vendredi 28 juillet 2017

La Mémoire de Babel (La Passe-Miroir, Tome 3) - Christelle Dabos

Titre VF : La Mémoire de Babel (La Passe-Miroir, #03)
Auteur : Christelle Dabos
1ère Edition : 2017
Genre : Fantasy, Jeunesse
Pages : 496

Note : Le premier tome de cette série a été le lauréat du Concours Premier Roman Jeunesse organisé part Gallimard Jeunesse, la radio RTL et Telerama, au printemps 2012. A noter, qu'une nouvelle session de ce concours a été organisé en 2015, les résultats seront connus en Avril 2016.

Série complète en 4 Tomes.


Thorn a disparu depuis deux ans et demi et Ophélie désespère. Les indices trouvés dans le livre de Farouk et les informations livrées par Dieu mènent toutes à l'arche de Babel, dépositaire des archives mémorielles du monde. Ophélie décide de s'y rendre sous une fausse identité.


L'an passé, je découvrais à mon tour la plume de Christelle Dabos avec sa série de La Passe-Miroir dont j'attendais la suite avec grande impatience. Et c'est sans surprise que j'ai jeté mon dévolu sur le roman une fois celui-ci en ma possession, et le moins que l'on puisse dire c'est que je ne suis déçue que d'une seule chose : il va falloir attendre encore longtemps avant de pouvoir se plonger dans la suite des aventures d'Ophélie.

Ce tome se passe peu deux ans et demi après la fin du précédent. Thorn est toujours en fuite et Ophélie se morfond sur Anima où elle reste sous étroite surveillance. Ce n'est que lorsque ses amis la retrouveront qu'elle se décidera enfin à se bouger et à retrouver son époux car il y a des choses qu'elle veut absolument lui dire tout en l'aidant dans sa quête. Ni une ni deux, elle décide de se rendre sur Babel, une arche où tout les indices convergent et où elle espère trouver ce qu'elle cherche.
Quel bonheur de retrouver cet univers qui m'avais tant captivé par le passé. Le début du récit est plutôt plat mais bien vite la donne va changer dès que notre héroïne se décide enfin à passer à l'action. Sous sa fausse identité, elle va nous faire découvrir une nouvelle arche, nous permettant ainsi d'approfondir une fois encore l'univers de l'auteur car qui dit nouvelle arche dit forcément nouvel univers, nouveaux personnages, nouveaux pouvoirs mais aussi et surtout de nouvelles énigmes à résoudre. Dès son arrivé, on ne peut être que saisi par les différences culturelles entre Babel et les autres arches de notre connaissance. Nous sommes tout aussi perdus que la jeune fille mais au fur et à mesure la demoiselle va mettre en place ce qu'il faut pour parvenir à ses fins et pour cela, elle n'a pas d'autres choix que de rejoindre une école bien particulière où elle est persuadé de retrouver Thorn afin de lui venir en aide. J'ai été un peu surprise du choix de l'auteur de nous faire vivre sur Babel dans un système assez clos, même si pour autant il va s'y passer pas mal de choses là-bas. J'ai eu la sensation que l'auteur voulait vraiment davantage exploité la notion de pouvoir de ses personnages, ce qui finalement desservira plutôt bien leur quête et nous offrira des scènes plutôt parlante et parfois criante de vérité. Si ce tome nous offre une intrigue plutôt sympathique, on ne perd pas pour autant de vue le fil rouge de la série en elle-même qui vient s'étoffer au fur et à mesure qu'Ophélie avance dans ses recherches. De nombreux rebondissements viendront ponctués le récit, nous tenant ainsi en haleine d'un bout à l'autre à tel point que j'ai eu beaucoup de mal à lâcher le roman une fois terminer. D'ailleurs, j'ai même eu un petit pincement au cœur de devoir le refermer, mais je me dit que ce n'est que pour mieux les retrouver la prochaine fois.
Autre élément que j'ai beaucoup apprécié, c'est le fait qu'Ophélie ne soit pas l'unique personnages mis en avant dans cet opus. J'ai été tout particulièrement intriguée par la petite Victoire qui fera des apparitions sporadiques dans le récit, au même titre que les personnages que nous connaissons déjà et que notre héroïne a laissé derrière elle. Cela nous permet de voir un peu ce qu'ils sont devenus et je pense que nombre d'entre eux n'ont pas dit leur dernier mot en ce qui concerne l'histoire.
Mais ce qui m'a le plus plu dans ce troisième opus, c'est que l'auteur a su faire battre mon petit cœur de fangirl, le tout tient en un seul mot : Thorn ! Oui oui, à lui tout seul il a su me faire passer par tout un panel d'émotion au cours de ma lecture, nous offrant même des scènes mémorables qui sont pour moi les meilleures du roman et rien que pour ça je peux que vous conseiller de foncer si vous ne le connaissez pas encore.
En ce qui concerne les personnages, j'ai pris beaucoup de plaisir à retrouver tout ceux que je connaissais déjà. Mais les nouveaux que nous allons rencontrer ici, ne sont pas mal non plu. La majorité d'entre eux appartiennent à l'institution au sein de laquelle Ophélie va entrer. Dommage cependant, que certains d'entre eux soient de purs clichés des types d'élèves que l'on rencontre : la peste de service et ses sous-fifres, le jeune rival ténébreux qui finalement deviendra allié, l'intello de service... etc. Mais malgré tout, cela ne m'a pas empêcher d'en apprécié certains que j'espère retrouver dans la suite.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur m'a une fois de plus charmer. On découvre Babel par les yeux d'Ophélie a tel point que l'on a l'impression d'y être avec elle. De la même manière, Christelle Dabos nous offre un récit sans temps mort où bien souvent les fins de chapitres sont de purs cliffhanger à cause desquels on a du mal à lâcher le roman.


Un tome avec un début plutôt lent, mais dont les événements vont très vite devenir accrocheur et se succéder à vitesse grand V. Un univers qui s'étoffe toujours plus. Des personnages que l'on prend plaisir à retrouver même s'ils ne sont que secondaire, mais également des petits nouveaux très sympathiques. Le tout servi par une écriture simplement magique et addictive. 

4 commentaires:

  1. J'ai trouvé ce tome super et beaucoup aimé ce nouvel environnement qui n'a rien à envier à la Citacielle ! J'ai juste regretté qu'Ophélie s'en prenne encore plein la figure dans son école et que Thorn soit glacial au moment des retrouvailles mais heureusement il se rattrape bien ensuite ! :) La petite Victoire m'intrigue aussi beaucoup, vivement le prochain tome pour la retrouver.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que la pauvre Ophélie en voit des vertes et des pas mûres. Elle qui est si décidée à trouver et aider Thorn, elle pourrais en profiter pour s'affirmer davantage. +1 concernant Thorn, et puis au fond ça lui va bien bien aussi ce côté froid.

      Supprimer
  2. J'ai un peu moins aimé ce tome que les autres mais je pense que c'est du à cet univers fermé et au fait que j'étais trop habituée aux "anciens" personnages. J'avais commencé à développé une certaine affection pour eux et ils m'ont manqués. Surtout que je n'ai pas vraiment trouvé les nouveaux à la hauteurs... Comme tu l'as dit, ils relèvent plus du clichés... :-/ J'attends avec hâte le prochain tome ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai eu un peu de mal aussi avec les nouveaux personnages. Dommage car, il y avait un bon potentiel de leur côté.

      Supprimer