fantastique puisque le jeune homme reçoit la visite d'une splendide créature, nommée Mayati, dont il est tombé amoureux... et qui attend beaucoup de lui. Je n'en dit pas plus sur ce qui va découler de toute cette intrigue pour ne pas vous gâcher le suspense. J'ai beaucoup apprécié cette histoire qui a su m'accrocher d'un bout à l'auteur. L'auteur nous offre tout un tas de surprises et autres rebondissement qui ont su me tenir en haleine d'un bout à l'auteur. Et j'espère de tout cœur que cette tendance va se poursuivre dans les futurs tomes de la série.
La romance sera également bien présente dans le récit, non seulement grâce à Adonis mais aussi et surtout grâce à Electra. Si elle était bien souvent costumée en homme dans le roman, elle va vivre une joli histoire avec Thimothy, futur duc et coureur de jupon bien connu. J'ai beaucoup aimé découvrir de quelle manière leur histoire s'est construit en partant de leurs passé commun comme de leurs histoires personnelles jusqu'à arriver à la situation présente et du but qu'ils poursuivent ici.

Les personnages m'ont beaucoup plu et j'ai pris beaucoup de plaisir à les suivre dans leurs aventures.
Electra est une jeune femme assez indépendante qui n'a pour seul objectif que de ramener son frère au pays pour que le domaine familial reste dans la famille. Et pour cela, elle n'hésitera pas à traverser les mers pour aller le chercher en Egypte où il se terre, nous révélant ainsi une femme déterminée et aventurière. Comme toute sa famille, elle est elle aussi passionnée par l'Egypte Antique et profitera de son séjour pour mieux découvrir cette culture. Mais elle saura également nous montrer un petit côté femme fragile surtout lorsqu'elle sera en compagnie de personnes qu'elle apprécie.
Thimothy, notre futur duc a fui l'Angleterre pour certaines raisons et ne compte y retourner qu'une fois couvert de gloire. C'est un jeune homme qui n'aspire qu'à la gloire pour rattraper une de ses erreurs de jeunesse. Mais ses retrouvailles avec celle qu'il appelait "Dents de Lapin" dans leur enfance vont venir bousculer ses plan. Il faut dire que le caractère bien trempée de la jeune femme vont venir bousculer les petites habitudes de ce dernier. J'ai beaucoup apprécié ce personnage haut en couleur qui a su me faire sourire à plusieurs reprises tout en sachant être sérieux lorsque c'est nécessaire.
Adonis en revanche ne sera que peu acteur de l'histoire, du moins au début où il se cantonnera à dormir pour rester avec sa belle égyptienne. Mais une fois remis, il n'hésitera pas à tenter de résoudre le problème de Mayati tout seul, voulant se donner le rôle du bon chevalier servant. Malgré tout, il a su me convaincre et j'espère qu'à son tour, il trouvera sa petite happy ending.
Les personnages secondaires apporteront eux aussi à l'histoire aussi bien en tant qu'alliés, amis ou même concurrent. Je les ai plutôt bien apprécié même si j'aurais peut-être voulu en voir certains un peu plus.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur m'a beaucoup plu. Il reste assez simple et fluide en soi, mais il sait aussi être complet à tel point que j'ai vraiment eu la sensation d'être en Egypte. Les descriptions sont complète et on arrive bien à s'immiscer dans l'histoire. L'histoire est découpée en différentes parties qui viennent donner du rythme à celle-ci, de la même manière que des chapitres assez courts.


Un univers qui a su me charmer. Une intrigue prenante qui mêle habilement romance, aventure et fantastique. Une romance convaincante et qui a su me plaire. Des personnages hauts en couleurs dont j'ai adoré suivre les aventures. Un style d'écriture efficace et accrocheur.
Enfin, je tenais à remercier les Editions Rebelle de m'avoir permis de découvrir ce roman, dont j'attend à présent la suite avec impatience.

mardi 20 juin 2017

Même pas en rêve (Gossip Girl, Tome 9) - Cecily von Ziegesar

Titre VO : Only in your Dreams (Gossip Girl, #9)
Titre VF : Même pas en rêve (Gossip Girl, #9)
Auteur : Cecily von Ziegesar
Éditeur : Fleuve Noir
1ere Édition : 2006 (VO) - 2007 (VF)
Genre : Chick-Lit
Pages : 283

0.5. Nous étions fait pour nous entendre || 1. Ça fait tellement du bien de dire du mal || 2. Vous m'adorez, ne dites pas le contraire || 3. Je veux tout, tout de suite || 4. Tout le monde en parle || 5. C'est pour ça qu'on l'aime || 6. C'est toi que je veux || 7. Je suis parfaite, et alors ? || 8. Ma Meilleure Ennemie || 9. Même pas en rêve || 10. Comme si j'allais te mentir || 11. T'as pas intérêt à m'oublier || 12. Le Trio Infernal || 13. On n'en a jamais assez ! || 14. C'est quand tu veux ! || 15. C'est toujours mieux ailleurs || 16. On s'aimera toujours.
Série Complète en 17 Tomes.

SPIN-OFF : 'It Girl' de Cecily von Ziegesar.
ADAPTATION - Série TV : Gossip Girl (6 Saisons. Terminée).

C'est le dernier été que nous passons ensemble. Il promet d'être chaud et pas uniquement grâce au soleil !
Bienvenue à New York, dans l'Upper East Side, où mes amis et moi vivons dans d'immenses et fabuleux appartements, où nous fréquentons les écoles privées les plus sélectes. Nous ne sommes pas toujours des modèles d'amabilité, mais nous avons le physique et la classe, ça compense. Ils sont jeunes, ils sont riches, ils sont beaux, ils ont un penchant immodéré pour l'alcool, la fête, la cigarette... et les grossièretés. Bienvenue dans un monde où jalousie, envie et trahison, nouent et dénouent amours et amitiés sous l’œil de lynx et la langue de p... de la mystérieuse Gossip Girl qui voit tout, entend tout et relate tout sur internet ! C'est le dernier été que nous passons ensemble. Il promet d'être chaud et pas uniquement grâce au soleil ! Malgré les baisers enflammés échangés lors de la soirée de remise de diplômes, les chemins d'Olivia, Serena et Nate se séparent... mais pas pour longtemps ! Olivia a pris le large pour rejoindre son petit copain Lord à Londres, Serena est sur le point de devenir une star de cinéma (comme si elle n'en était pas déjà une) et Nate s'est fait la malle dans les Hamptons. Quant à Dan et Vanessa, ils travaillent à rallumer la flamme de leur couple. Cet été risque d'être plus brûlant que jamais !

Cela faisait un petit moment que je ne m'étais pas plongée dans cette série de chick-lit que j'affectionne (et dont accessoirement, j'ai fini la série télé il y a quelques temps déjà).
Alors que dans le précédent opus, c'était la fin du lycée pour nos héros, nous les retrouvons ici pour découvrir de quelle manière va se dérouler leur dernier été avant qu'ils n’intègrent leurs facs respectives.

J'ai pris beaucoup de plaisir à me replonger dans cet univers. Après ma précédente lecture, je voulais m'orienter vers quelque chose de plus léger et sans prise de tête. Le moins que l'on puisse dire c'est que de ce côté là, c'est toujours une réussite avec cette série. Il faut dire que le côté superficiel des différents personnages y est pour beaucoup.
Chacun des différents personnages que l'on a appris à connaître va vivre sa propre histoire de son côté jusqu'à peu à peu venir se regrouper jusqu'à la fête finale de cet opus, comme à chaque fois si j'ose dire. Malgré tout, j'ai plutôt bien apprécié le fait que l'on découvre Serena, Olivia et tout les autres dans un contexte relativement différents de leurs établissements scolaires où ils étaient un peu cantonnés jusqu'à présent. Ainsi on nous propose de voir comment se passe la vie active pour eux car en effet, tous feront le choix de commencer une carrière professionnelle car c'est toujours bien vu. Parce que oui, faut pas se leurrer, c'est uniquement cet aspect qui les intéresse dans le monde du travail, hormis pour Vanessa et Dan qui appartiennent à des classes sociales différentes bien qu'ils fassent partie du même groupe. Et puis bon, concernant les 'métiers' qui seront ceux de nos héros on est très loin de ce que peut faire monsieur tout le monde (et de ce qu'on a pu faire nous en guise de job d'été, of course !), ainsi nous auront le choix entre une actrice en herbe, une assistante réalisatrice, une costumière... Des professions franchement accessible à tous... ironie quand tu nous tient. Heureusement, à coté de ça, nous allons avoir deux personnages un peu plus terre à terre et proche de nous en la personne de Dan et Nate où le premier travaillera en librairie et le second en guise d'ouvrier pour son coach sportif.
Les amourette d'été seront elles aussi de la partie surtout en ce qui concerne nos deux mâles. Rien de bien folichon au final je trouve, je n'ai pas spécialement accroché à leurs conquêtes respectives qui, bien qu'elles soient différentes de nos héroïnes apportent assez peu de choses au récit selon moi.

En ce qui concerne nos héros, leurs différents jobs leur seront mine de rien un peu bénéfique dans la mesure où dans l'opus précédent ils essayait de grandir un peu et de sortir de la bulle dans laquelle ils se complaisent depuis toujours. Leurs différents vécus les feront quelque peu réfléchir sur eux même, même si les changements ne seront pas forcément radicaux (voire utiles pour certains, n'est-ce pas Dan ?). Malgré tout, j'ai bien aimé suivre leurs questionnements qui les feront un peu redescendre sur terre.

Le style d'écriture de l'auteur sera égal à lui-même une fois encore. On nous raconte tout ce qui se passe avec beaucoup de simplicité et de fraîcheur, ce qui donne un récit léger et sans prise de tête (ce que je recherchais au départ). Le rythme est plutôt correct grâce aux chapitres à l'alternance des personnages mis en valeurs dans ces derniers. Mon seul petit regret les chapitres consacrés à Gossip Girl, la fameuse bloggueuse, qui se sont fait très rare dans ce tome comparé à ce que l'on a pu voir jusqu'à présent. J'espère que les opus suivants rectifieront le tir.

Une intrigue plutôt pas mal où nos héros découvrent la presque-réalité du monde du travail. Des amourettes d'été présentes mais qui ne présente au fond que peu d'intérêt. Des personnages qui essai encore une fois de grandir un peu. Un style d'écriture toujours aussi simple, mais qui fonctionne bien malgré tout.

vendredi 16 juin 2017

La Servante Ecarlate - Margaret Atwood

Titre VO : The Handmaid's Tale
Titre VF : La Servante Ecarlate
Auteur : Margaret Atwood
Editeurs : Robert Laffont [Pavillons Poche], J'ai Lu
1ère Edition : 1985 (VO) - 1987 (VF)
Genre : Science-Fiction, Dystopie
Pages : 510

ADAPTATION - Film : La Servante Ecarlate (1990).
ADAPTATION - Série TV : The Handmaid's Tale : La Servante Ecarlate (2017).


Dans un futur peut-être proche, dans des lieux qui semblent familiers, l'Ordre a été restauré. L'Etat, avec le soutien de sa milice d'Anges noirs, applique à la lettre les préceptes d'un Evangile revisité. Dans cette société régie par l'oppression, sous couvert de protéger les femmes, la maternité est réservée à la caste des Servantes, tout de rouge vêtues. L'une d'elle raconte son quotidien de douleur, d'angoisse et de soumission. Son seul refuge, ce sont les souvenirs d'une vie révolue, d'un temps où elle était libre, où elle avait encore un nom. Une œuvre d'une grande force, qui se fait tour à tour pamphlet contre les fanatismes, apologie des droits de la femme et éloge du bonheur présent.

La servante Ecarlate est une dystopie qui a fait pas mal parler d'elle ces dernières semaines du fait de son adaptation récente en série TV. Le trailer de cette dernière m'ayant donné envie de la découvrir, j'ai préféré me lancer dans le roman avant de découvrir son adaptation.

L'histoire nous propose de découvrir le quotidien d'une jeune femme dans une société où les femmes sont devenus complètement soumises aux hommes selon les précepte de l'ordre qui est mis en place. Elle va alors nous faire découvrir cette société étrange qui parvient à faire réfléchir le lecteur sur bon nombre de sujet, car il faut dire que l'auteur joue la carte du réalisme... et ça marche.
Avant même l'intrigue du roman en elle-même, c'est l'univers qui a su venir titiller ma curiosité. On nous propose de découvrir un régime totalitaire a dominante masculine, où les femmes sont triés dans des castes définissant leur fonction dans cette société. Si certaines d'entre elles ont une position plutôt tranquille telles que les Marthas, qui sont des domestiques, ou encore les Epouses, compagne des dirigeants et autres hauts gradés, ce sont les Servantes qui ont attiré mon attention. Et pour cause, la narratrice en fait partie. Cette caste, vêtue de rouge d'où le titre du roman, qui est au centre du récit donc, est assez particulière car elle inspire le mépris des autres femmes de part ce qu'elle sont. En effet, ce sont les seules femmes capables de mettre au monde des enfants. Ce qui leur vaut une position clé dans cet univers si les dirigeants veulent assurer leur descendant... mais à quel prix. C'est au travers de certains rituels quelque peu dérangeant qu'elles peuvent donner la vie dont celui de la conceptions en elle-même qui reste purement et simplement un viol même si ce n'est pas le terme qui sera employé par les personnages. De la même manière, elles n'ont pas d'identité propre, si elles se souviennent de qui elle étaient avant tout ça, à présent elle porte un nom en lien avec l'homme qui les possède... le temps qu'elle sont chez eux. La situation de ces femmes est l'élément qui pousse à réfléchir dans le récit surtout en ce qui concerne les droit de ces dernières qui n'existe simplement pas. Les Servantes sont de simples contenants qui n'aspire qu'à être remplit par une vie, d'après les textes de leur religion, qui comme de par hasard ont été imposé par des hommes bien entendu. Une situation qui n'est pas sans rappelée ce que l'on peut observer dans la société actuelle (à différents degrés selon les pays), car oui bien que le roman a déjà plus de 30 ans les thématiques qu'il aborde sont bel et bien toujours d'actualité, ce qui pousse à la réflexion.
L'intrigue en elle-même est en somme plutôt simple puisque nous allons suivre le quotidien de l'une de ces Servantes qui se nomme DeFred (le De de l'appartenance et le Fred qui correspond au prénom de l'homme de la maisonnée, comme je le disais un petit peu plus haut. Elle va nous expliquer le genre de vie qu'elle mène, avec son quotidien, mais aussi les différents rituels qui sont pratiqués dans cette société. Mais elle va également nous parler d'elle, de son passé et de ce à quoi elle aspire. Des messages d'espoir très fort qui nous montre que malgré tout ce qu'elle a pu vivre, elle n'en reste pas moins une femme déterminée. En soi, la trame du roman reste assez simpliste, il faut le dire mais elle colle parfaitement au message que l'auteur a voulu faire passer. Je reconnais que dès le début de ma lecture, je trouvais ça plutôt longuet le fait d'avoir un roman qui présentais beaucoup le monde dans lequel on évolue, je souhaitait que les choses bougent davantage. Ce qui n'a finalement pas été le cas, mais étrangement, cette envie de voir un peu plus d'animation a disparu tant le récit m'a intriguée. Même si je trouve un peu dommage que l'auteur se soit cantonnée au petit microcosme de DeFred, j'aurais bien aimé voir ce qu'il se passait ailleurs, dans les autres maisons comme dans les plus hauts sommet de l'état.

Au niveau des personnages, c'est donc DeFred la Servante qui sera mise en avant. Elle va nous faire partager son quotidien assez particulier du fait de sa condition mais également son passé bien avant qu'elle ne prenne le voile rouge où elle était une femme comme les autres, comme vous et moi tout simplement. Mais également son passé dans l'établissement où sont formés les jeunes femmes qui ont le malheur d'en devenir une. Mais malgré tout, DeFred n'oublie pas ses rêves et va trouver dans son petit quotidien des messages plutôt positif qui lui permettront de rendre tout son calvaire supportable : l'espoir qu'un jour elle retrouvera son compagnon et son enfant (ou du moins ce qu'ils sont devenus).
Les personnages secondaires m'ont beaucoup intrigués. S'ils se cantonnent principalement à la maisonnée à laquelle appartient notre héroïne, je trouve un peu dommage qu'on en sache pas plus à leur sujet. On nous parle par exemple de l'Epouse du commandant assez sombre et aigrie qui m'a fait pensé à une marâtre au vu de son comportement, j'aurais bien aimé découvrir un peu mieux son histoire car je pense qu'elle avait ses raisons pour avoir un tel comportement envers DeFred, et je pense que ce ne serais pas une des seule à avoir une vie plutôt agité.

Le style d'écriture de l'auteur m'a plutôt bien convaincue. Comme je le disais plus haut, j'étais un peu lasse de tout ce côté descriptif que l'auteur met en place. Même si le récit nous est raconté par son personnage principal, c'est surtout des tranches de vie que nous avons là, un simple quotidien où il va se passer très peu de choses. Moi qui aime les récits où ça bouge, j'ai eu un peu de mal.
Malgré tout le roman a su me donné encore plus envie de me plonger dans la série télé (et au vu de ce que les copinettes en ont dit, elle est vraiment excellente).


Un récit qui nous propose un univers qui fait froid le dos en ce qui concerne les droits des femmes et qui pousse à réfléchir au vu de ce que l'on peu voir/entendre de nos jours. Une intrigue plutôt simple et assez plate en somme, qui nous propose que très peu de rebondissements. Une héroïne soumises, mais qui n'oublie pas pour autant ce qu'elle est. Dommage que l'on nous propose pas de sortir de son microcosme pour voir ce qu'il se passe ailleurs. Un style d'écriture qui m'a bien plu. Au final, un roman féministe totalement actuel malgré sa trentaine d'années.

lundi 12 juin 2017

C'est Lundi, que lisez-vous ? #20-2017

RDV initié par Mallou & repris par Galleane.

Lecture terminée la semaine dernière.

¤ Le Fils de Neptune (Héros de l'Olympe, Tome 2) - Rick Riordan : Une suite à la hauteur de mes attentes. Un vrai plaisir de retrouver enfin le personnage de Percy. On explore encore une fois les légendes romaines au travers d'une quête riche en aventures pour nos héros.

Lecture en cours.

¤ La Mémoire de Babel (La Passe-Miroir, Tome 3) - Christelle Dabos  : Enfin entre mes mains c'est sans grande surprise que je compte me lancer dès ce soir dans cette suite. Il me tarde de voir ce que l'auteur réserve à ses personnages !

Lecture à venir.

¤ Ce qui nous lie - Samantha Bailly : Programme identique à la semaine dernière car je pense qu'une petite lecture courte  me permettra de souffler un peu après les deux pavés précédents. Et puis, je suis plutôt curieuse de découvrir enfin ce récit qui est dans ma PAL depuis pas mal de temps.

Et vous, que lisez-vous ?
Excellente semaine de lecture à tous.

dimanche 11 juin 2017

Février (Calendar Girl, Tome 2) - Audrey Carlan

Titre VO : February (Calendar Girl, #2)
Titre VF : Février (Calendar Girl, #2)
Auteur : Audrey Carlan
Editeur : Hugo & cie [New Romance]
1ère Edition : 2015 (VO) - 2017 (VF)
Genre : Romance Contemporaine, Romance Erotique
Pages : 153

1. Janvier || 2. Février || 3. Mars || 4. Avril || 5. Mai || 6. Juin || 7. Juillet || 8. Août || 9. Septembre || 10. Octobre || 11. Novembre || 12. Décembre.
Série Complète en 12 Tomes.

Mia se rend à Seattle où elle sera la muse d’un célèbre peintre français.
L’amour sur toile, tel est le titre de l’œuvre du bel artiste avec lequel elle va partager ce mois qui sera riche en émotions. Il faut dire qu’Alec est surprenant dans son travail et qu’il a cette manie si sexy d’utiliser des expressions françaises lorsqu’il s’adresse à Mia.


Après avoir passé un moment plutôt sympathique avec le premier opus de cette série de romance, je n'ai pas trop tarder à me lancer dans la suite.
Nouveau mois signifie nouveau contrat pour Mia, notre héroïne. Cette fois-ci direction Seattle où elle va "travailler" pour un célèbre artiste originaire de France.

L'intrigue de ce nouvel opus pose donc un nouveau décor pour notre héroïne, mais une histoire radicalement différentes ce celle qu'elle a déjà vécu lors de son premier mois de travail. Ici, elle sera au départ simplement payé pour poser pour Alec, le jeune artiste qui l'a embauché afin qu'il puisse réaliser la série de toile qu'il a en tête pour son prochaine vernissage qui approche à grands pas. Mia va donc passer de nombreux moments de solitude en début de roman qui vont lui permettre de faire un peu le point sur sa situation. Mais ce "repos" ne sera que de courte durée. En effet, c'est sans surprise qu'elle finira par trouver un terrain d'entente avec l'artiste dont elle va se rapprocher jusqu'à ce finir dans son lit. Je dois avouer que de ce côté là, j'ai été assez peu surprise, limite je n'attendais que ça.
Mais ce que j'ai plutôt bien apprécié c'est le fait que la série va malgré tout avoir son petit fil rouge qui continue. On va en apprendre un peu plus sur la famille de notre héroïne, qui sont en quelque sorte responsable de la galère dans laquelle elle s'est fourrée. De la même manière, j'ai bien aimé le petit retour sur Wes, le premier client de la jeune femme, Le relation était assez sympathique et l'auteur choisit ici de lui apporter un petit peu plus de profondeur, ce qui m'a beaucoup plu même si je me pose encore une fois quelques questions sur le le long terme de cette dernière au vu de la longueur de la série en elle-même. Néanmoins, je reste malgré tout curieuse de voir ce que ça va donner dans les prochains opus.

Au niveau des personnages, je dois reconnaître que Mia m'a bien plu dans ce tome. Il faut dire que suite à un petit accident, elle va se retrouvée immobilisée. Chose avec laquelle elle va avoir du mal, elle qui a toujours été plutôt active. Du coup, elle va se retrouvée un peu à la merci de son employeur, qui h'hésitera pas à profiter de la situation.
L'employeur parlons-en justement. Alec est l'archétype de l'artiste à fond dans son oeuvre que l'on put croiser dans une histoire. Il vit son art, respire son art et ne pense qu'à ça à longueur de journée. Il arrivera malgré tout à trouver un petit moment pour s'occuper en compagnie de sa nouvelle amie. Ceci dit, j'ai été plutôt intriguée par son travail qui est retrace une histoire plutôt jolie et dont on découvre de quelle manière il aborde ce dernier.
Les personnages secondaires en revanche seront une fois de plus assez peu nombreux. Assez peu marquant, ils apportent assez peu à l'histoire et ont été très vite oubliés.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur reste encore une fois très simple. Les pages défilent très rapidement, sans compter que le roman est très court aussi je n'ai pas vu passer l'histoire.


Nouvel environnement pour notre héroïne qui nous propose une histoire plutôt sympathique avec un nouveau héros atypique. Une intrigue qui m'a malgré tout bien plu, surtout en ce qui concerne le fil rouge. Des personnages que j'ai pris plaisir à suivre. Un style d'écriture simple mais efficace.

mardi 6 juin 2017

Vampire et Indésirable (Queen Betsy, Tome 8) - MaryJanice Davidson

Titre VO : Undead and Unwelcome (Undead, #08)
Titre VF : Vampire et Indésirable (Queen Betsy, #08)
Editeur : Milady
1ère Edition : 2009 (VO) - 2012 (VF)
Genre : Bit-Lit, Chick-Lit
Pages : 288


1. Vampire et Célibataire || 1.5. Cravings || 2. Vampire et Fauchée || 2.5. Biting in Plain Sight || 3. Vampire et Complexée || 4. Vampire et Irrécupérable || 4.5. A Friend in Need || 5. Vampire et Casée || 6. Vampire et Flippée || 6.5. A Honeymoon Story || 7. Vampire et Indigne || 8. Vampire et Indésirable || 9. Vampire et Déboussolée || 10. Vampire et Dépitée || 11. Vampire et Désaxée || 11.5. Undead and Underwater || 12. Vampire et Paumée || 13. Vampire et Naïve || 14. Vampire et Impardonnable || 15. Undead and Done.
Série en cours en VO.


Soixante-quinze mille loups-garous enragés ! Voilà ce qui attend Betsy lorsqu'elle ramène à sa meute le corps de son amie Anthonia. Celle-ci est morte sous ses ordres et Betsy, rongée par la culpabilité, ignore quel accueil lui réservent les loups. Mais alors qu'elle et Sinclair essaient de faire bonne figure auprès de leurs hôtes, des messages les alertent du comportement étrange de sa demi-sœur. La fille du Diable révèle son véritable visage... et se prépare à leur faire vivre un enfer.


Retour dans l'univers de la plus déjanté des vampires avec ce huitième tome des aventures de Betsy, la Reine des Vampires.
Anthonia la louve est décédé dans le précédent opus et notre héroïne, accompagnée de son marie et de son enfant, se fait le devoir de la ramener dans sa meute afin qu'elle ait les funérailles qu'elle souhaitait et surtout qui colle le plus à sa culture. En parallèle, Marc et Laura vont avoir droit eux aussi à leurs petits moments de gloire, si l'on peut dire, dans cette suite.

Cet opus nous propose une petite plongée dans l'univers des loups-garous qui a été somme toute assez sympathique. La meute d'Anthonia est construite de manière assez classique, mais ce qui a su surtout m'accrocher dans le roman c'est tout ce qui va se passer au sein de celle-ci. En effet, si Anthonia avait rejoint la bande de Betsy c'était pour un mauvais vécu là bas, mais pour autant notre Reine des Vampires va devoir malgré tout expliquer de quelle manière la jeune femme a perdu la vie afin de prouver que les vampires n'en sont en rien responsable. Une situation qui va apporter son petit lot de rebondissement. Ce qui a su m'attire également dans cet axe c'est que Bébé Jon va nous faire poser beaucoup de question sur ce qu'il est car quelques petits événements étranges vont venir ponctué le récit.
A côté de cette histoire, nous allons faire un peu mieux connaissance avec Marc, le médecin colocataire des vampires. Ce dernier va tenir une sorte de journal intime qui nous propose d'en savoir sur lui, mais aussi et surtout ce savoir un peu ce qu'il se passe dans le Minnesota en l'absence des souverains vampirique. J'ai beaucoup apprécié cette partie dans la mesure où elle nous permet de découvrir certains personnages sous un nouveau jour mais également de faire avancer leur histoire, surtout en ce qui concerne Laura, la demi-sœur de notre héroïne. Cette dernière, fille du Diable, est harcelé par des groupes satanistes qui veulent se voir investir d'une mission de sa part... ce qu'elle ne tardera pas à faire sous les conseils du jeune médecin. Mais à part attirer des problème, cela n'annoncera rien de bon. Beaucoup de rebondissements et d'action dans cet axe qui a su me faire davantage accrocher que le précédent dans la mesure où il sera plus animé et nous proposera une évolution plus que sympathique en ce qui concerne Laura.

Les personnages ne changeront pas tellement dans cet opus si ce n'est, comme je le disais plus haut, Marc et Laura.
Le premier va nous faire part de son passé qu'il a eu quelque peu difficile surtout en ce qui concerne sa famille et son orientation sexuelle. Si aujourd'hui, il mène une vie plutôt tranquille cela n'a pas toujours été le cas. Il nous fera également part de son ressenti quand à la vie qu'il mène à présent, entouré de ses amis vampires et autres créatures surnaturelle. On le sent un peu plus en retrait, faut dire que son métier est prenant aussi, mais aussi il se sent parfois un peu mis à l'écart et il le ne le vit pas toujours très bien.
Laura en revanche aura une évolution un peu plus marqué. Élevée par une famille très religieuse, elle est la fille de Satan et aura beaucoup de mal à accepter la situation. Mais lorsqu'elle commencera à utiliser les groupes satanistes pour son propre compte, elle finira par voir les choses d'un façon quelque peu différente. Son seul hic sera son trop plein de pouvoir et de confiance en elle qui la fera un peu trop changé.
Les autres protagonistes en revanche n'auront rien d'exceptionnel dans cet opus même si ça a quand même été un plaisir de les revoir.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur reste également à lui même. Il est très simple et fluide, de sorte que les pages du roman défilent assez rapidement. J'ai tout particulièrement bien appréciée l'alternance des intrigues qui donne un certains rythme au récit. De même les passez du "journal intime" de Marc apportent un peu de changement dans ce à quoi l'auteur nous a habitué jusqu'à présent.


Un intrigue qui se découpe en deux axes plutôt sympathique, même si l'un d'entre eux m'a davantage accroché que l'autre. Des personnages qui restent égaux à eux-même, mais heureusement certains d'entre eux bénéficieront d'un peu plus d'approfondissement que les autres. Un style d'écriture toujours aussi simple, mais qui réussit plutôt bien au récit.

lundi 5 juin 2017

C'est Lundi, que lisez-vous ? #19-2017

RDV initié par Mallou & repris par Galleane.

Lecture terminée la semaine dernière.

¤ Un Duc n'attend pas (Sous le Ciel de Nout, Tome 1) - Ena Fitzbel [SP Rebelle: Un roman que j'ai totalement adoré et dont il me tarde de lire la suite. On nous propose une romance historique sur fond de fouille archéologique égyptienne à laquelle vient se rajouter une touche de fantastique. Je me suis régalée d'un bout à l'autre et ne peux que vous le recommander.

Lecture en cours.

¤ Le Fils de Neptune (Héros de l'Olympe, Tome 2) - Rick Riordan  : Retour dans un univers que j'adore. Je n'en suis encore qu'au début donc je ne peux pas encore en dire grand chose si ce n'est que c'est un plaisir de retrouver la plume de l'auteur.

Lecture à venir.

¤ Ce qui nous lie - Samantha Bailly : Pour la suite, je compte me lancer dans ce court titre qui se trouve dans ma PAL depuis pas mal de temps. Enfin, en théorie, car je compte me procurer dès que possible le nouveau tome de La Passe-Miroir qui lui passera très certainement devant (mais avec toutes les histoires de rupture je croise les doigts pour réussir à me le dégoter).

Et vous, que lisez-vous ?
Excellente semaine de lecture à tous.

samedi 3 juin 2017

Bilan de Avril et Mai 2017

N'ayant volontairement pas fait de bilan le mois dernier (parce que je n'avais vraiment pas beaucoup lu), j'ai préféré opter pour un double-bilan regroupant mes lectures d'avril et de mai à la fois. Et comme toujours, je suis à la bourre dans mes chroniques (pourtant c'est pas faute d'avoir peu lu...).

- ROMANS LUS EN AVRIL ET MAI 2017 -
> Les Anges ont la Dent Dure (Felicity Atcock, Tome 2) - Sophie Jomain. >>CHRONIQUE<<
> Ugly Love - Colleen Hoover. >>CHRONIQUE<<
> Les Enchantements d'Ambremer (Le Paris des Merveilles, Tome 1) - Pierre Pevel [Relecture]. >>CHRONIQUE<<
> Vampire et Indésirable (Queen Betsy, Tome 8) - MaryJanice Davidson .
> Février (Calendar Girl, Tome 2) - Audrey Carlan [EBook].
> La Servante Ecarlate - Margaret Atwood [EBook].
> Même pas en Rêve (Gossip Girl, Tome 9) - Cecily von Ziegesar.
> Un Duc n'attend pas (Sous le Ciel de Nout, Tome 1) - Ena Fitzbel [80 premières pages] [SP Rebelle Edition].

- BD, COMICS et MANGA LUS EN AVRIL ET MAI 2017 -
> Maliki Blog - Maliki.
> Black Butler, Tome 23 - Yana Toboso.
> Je ne suis pas un Ange, Tome 1 à 4 - Ai Yazawa [Série Complète].

Deux mois qui ont été bien remplit au final (il faut dire que le mois de mai a été un peu plus fourni en fait, et les mangas y sont aussi pour beaucoup). J'ai donc plongé mon nez dans 14 livres soit 8 romans et 6 mangas, pour un total de 4903 pages lues. Je suis plutôt contente d'avoir pu avancer d'un saut de puce dans certaines séries (même s'il reste encore du boulot, mais j'y travaille, il faut que je me procure les suites de certaines d'entre elles). Je suis aussi ravie d'avoir enfin pu me caser ma relecture du premier tome du Paris des Merveilles, qui ça y est est enfin chroniqué (depuis hier), chose qui avait loupé lors de ma première lecture.
De très belles lectures sur ces deux mois, et parmi elles certains titres qui m'ont quelque peu marqué. Ugly Love m'a beaucoup plu, même si je lui trouve quelques similitudes avec ma précédente lecture de l'auteur... mais ça ne m'empêchera pas de continuer à découvrir les autres titres de Colleen Hoover. Les Enchantements d'Ambremer a su me (re)charmer de part son univers riche et original. La plume de l'auteur est un peu plus simpliste ici, mais malgré tout cela a marcher avec moi. Et La Servante Ecarlate, un livre qui a pas mal tourner sur la blogo ces derniers temps que j'ai voulu à mon tour découvrir. Un univers intriguant qui pousse à réfléchir et qui a su me faire un peu froid dans le dos. Je pense que je ne tarderais pas trop à découvrir la série TV récemment sortie.

Rendez-vous le mois prochain pour le prochain rendez-vous, et cette fois-ci je compte bien m'y tenir car je suis plus que motivée.